Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

DECLARATION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR L'ESCLAVAGE : "LR" (LES REPUBLICAINS) S'EST ABSTENU

DECLARATION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR L'ESCLAVAGE : "LR" (LES REPUBLICAINS) S'EST ABSTENU

  Il n'y a pas qu'à la député guadeloupéenne M. Pirbakas qu'i faut demander des comptes mais aussi à nos "LR" (les Républicains) antillais.

   Les députés "républicains", se sont, en effet, abstenus lors du vote au Parlement européen de la déclaration reconnaissant que l'esclavage est un crime contre l'humanité. Il nous faut donc demander des comptes à la droite martiniquaise et à la droite guadeloupéenne. Pas seulement au RN (Rassemblement National) de Marine Le Pen qui n'existe d'ailleurs pas à la Martinique !

   Il faut que nos élus de Droite s'expliquent sur ce vote négatif. 

   Pas question qu'ils et elles se cachent derrière le vote de Maxette Pirbakas ! Même s'il n'y a aucun député européen LR d'origine antillaise ou guyanaise, nos élus (es) locaux LR font bel et bien partie du parti "national". S'ils ne disent rien, c'est qu'ils approuvent ce vote scandaleux.

   (Sur le graphique qui illustre cet article, les députés LR font partie du PPE ou Parti Populaire Européen)

Image: 

Commentaires

frèreguadeloupéen | 23/06/2020 - 15:52 :
L'Histoire retiendra qu'en 2020, les députés européens LR et RN ont refusé de reconnaître l'esclavage en tant que crime contre l'humanité. Cela est extrêmement grave, car nous parlons de millions d'enfants, d'adolescents et d'adultes déportés et réduits en esclavage jusqu'à l'épuisement pendant plusieurs siècles. Compte tenu de l'abstention des députés européens LR, je ne vois plus comment un Antillais peut sérieusement envisager de voter pour ce parti aux prochaines élections (régionales, départementales, territoriales, présidentielles, législatives, européennes, etc.). Quant au RN, le simple fait qu'il ait été fondé par d'anciens SS et par d'anciens miliciens pétainistes aurait du suffire à dissuader n'importe quel Antillais de voter pour ses candidats.
michel mirgan | 23/06/2020 - 17:19 :
Oui ,frèreguadeloupéen le fait que d'anciens SS aient fondé le FN N'A JUSTEMENT PAS DISSUADE 9000 Guadeloupéens (ce qui n'est pas rien ) de voter pour ce parti fondé par des suprémacistes blancs .POURQUOI ?
frèreguadeloupéen | 23/06/2020 - 17:57 :
Bonjour michel mirgan Je pense que les 9 000 Guadeloupéens qui ont voté RN aux élections européennes de 2019 étaient soit des chauvins noiristes flattés qu'une Guadeloupéenne noire soit en position éligible (ce sont les mêmes qui s'extasiaient devant Taubira en 2002, puis devant Obama en 2008), soit des xénophobes qui veulent une Guadeloupe sans Haïtiens et sans Dominiquais, ou soit des habitués de bars PMU dont les cerveaux ont été lessivés par les chaînes d'information en continu de métropole (islam, terrorisme, banlieues, etc.) Dans ces trois cas, ce sont des Guadeloupéens qui ont honte d'être descendants d'esclaves africains et/ou de travailleurs engagés indiens. À ces électeurs, il faut aussi ajouter les Guadeloupéens blancs qui votent RN pour "sauver la France" du "grand remplacement" dénoncé sans cesse par Éric Zemmour (fils de migrants algériens), Alain Finkielkraut (fils de réfugiés polonais), Hossam Messiha (migrant égyptien) et cie. J'espère avoir répondu à votre question.

Pages