Accueil

Vous connaissez Tiger WOODS, mais pas Granville T. WOODS...

Vous connaissez Tiger WOODS, mais pas Granville T. WOODS...

   Si les processus de crétinisation des masses mis en place par la plupart des chaînes de télévision et les réseaux sociaux est désormais bien connu et étudié, il y en a un qui est très peu pointé du doigt, voire carrément ignoré, y compris par les grands défenseurs du "monde noir", "afro", "kamite" etc..., à moins que ces derniers n'en soient objectivement complices : la présentation du Noir comme étant un sportif, un musicien, un chanteur, un acteur de cinéma ou un mannequin de mode. Et uniquement cela ! Résultat : tous les enfants noirs veulent devenir Magic Johnson, Beyoncé, Denzel Washington, Omar Sy, Neymar ou Mike Tyson.

   Cette image tronquée, voire désastreuse, rejette dans l'ombre les milliers de scientifiques, philosophes, psychiatres, écrivains, sociologues, anthropologues, traducteurs, chimistes, biologistes, chirurgiens, astrophysiciens etc..., faisant croire qu'ils n'existent même pas. Il est vrai qu'aucun scientifique noir ne participe au délire "noiriste" qui sévit sur le Net, en particulier sur Facebook, et qui veut faire croire que les Noirs auraient tout inventé, du décapsuleur à l'ascenseur ou du fil à couper le beurre au Tampax. C'est qu'un scientifique fonctionne sur des équations (sciences exactes) ou des concepts (sciences humaines) et non sur des élucubrations.

   Ainsi donc, si tout le monde connaît le golfeur Tiger WOODS, presque personne (dans le grand public) ne connaît le brillant ingénieur noir étasunien Granville T. WOODS, inventeur, en 1885, du télégraphone, système combinant le téléphone et le télégraphe ainsi qu'un système permettant aux trains en mouvement de communiquer avec les gares. Puis, un système d'électrification des rails. Présentation :

http://www.lisapoyakama.org/granville-woods-lhomme-qui-changea-le-train-et-la-communication/

Inventeur de la télégraphonie, d’un système d’électrification des trains, d’un interrupteur et de plus de 50 autres inventions, Granville Taylor Woods fut à l’avant-garde de la révolution industriels en Occident et reste à ce jour un des inventeurs africains les plus prolifiques de l’histoire.

Autodidacte, Woods n’a été sur les bancs que jusqu’à l’âge de 10 ans. Il entre comme pompier dans une entreprise de construction ferroviaire dans le Nebraska et finit par en devenir ingénieur, étudiant l’électronique à temps partiel. Il est ensuite embauché sur un bateau à vapeur et en 2 ans en devient ingénieur en chef mais le racisme bloque son ascension. Il démissionne alors et s’installe à Columbus pour dédier sa vie à la modernisation du train. Il crée avec son frère Lyates la Woods Railway Telegraph Company en 1884.

En 1885, il invente le télégraphone, un système combinant le téléphone et le télégraphe, qui transmet la voix avec une meilleure qualité et le télégramme simultanément. Le système rencontre un tel succès que Woods le vend à la American Bell Telephone Company. Il révolutionne ensuite le transport ferroviaire en inventant le Synchronous Multiplex Railway Telegraph qui permet aux trains en mouvement de communiquer avec les gares, améliorant de manière exponentielle leur sécurité. Thomas Edison réclame la paternité de l’invention mais la justice donne raison à Woods à deux reprises.

Woods développe ensuite un système qui à l’aide de blocs de fer placés tous les 40m sur le rail, transmet de l’électricité au train, rendant inutile les fils électriques au dessus des voies ferrées. Tout au long de sa vie, Granville Woods fera breveter des dizaines d’améliorations pour le train et les systèmes de communication. Ses dernières inventions majeures sont un interrupteur automatique de circuits électriques, une couveuse artificielle, une antenne parabolique.

Hotep!

Par : Lisapo ya Kama

Notes :

  • Blackinventor.com
  • Les savants et inventeurs noirs, Yves Antoine, pages 49 à 52.

Pages