Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Sa ka fèt

Sa ka fèt
Octobre "Mois du créole" : le premier dictionnaire du créole guadeloupéen

   Nous avons rencontré Hector POULLET, principal artisan et coauteur du tout premier dictionnaire du créole guadeloupéen...

Sa ka fèt
OCTOBRE "MOIS DU CREOLE" : L'OEUVRE DE TEREZ LEOTIN

   En ce mois d'octobre dédié un peu partout à travers le monde à la langue créole et pas seulement dans les pays créolophones, nous présenterons chaque jour un écrivain.

Sa ka fèt
POUR LA LICENCE DE CRÉOLE
Georges-Henri Léotin (pour Liannaj pou Lang Kréyol Matinik)

La Licence de créole est une voie privilégiée pour tous ceux, toutes celles, jeunes ou moins jeunes, qui envisagent de travailler (ou qui travaillent déjà) dans les domaines du tourisme, de l’animation culturelle, de la publicité, du journalisme, et de l’enseignement. Ce ne sont là que quelques exemples des perspectives qu’offre cette formation universitaire.

Sa ka fèt
10 lanné Sanblaj Pou Fè Kréyol Lékol

L’Association SANBLAJ Pou Fè Kréyol Lékol, est une  association type loi 1 901, composée de parents, d’enseignants, de conseillers pédagogiques, d’animateurs en langue vivante régionale. Elle œuvre pour le développement de l’enseignement de la langue et de la culture créoles à l’école. Elle a été créée en 2 009 et tient à  marquer cette année ses 10 années d’existence  et d’activités diverses.

Sa ka fèt
KREYOLAD NI TJENZAN (2004-2019)
Judes DURANTY

            Tjenzan pa tjenz jou. Prèmié Kréyolad paret adan Jounal ANTILLA kon jik jòdi. Man ka fè zot chonjé sé an jounal ka paret chak simenn. Défen papa té ka di :

  • Ti kou long diré !
Sa ka fèt
Réforme du bac Les langues régionales à la sauce Blanquer
L'express - Michel Feltin-Palas

C'est un triste symbole. Déjà réduit à la portion congrue en France, l'enseignement des langues dites "régionales" risque de régresser encore un peu plus. En cause ? Le sort que leur réserve Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, dans le cadre de sa réforme du bac. C'est bien simple : dans la première mouture du texte, toutes les évolutions ou presque les concernant allaient dans le mauvais sens. En voici quelques exemples.

Sa ka fèt
Choukamo kréyòl Gwadloup Zouti 1 : Eritaj
Eléments pour un dictionnaire historique des langues créoles guadeloupéen

Résumé : Etymologie de mille mots créoles du créole

D’où nous vient une bonne partie du vocabulaire créole que nous utilisons aujourd’hui? En grande part de la langue française, certes, mais pas uniquement. L’échantillon de mots créoles que vous avez en main n’est bien sûr qu’un aperçu, mais il peut être considéré comme représentatif de la langue. Aussi nous pouvons dire que notre parler créole de tous les jours a gardé non seulement une belle part d’héritage de mots amérindiens, des survivances de différentes langues africaines, de nombreuses traces d’archaïsmes français ou des langues régionales de France, mais également des apports de l’Hindi ou du Tamoul, des mots empruntés à l’Anglais, à l’Espagnol, voire au Portugais. Et comment pourrait-il en être autrement quand on connait l’histoire du peuplement de cette partie du monde?

Sa ka fèt
Lakarayib adan mizé - Pawòl douvan jénéral (pou tout èspozisyon-la)
Hector POULLET

Jòdijou sé pasé 40 milyon moun ka viv adan sé péyi Lakarayib-la. Chak sé lilèt-la, oswa sé péyi asi kontinan-la, dévoplé pwòp palé a-y, lang a-y, aliwondaj a-y é janviv a-y.

Sé prèmyé-prèmyé zabitan a sé lilèt-la, moun ka kriyé-yo Amérendyen, Zendyen-Lanmérik, té sòti swa an Lamérik dan’l Sid, Lanmérik pa anba, oswa adan Lanmérik-dan’l Mitan, pou té pwan asiz a-yo asi sé lilèt-lasa.

Sa ka fèt
Soirée hommage à Jean Bernabé à la bibliothèque universitaire du campus de Schoelcher

Animée par Max Bélaise, maître de conférences en Langues et cultures régionales (UA), cette rencontre reviendra sur l'itinéraire d'universitaire et d'homme d'engagements de celui dont le nom demeure attaché à l'Eloge de la créolité, publié en 1989, et à l'émergence du Capes de créole, en 2001. Sept intervenants témoigneront : compagnons de route, collègues universitaires, anciens élèves, tous dépositaires d'un héritage à transmettre, d'une parole à porter. Raphaël Confiant, Carine Gendrey, Charles Scheel, Robert Saë, René Morelot, Victor Lina et Daniel Bardury, nous guideront, à la lumière de leurs témoignages et analyses, dans l'oeuvre scientifique, littéraire et militante de cette figure majeure de la vie intellectuelle antillaise.

Sa ka fèt
LIANNAJ POU LANNG KREYOL MATINIK
Pawol fondas

 

Apré an lanné bokantaj, pliziè asosiyasion ka goumen pou vréyé lang kréyol Matinik douvan rivé mété kò yo dakò pou mété doubout "Liannaj pou lang kréyol Matinik".  Liannaj -la fè an bokantaj épi lapres lè 31 oktob 2017 pou prézanté Pawol Fondas li.

Sa ka fèt
Vive émotion pour la première journée du colloque sur le Pr Jean Bernabé

   C'est donc ce mercredi 25 octobre que s'est ouvert là l'amphithéâtre Hellène SELLAYE de la Faculté des Lettres et Sciences humaines (camps de Schœlcher) de l'Université des Antilles, le colloque de trois jours consacré à l'œuvre de Jean BERNABE. Agrégé de grammaire et docteur d'état en linguistique, ce dernier fut l'instaurateur des Etudes créoles au sein de cette université il y a une quarantaine d'années de cela et est l'auteur d'une œuvre considérable qui en fait l'un des plus importants créolistes mondiaux.

Sa ka fèt
Bibliyotek Chelchè : Jounen kréyol toutwon latè

Nan koté-tala, bibliotèk chelchè Fòdfwans. 20 oktok pou 31 oktok 2017.

Nou mété déwò, pou zié vini wè, an ti miyèt adan tout sa nou ni nan fondok matjoukann nou isi-a.

Sa ka fèt
Nou pa lé Létid kréyol Linivèsité pati an délala

    Sé pwofésè Jean Bernabé ki enstalé létid kréyol Linivèsité Antiy-Giyàn, ni pasé 30 lanné di sa.

Sa ka fèt
www.temoignages.re

A New York, le créole est l’une des six langues officiellement parlées dans les institutions depuis le début de l’année. Et en France, qu’attend-t-on pour lui donner sa place, au-delà d’une reconnaissance dans la Constitution ? L’association Tikouti et l’Office de la Langue créole ont fait un premier pas auprès des mairies.

Sa ka fèt

   Cela faisait très longtemps, sans doute une vingtaine d'années, qu'en Martinique, des créolistes de plusieurs pays créolophones ne s'étaient réunis pour faire le bilan de leur action. L'occasion en a été donnée par la visite dans la Caraïbe de Mme Penda CHOPPY, directrice de l'INSTITUT CREOLE DES SEYCHELLES et de sa collaboratrice, Mme Lisa YOUNG, visite à leurs frais c'est-à-dire non subventionnée par une quelconque autorité martiniquaise.

Sa ka fèt

   La Faculté des Lettres et Sciences humaines du Pôle Martinique de l'Université des Antilles recevra, au cours d'une journée d'études, ce jeudi 19 novembre, Mme Penda CHOPPY, directrice de l'Institut Créole des Seychelles ainsi que sa collaboratrice, Mme Paula YOUNG. Des créolistes de la Guadeloupe, de la Dominique et de Sainte-Lucie participeront à cet échanges dont l'objectif est de poser les bases d'un Institut Créole International.

Sa ka fèt

   Aloski adan tout péyi kréyolopal asou latè, moun ka gloriyé lang kréyol la lè 28 oktob, atè Matinik, ou sé di jou-tala pa djè lé di an tjou-patat ba pèsonn. Anni minisipalité lavil Trinité ki dépi yonn-dé lanné ka fè an bel travay épi festival "RABOURAJ"-li a. Sa vré ki dot koté ni anchay ti manifestasion alantou kréyol, mé sa lang-la té ké bizwen, sé ki lé pouvwè politik pwan poblem-la o sérié (kon sa ka fet atè Gwadloup) ek ba lajounen-tala an karaktè ki ofisiel.

Sa ka fèt

Vandrédi 28 novanm ki fini pasé a, sé manmay Lisans Kréyol 1è, 2è ek 3è lanné té monté nan komin Fon Den-Dini pou fè an jounen pédagojik asou lasotè. Sé Man Annick Jubénot, responsab an asosiyasion "lasotè" ki risivwè sé étidian-an pou esplitjé yo ki manniè travay latè tala ka woulé. Yonn-dé tanbouyé vini montré sé jenn-lan kòn lanbi épi tanbou lasotè.

Sa ka fèt
S’INSCRIRE EN LICENCE DE CREOLE APRES LE BAC…

Voici venu le temps des inscriptions à l’Université pour les nouveaux bacheliers de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane. La majorité, hélas, choisira de poursuivre ses études hors de nos pays et donc hors de l’UAG (Université des Antilles et de la Guyane) laquelle pourtant vient de fêter ses 30 années d’existence. Pour ceux qui resteront sur place, les inscriptions ont commencé et, dans un premier temps, elles se font en ligne. A noter que les étudiants qui s’inscriront en juillet auront la possibilité de payer en 3 fois, ceci afin de faciliter l’intégration ceux qui ne disposent pas de grands moyens financiers.

Sa ka fèt

Depuis la fameuse Loi Deixone de 1951, régulièrement les langues régionales de France (basque, breton, corse, catalan etc...) et celles de l'Outre-mer (tahitien, créole etc...), sont soumises à des règlements, des décrets ou des lois visant à les promotionner. A la mi-juin, le Sénat français examinera un nouveau texte de loi dont voici le contenu...