Accueil

Billet du Jour

Billet du Jour
La gouvernance de l'Université des Antilles veut-elle le retour des chefs du CEREGMIA ?

   Il est désormais clair que la gouvernance de l'Université des Antilles est favorable au retour du trio du CEREGMIA (Fred CELIMENE, Kinvi LOGOSSAH et Eric CARPIN) mis en examen depuis bientôt trois a

Billet du Jour
Transports : la CFTU d'Alain ALFRED en déficit de 5,3 millions d'euros

   Le carnaval est fini, Vaval est mort et enterré et il faut, hélas pour certaines personnes, revenir aux choses sérieuses.

Billet du Jour
La Martinique n'a pas un "Parc national", mais un "Parc régional" !

  Dans ce pays qui marche à l'envers et qui a les pieds à la place de la tête, le premier crétin venu, par la grâce de Dame Internet ou bien s'il est "jounalis", se croit autorisé à raconter tout et n'importe quoi.

Billet du Jour
 "Bradjak négrier" : l'hypocrisie monstre de la municipalité de Fort-de-France

   Décidément, ce carnaval 2018 à Fort-de-France aura été à l'image de ceux qui dirigent cette ville à savoir : HYPOCRITE A LA PUISSANCE 10.

Billet du Jour
 Quand des partisans de la Négritude qualifiaient un Nègre martiniquais de "King-Kong"

   Cela se passe au siècle dernier, le XXe donc, lors des élections cantonales à Fort-de-France, Martinique, French West-Indies.

Billet du Jour
L'indivision, le chlordécone, les surveillants de prison et quoi encore ?

   Que vont-ils dénicher encore ces jours-ci, nos chers partis politiques, pour se faire mousser et faire croire qu'ils travaillent "à l'avenir de la Martinique" alors qu'ils sont tout simplement en train de préparer les élection de...2021 pour le renouvellement de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) ?

Billet du Jour
A s'entourer de médiocres et d'arrivistes, on finit par...

   Toute ressemblance avec une réalité tragi-comique actuelle se déroulant dans une des nombreuses îles des Indes Occidentales serait pure coïncidence. Surtout dans la fameuse île aux fleurs (fanées), selon l'expression coloniale ou île aux iguanes selon les ex-autochtones caraïbes.

Billet du Jour
Alfred Marie-Jeanne : "Tout sé moun-lan ki konploté a, yo za ni biyé-pa-lapenn yo !"

   Sé kon sa met-a-manyok la CTM bout plodari'y adan dènié sanblé sé militan lè MIM la. Asiré-pa-pétet, jenn moun pa konnet sa sa yé an "biyé-pa-lapenn". Sé an pawol an tan lontan pou té sa di "lettre de licenciement", an manniè pou di moun-la sé pa lapenn ankò, nou pa bizwen'w ankò.

Billet du Jour
Selon "France-Antilles", la Martinique attend le démarrage effectif du TCSP

   Dans un article intitulé gravement, "TCSP : et maintenant ?" faisant suite au refus d'Alfred MARIE-JEANNE, président de la Collectivité Territoriale de Martinique, d'avaliser les demandes financières et en personnel absolument exorbitantes de la CFTU, l'unique quotidien de l'île aux fleurs (les annonceurs et autre

Billet du Jour
Il y a 6 siècles, l'Afrique subissait une attaque terroriste massive venant de l'Europe

   Sur toutes les chaînes de télé françaises et notamment la plus puante d'entre elles, BFMTV, il n'est question ces jours-ci que du procès du dénommé JAWAD qui a ou aurait hébergé des terroristes et qui n'a cessé de clamer son innocence. Ce qui n'a pas empêché qu'il ait été incarcéré et le soit encore.

Billet du Jour
PPM (Parti Progressiste Martiniquais) épi lang kréyol la

   Ni konsidiré an ti révolision ki fet adan parti-a éti Aimé CESAIRE ek Pierre ALIKER kréyé a. An ti révolision ki fet adan dènié sanblé yo nan kartiè Lawvè-Blanch, atè komin Sen-Jozef koté yo té sanblé militan-yo mwa pasé.

Billet du Jour
Le patrimoine martiniquais selon les Békés

   Les descendants des esclavagistes qui, durant trois siècles, mirent les ancêtres des Martiniquais actuels en esclavage, ont bien de la chance : il n'y a personne pour contester leurs décisions ou leurs actions dans aucun domaine, même pas le domaine culturel dont on pouvait penser qu'il était le seul qu'ils laissa

Billet du Jour
Justice et administration dans l'île aux fleurs

   L'actualité va à une telle vitesse que la plupart de ceux qui en font leur profession n'ont pas le temps de mettre en parallèle des faits qui se sont passés une semaine, un mois et encore moins un avant les faits qu'ils sont en train de relater (ou sont trop fainéants pour le faire).

Billet du Jour
À 27 ans, la veille de sa mort, Holly Butcher publie une lettre philosophique

Holly Butcher est passée de l'autre côté de l'arc-en-ciel le 4 janvier 2018. La veille de sa mort, elle a partagé ses conseils pour profiter de la vie.

Billet du Jour
VOEUX 2018 : comprendre que notre Martinique n'est pas le centre du monde

   Dans tous les pays, les médias, institutionnels ou privés, traditionnels ou Internet, ont un double rôle à jouer : ouvrir les yeux du grand public sur les grandes questions qui agitent la société localement, d'une part et de l'autre, ouvrir ce même grand public aux questions du vaste monde.

Billet du Jour
Parc Naturel de Martinique : fin de la grève des 11 agents sur...149

   Les médias ne savent apparemment pas compter dans l'île qui, en effet, compte beaucoup trop d'artistes et pas assez d'arithméticiens, puisque tous, médias officiels ou privés, médias traditionnels ou médias-Internet, ont titré ce jour :

   "FIN DE LA GREVE AU PARC NATUREL"

Billet du Jour
 Lanné 2018 : fè débriya pou chaché sòti adan lonbrik-nou titak

   Ou sé di ba moun Matinik ni anni (seulement/only) 2 péyi asou latè : Matinik épi la Fwans.

Billet du Jour
Quand le PPM abandonne sa "Troisième voie" en rase campagne

   La campagne de Saint-Joseph est belle, surtout du côté de la Rivière Blanche où le PPM (Parti Progressiste Martiniquais) a tenu dernièrement sa convention, belle et touffue.

Billet du Jour
Le véritable "handicap électoral" c'est d'être élu par moins de 30% du corps électoral !

   L'indécence politique n'a plus de limites dans cette tête d'épingle de pays qu'est la Martinique.

Billet du Jour
2021 : quand la Martinique touchera le fond...

   Trois ans c'est long et en même temps c'est court.

   Tout dépend du point de vue auquel on se place. Pour un homme ou une femme, c'est long, très long même alors que pour un pays ou plus exactement dans l'histoire d'un pays, c'est court, voire même bref.