Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Sa sa pé fouté nou ?

Sa sa pé fouté nou ?

  Tiyich Jiska kivédi Giscard D'estaing, ansien metamanyok la Fwans, mayé nan komin Wobè (Matinik) lot jou-a. ki adan légliz-la ki lè sé moun-lan sòti déwò, pa yonn pa té ni an mas anlè fidji'y.

   Ayen ki Bétjé-Fwans ki té la ek pétet dé-twa Bétjé-péyi. Asou sé foto-a ou pa ka wè pa an Neg, pa an Milat, pa an Chaben, pa an Zendien, pa an Sirien, pa an Chinwa. Sé dwa lafanmi Jiska ! Lè ou ka fè tan mayé, sé moun-ou, kouzen'w, zanmi'w kisasayésa..., ou ka envité. Ou pa ka envité moun-andéwò kivédi étranjé !

   Lè mayé-a bout (té ni pres 200 moun andidan légliz-la), tiyich Jiska ek madanm-li ay fè an banboch épi 400 envité pétet asou an lilet Wobè, pétet asou bitasion tjek Bétjé-péyi. Nou pa pli sav ek sé pa poblem-nou. Nou andwa sipozé ki adan banboch-la, pèsonn pa té ni an mas asou fid'y ek pa té ka respekté sé jes-pengad la ki ka pwotéjé di salopté viris kovid-19 la. Dwet pa té ni pa an "Moun-koulè" (Neg, Milat, Chaben kisasayésa...) adan bidim banboch-tala kon sa yé a.

   Kidonk poutji anlo adan nou koumzansé wouklé, vréyé pié, djélé anmwé kont mayé-tala ?

   Sa sa pé fouté nou ki yonn kontaminé lot adan légliz-la ? Sa sa pé fouté nou ki yonn kontaminé lot adan banboch-la ki woulé apré mayé a ? Si sé moun-tala té lé trapé viri-la, sé poblenm-yo. Sé pa ta nou !

Commentaires

Michel P. | 11/01/2021 - 07:39 :
1) Je suis passé devant la cathédrale quand les invités arrivaient. Je m'étais demandé qui étaient ces gens, à l'allure de catholiques traditionalistes, chez lesquels je ne reconnaissais pas de Békés et qui me semblaient bien nombreux pour être des métropolitains d'ici qui se seraient trouvés ainsi rassemblés. 2) Vu le nombre de personnes, la personnalité des mariés et le lieu de la cérémonie, l'événement était connu de l'évêché et des autorités civiles. Il y a donc lieu de croire que les mesures anti-Covid ont été respectées. Si ce ne fut pas le cas, il est certain que des comptes vont être demandés. Voire des plaintes déposées. Non ?
michel mirgan | 12/01/2021 - 06:06 :
Vous étiez devant la cathédrale ? Comme par hasard ! ! Qu'est ce que vous faisiez là? L'auteur de l'article parle de l'église du Robert .Curieux ...
Michel P. | 12/01/2021 - 10:33 :
Exact ! Croyant que c'était les gens que j'avais vus à Fort-de-France, je me suis mépris : la cérémonie a eu lieu au Robert. Comme quoi les croyances font dire des bêtises. Ceci étant, je ne sais pas qui sont ceux que j'ai remarqués devant la cathédrale.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages