Accueil

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Si toutes les Pintades du monde se mettaient à criailler, chacune dans son coin, elles n'arriveraient jamais à couvrir les décibels des barrissements d'un individu qui craint que l'on ne rugisse plus fort que lui et qui s'empresse de donner des noms de volatils ou d'oiseaux à tous ceux qui ne partagent pas ses méthodes.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Selon Madame Nadine Morano "pour qu’il y ait une cohésion nationale, il faut garder un équilibre dans le pays, c’est-à-dire sa majorité culturelle. La France est un pays aux racines judéo-chrétiennes, la France est un pays de race blanche, dans lequel on accueille des personnes étrangères, comme le disait, le Général de Gaulle" paraît-il.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Pourquoi cherchons-nous à nous torturer les méninges pour comprendre et commenter le fait que  l’ex-1ère vice-présidente, bien que démissionnaire depuis le 3 août 2015, puisse rester dans l’hémicycle de l’hôtel de région ?

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

An lavi tounen dènié paj li, Fanott pati, Fanott kité nou.

Fanotte Fanon vient pour la première et aussi la dernière fois de jeter l'éponge dans son dernier combat mené avec courage contre la maladie d'Alzheimer qui comme à son habitude n'a aucune pitié.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Le  ton est donné ! Il n'y a pas place pour la contradiction. "Lè ou lé, la ou lé" ! (Où tu veux, quand tu veux).

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Il est dit que nous mentons lorsque nous avons peur.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Nous douterions du doute comme d'autres osent oser. Nous oserions douter comme d'autres aiment à vous croire, mais quoi, serions-nous devenus subitement incrédules ? Et  que répondriez-vous à notre incrédulité ? Votre vérité, madame.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Ô  Saint Milemplois

Bâtisseur de Paradis

Et Créateur d'emploi

Pourquoi ton paradis ressemble-t-il tant à un enfer

Pavé de bonnes intentions et jonché de magouilles ?

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Lettre ouverte à l'association L'UNION DES FEMMES et L'association CULTURE ÉGALITÉ.

L'Union des Femmes de Martinique a fêté ses soixante-dix ans.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Monsieur Dufrénot, permettez que je reprenne vos mots issus du texte publié sur le site de vos amis, car je me sens à mon tour "obligée de prendre ma plume aujourd’hui tant je suis excédée", mais contrairement à vous, c'est par l'entêtement de ceux qui veulent à tout prix tromper le peuple martiniquai

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

 Depuis quelque temps, certains de nos concitoyens procèdent à une traque permanente des mots qu'ils croient dus ou empruntés à la langue créole, qui viendraient irrespectueusement et sans vergogne, créoliser notre bonne vieille langue française, et ils cherchent à tout prix, sans crainte du ridicule, à les en chasser.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Sur du sable gris repose un oiseau. Probablement un albatros. Ses plumes sont défaites. De son poitrail ouvert surgit une multitude de bobines et autres objets hétéroclites qui n’y ont point leur place. Ceux qui s’y connaissent en tableaux, se croyant en présence du détail d’une grande fresque figurative, avanceront des noms.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Au vu de l'étendue ocre qui entoure la Martinique, on se croirait devant une plantation de Picardie ou du Languedoc, en présence d'un grand champ de blé maritime. Cependant, en dépit de toutes les manipulations et modifications génétiques, cela semble-t-il n'existe pas encore.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Serions-nous dans un pays où ce que nous faisons est d’abord soumis à ce que va penser l’autre ?

Dans un pays où tout ce qui se fait est d’abord tributaire du désir de l’autre ?

Où tout n’est réalisé qu’en fonction du bon plaisir de l’autre ?

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

La consommation prédomine-t-elle sur les relations sociales ? A-t-elle vocation à nous rendre à ce point insensibles ? S’est-elle si solidement incrustée dans notre façon de vivre au point de modifier notre nature ?

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN

Plus fort que l'air,  ils sont partout, sur tous les fronts, ils  vont partout, dans tous les fonds, tous les bois, et tous les "fonds-bois". Ils sont indispensables dans toutes les sauces,  toutes les lessives allant de celles du tour de yole, à celles de chez madame Sonson.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN

Nou za tann  dé serten analizè di kon sa kréyol sé bagay ki pou rété an plas-li, é pou yo, plas kréyol la sé adan jouwé nan bouch vié neg nan gran chimen, bò pies- kann ek chan bannann. Men jenmen  o gran jenmen, i pa té pou pran chimen lékol.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Menu à la carte

Salade électorale truffée à la sauce aux chiens

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN
Térèz Léotin

Il était une fois un petit pays dans lequel vivaient près de 400000 habitants. Dans ce petit pays de presque 400000 habitants, il était  une population qui essayait de se tenir par la main.

Le Bloc-notes de Térèz LEOTIN

J'ai fait un cauchemar.

Pourquoi l'hôtel de Région s'est-il transformé en chapelle, église, temple, je ne sais trop de quelle obédience, lors du passage du Révérend Jackson  ? Serait-ce pour montrer qu'il était acquis à la cause du dieu des lieux qui, entouré de ses acolytes, y officiait avec le très riche Révérend afro-américain ?