Accueil

Le bloc-notes de Serghe KECLARD

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
Jean-Michel Loutoby, entre danse sensuelle et réflexion jubilatoire
Serghe KECLARD

  Lorsqu'on rencontre les œuvres picturales de Jean-Michel Loutoby, on est d'abord frappé par la jubilation des couleurs, primaires de préférence, et la ductilité des formes. Non pas qu'elles soient d'un accès immédiat et se dévoilent incontinent, mais plutôt qu'elles invitent à la danse du corps et de l'esprit.

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
RE-ENCHANTER LE REEL MARTINIQUAIS
Serghe Kéclard

    Transposition libre en français de "OBIDJOUL PEYI-A" en hommage à un ami, Hugues DRAPIN, qui a rejoint "le Pays sans chapeau ce lundi 05 novembre. «Recréer  sa vie, recréer la vie. / Je ne connais qu'un seul récit  solennel : /celui qui lève la tête, remarque le plafond, / mais invente le nuage.

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
Une analyse décapante...
Serghe KECLARD

   Il m'arrive de cheminer dans un supermarché, à la périphérie du Lamentin, à la recherche de produits de haute nécessité - des paquets de biscuits salés bòkay, par exemple - et de jeter un coup d'œil au présentoir des livres.

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
Fok an moun dékatiyé  bagay tala ba mwen !
Serghe Keclard

   Poutji toupatou oliwon latè-a yo ka palé Kréyol, pandan mwa oktòb-la,  yo ka gloriyé lang tala - Miyami, Pari, Monréyal, Sésèl, Moris, Ayiti, toupatou - ek Matinik, pani ayen ?  

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
Obidjoul péyi-a

   Obidjoul péyi-a, sé chanjé lanmanniè nou ka wè, nou ka gadé péyi-a, tou lé jou. 

   Sé pa pou séré sé malpwopté-a, sé vakabonajri-a ka fet douvan zié-nou oben anbafey an-an ! 

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
L’Oiseau qui aimait PSE
Serghe KECLARD

Pour la troisième fois, il referme délicatement la fenêtre de son bureau, de peur de l’effaroucher, et remet la plage 6 du cd : « Flash » de Patrick Saint-Eloi. Il n’en revient toujours pas. De son bec, l’animal  tapote la vitre.

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
"Ti Chal" de Hughes BARTHELERY
Serghe KECLARD

La littérature martiniquaise s'enrichit - et on ne saurait s'en plaindre - d'une nouvelle œuvre dramatique en créole, Ti Chal, de Hughes Barthéléry, chez K.Éditions.

Le bloc-notes de Serghe KECLARD
V.S. Naipaul ou la déception d’un amant blessé …
Serghe KECLARD

Ma rencontre avec Naipaul date des années 80. A l'époque je présentais, à l'Université de Bordeaux III, un DEA de littératures comparées intitulé : V.S. Naipaul devant les critiques occidentales (française et anglaise) et les critiques antillaises (anglophone et francophone).