Accueil
Nich pédagojik
La mort des langues

La mort des langues n’est pas un phénomène nouveau. Depuis au moins 5000 ans, les linguistes estiment qu’au moins 30 000 langues sont nées et disparues, généralement sans laisser de trace. Avec le temps, force est de constater que le rythme de la mortalité des langues s’est singulièrement accéléré, surtout depuis les conquêtes colonialistes européennes. Au cours des trois dernières siècles, pendant que l’Europe perdait une bonne dizaine de langues, l’Australie et le Brésil, par exemple, en perdaient plusieurs centaines. En Afrique, plus de 200 langues comptent déjà moins de 500 locuteurs, sans parler de la liquidation de très nombreuses langues amérindiennes et de plusieurs petits peuples ayant vécu sous l’ancienne URSS ou en Chine (Ingouches, Kalmouts, Mekhétiens, Nus, Achangs, etc.).

Ayiti
Par Vertus Saint-Louis
Aljéri
Par Lila Benzid-Basset

Le texte ci-après est extrait d’un roman en cours de rédaction qui s’intitulera « Tu seras un homme, ma petite… »

Kilti Zendien-Kréyol
Kilti Zendien-Kréyol
par Firmin Lacpatia
Kilti Zendien-Kréyol
par Jean-Régis Ramsamy-Nadarassin
Kilti Zendien-Kréyol
Compte-rendu de lecture par Jean S. Sahaï
Sen-Domeng
Par Pedro UREÑA RIB
Nich pédagojik
Par Daniel BARRETEAU & David J.H. HEEROMA
Kilti Zendien-Kréyol
Auteur : Evariste Zéphyrin, né en 1962 à Fort-de-France, Martinique
Matinik

A l’occasion de la « Semaine du Conte créole » organisée chaque troisième semaine du mois de mars par le Lamentin (Martinique), l’anthropologue Thierry L’Etang et l’écrivain Raphaël Confiant avaient été conviés par le Directeur de la Culture de la ville, Bernard Bolosier, à présenter une conféren

Gwadloup
L’exemple des « indes » d’Edouard glissant par Rodolf ETIENNE (2005)
Sésel
Ayiti
Par Dominique Batraville
Réinion
Kosta-Rika
Gwadloup
Kilti Zendien-Kréyol
Kilti Zendien-Kréyol
Inde ô l'heure décalée

Texte poétique de Jean S. Sahaï à l'occasion de la fête Shivaratri 2007