Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

2è tour des élections territoriales : le verdict entre les mains de 20.000 électeurs ?

2è tour des élections territoriales : le verdict entre les mains de 20.000 électeurs ?

  Ce chiffre de 20.000 n'est pas lancé au hasard : c'est celui qui totalise les votes des 10 listes ayant été éliminées au 1er tour du scrutin territorial. A savoir les listes Jock, Bellay, Y. Monplaisir, Sellaye, Jean-Marie, Ferdinand, Petit, Orville, R. Monplaisir et Bérisson.  

 Tous les observateurs politiques s'interrogent, à juste titre, sur les abstentionnistes qui furent près de 70% mais tout le monde semble avoir oublié ces 20.000 électeurs qui, eux, se sont bel et bien rendus aux urnes. Qui ont fait "leur devoir citoyen" selon l'expression consacrée. D'abord, il ne semble pas qu'une seule de ces dix listes ait demandé à ceux qui ont voté pour elles de se reporter sur l'une ou l'autre des quatre qui seront en lice dimanche prochain. Pas publiquement en tout cas ! Par contre, certaines ont demandé à leurs électeurs de se rendre aux urnes, ce qui est la moindre des choses puisqu'on ne peut pas, en bonne logique, participer au 1er tour d'une élection, puis demander à ce qu'on boycotte cette dernière au 2è tour. 
    Que feront ces électrices et électeurs le 27 juin prochain ?
  Plusieurs hypothèses sont envisageables : d'abord, nombre de ces 20.000 électeurs préfèreront s'abstenir, déçus du score obtenu par leur poulain ou alors décideront de voter blanc. Dans pareil cas, cela diminuerait, voire même annulerait, l'habituelle progression des votes constatée au 2è tour de toutes les élections, beaucoup d'électeurs préférant attendre celui-ci avant de se prononcer. Car 20.000 électeurs, ce n'est pas rien : c'est ce que totalisent les listes Nilor et Conconne au 1er tour. Et difficile en plus pour les quatre listes restées en course de les appeler à voter pour elles ! 
   Une autre hypothèse serait que ces électeurs se reportent sur celle des quatre listes qui est ou semble la plus proche, idéologiquement ou programmatiquement, de la leur. Là encore, rien n'est clair car hormis les listes dites d'extrême-gauche (Sellaye et Gabriel), les autres n'ont guère fait assaut d'idéologie et s'agissant des différents programmes, force est de constater que beaucoup se ressemblent ou présentent en tout cas les mêmes projets (freiner l'exode de notre jeunesse, aider les plus défavorisés, lutter contre le chlordécone, viser l'autonomie alimentaire et énergétique etc...). Bref, la soupe-zabitan que l'on sert habituellement aux électeurs, les promesses n'engageant que ceux qui y croient selon l'adage bien connu. A ce niveau, le Gran Sanblé peut au moins présenter un bilan vérifiable par tout le monde : reconstruction du lycée Schoelcher, démarrage du TCSP, Pôle Universitaire de santé et cyclotron, aide à l'agriculture et aux TPE etc... Mais l'on constate qu'un bilan globalement positif ne suffit pas puisque S. Letchimy obtient 31% des voix contre 25% pour Marie-Jeanne.
   Rien donc n'est joué s'agissant de ce 2è tour et une bonne partie du résultat final se trouve entre les mains des 20.000 électeurs qui ont voté pour les 10 listes éliminées et pas seulement entre celles des traditionnels abstentionnistes dont une partie se réveille traditionnellement au 2è tour...

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages