Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Le bloc-notes de René LADOUCEUR

Le bloc-notes de René LADOUCEUR
Le rendez-vous, en Guyane, de mars 2021
René Ladouceur

Chassez les intrigues de la politique, elles reviennent toujours au galop ! Alors que les Guyanais commencent à peine à goûter les plaisirs de  «l’allègement des mesures de freinage » engagées contre la propagation de la Covid-19, des rumeurs courent les couloirs du pouvoir et les calculs y vont à la vitesse des ordinateurs. La machine politicienne s'est remise en route à plein tube, à supposer d'ailleurs qu'elle ne se soit jamais arrêtée. La politique est en effet un monde sans repos dans lequel on ne dort toujours que d'un œil.

Le bloc-notes de René LADOUCEUR
Comme un bain d’or guyanais
René Ladouceur

Aux Guyanais nostalgiques de la Guyane authentique comme aux étrangers qui aspirent à la visiter, je recommande un livre : Bains d’or*. Il figure d’ailleurs sur « la liste des 25 romans caribéens incontournables écrits par des femmes » publiée il y a peu ici même, sur Montray Kreyol.

Le bloc-notes de René LADOUCEUR
Méfions-nous des apparences
René Ladouceur

Voilà le roman que, en ce mois d’août finissant, il faudrait lire séance tenante en Guyane. On pénètre dans *Une famille presque parfaite comme on transgresse un vieil interdit de chez nous. Les propriétaires de la maison sont bien présents mais tout est calme, rien ne frappe le regard. On y entre d’ailleurs sur la pointe des pieds, comme si on pressentait qu’une révélation était tapie entre les murs, que quelque chose de l’énigmatique Edmond, le chef de famille, était resté accroché aux rideaux.

Le bloc-notes de René LADOUCEUR
La Chance de la Guyane
René Ladouceur

Signe des temps, les Occidentaux ne cherchent plus à occulter l’incompatibilité entre capitalisme et écologie. Il est vrai que Nicolas Hulot, en démissionnant, l’an dernier, du gouvernement d’Edouard Philippe, avait lancé un tonitruant : « Nous devrons mettre fin à notre mode de vie à l’occidental ».  Aujourd’hui, c’est Bruno Lemaire, le ministre de l’Economie, qui enfonce le clou : « le capitalisme est dans une impasse car il a conduit à la destruction des ressources naturelles ».

Le bloc-notes de René LADOUCEUR
La Guyane bouillonne toujours

Ce débat sur les Gilets jaunes, dans l’Hexagone, je le suis, comme nombre d’entre nous ici, avec beaucoup de distanciation et de circonspection. C’est assez pratique pour – comment dire ? –, jouer sur les perspectives et jauger les comparaisons avec la Guyane.