Klowdékòn é parakwat

Spécial chlordécone et paraquat
Des familles riches qui trustent les terres
liberation.fr

Les békés, ces Créoles blancs nés en Guadeloupe et en Martinique, représentent 1 % de la population des Antilles françaises, 50 % des terres et 90 % de la filière agroalimentaire. Les statistiques ethniques étant interdites, il ne s’agit que d’estimations.

Spécial chlordécone et paraquat
http://www.africananetwork.com/

Une  étape cruciale a été franchie dans le scandale sanitaire et écologique qui frappe les Caraïbes.

Spécial chlordécone et paraquat
http://www.lemarin.fr/

Six ans après les premières mesures d’interdiction de pêche liées à la pollution au chlordécone (insecticide utilisé dans les bananeraies de 1972 à 1993), le plan d’indemnisation a été présenté le mardi 15 décembre par l’État, en Guadeloupe, avec les collectivités locales.

Spécial chlordécone et paraquat
Patrick Piro (Reporterre)

Suite de notre enquête sur le scandale du chlordécone aux Antilles. Où l’on apprend que les autorités semblent tout faire pour laisser passer l’affaire et ne pas avoir à réparer les conséquences énormes de l’introduction il y a vingt ans de cet insecticide toxique.

Spécial chlordécone et paraquat
http://www.brgm.fr/

Des essais de dépollution in situ, réalisés entre 2012 et 2014, permettent de valider sur le terrain la faisabilité technique de la décontamination des sols pollués à la chlordécone par réduction chimique en place (In Situ Chemical Reduction/ISCR).

Spécial chlordécone et paraquat
http://www.futura-sciences.com/

Le Centre international de Recherche sur le Cancer vient de rendre publique une analyse de la cancérogénicité de deux insecticides, le lindane et le DDT, et d’un herbicide (le 2,4-D).

Spécial chlordécone et paraquat

La contamination des sols des Antilles françaises par la chlordecone, et sa persistance durant plusieurs siècles, est maintenant bien documentée.

Klowdékòn é parakwat
Chronique d'un empoisonnement annoncé

L'affaire de la Chlordécone est le scandale sanitaire le plus retentissant de ces dix dernières années aux Antilles françaises. Cette molécule a été épandue sur les bananiers pendant plus de vingt ans, jusqu'en 1993 et sûrement un peu au-delà.

Klowdékòn é parakwat
Patrick Piro (Reporterre)

Suite de notre enquête sur le scandale du chlordécone aux Antilles. Où l’on apprend que les autorités semblent tout faire pour laisser passer l’affaire et ne pas avoir à réparer les conséquences énormes de l’introduction il y a vingt ans de cet insecticide toxique.

Klowdékòn é parakwat
Par Angela Bolis (www.lemonde.fr)

C'est un pas de plus vers la reconnaissance des maladies professionnelles des agriculteurs.

Klowdékòn é parakwat
Par Iris Deroeux - mediapart.fr

Alors qu’en France, le débat sur les OGM s’intensifie après la décision du Conseil d’État de suspendre l’interdiction de cultiver le maïs transgénique de

Klowdékòn é parakwat
www.presse-inserm.fr

L’INSERM rend publique ce jour (une restitution est prévue aussi cet après-midi à l’Assemblée Nationale) une expertise collective (2) menée sur le thème « Pesticides et santé ».

Klowdékòn é parakwat

Chemical once used on banana crops threatening livelihoods and public health by polluting soil and sea

Klowdékòn é parakwat

Pour le cancérologue français Dominique Belpomme, l’utilisation massive de pesticides dans l’agriculture met l’espèce humaine en danger.

Klowdékòn é parakwat
Léandre LITAMPHA

La population dit NON, le Préfet d'autorité dit OUI à la continuation de l'épandage, cette fois-ci pour encore un an, au lieu de 6 mois déjà deux fois accordés aux lobbies de la banane de la Martinique.

Klowdékòn é parakwat

Une étude scientifique menée par l'Université d'Aston, en Angleterre, et soutenue par les ONG Générations Futures et Antidote Europe, parue dans le journal scientifique à comité de lecture PLoS One démontre les effets néfastes de mélanges de certains pesticides couramment utilisés.

Klowdékòn é parakwat

Le Député maire rappelle sa position dans le dossier de l’épandage aérien et qui vient de connaître une avancée significative avec les décisions rendues par les tribunaux administratifs de Basse-Terre et de Fort-de-France

Klowdékòn é parakwat
L'épandage aérien est bel et bien suspendu
Louis Boutrin

Dans une interview accordée au quotidien France-Antilles du jour, le Président de Banamar, Nicolas MARRAUD DES GROTTES, donne son interprétation de l’ordonnance du 9 octobre du Tribunal Administratif de FDF : "Nous sommes relativement satisfaits du jugement car l'épandage aérien n'a pas été susp

Klowdékòn é parakwat

Va-t-on vers une confirmation de la décision du TA de BASSE-TERRE ?