Accueil

(8). FIXATION DE LA DATE DE COMMÉMORATION DE L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE À SAINT-BARTHÉLEMY




....

Devant le populaire mouvement d'union autour de la pétition des électeurs initiée par le Comité de Liaison et d'Application des Sources Historiques (1 pétition enregistrée contre env. 250 nécessaires pour près de 5000 électeurs inscrits à Saint-Barthélemy), le Président Bruno Magras, malgré tout investi d'un accès de sarko-repentance, a fait le choix honorable de convoquer vendredi 12 juin 2009 à 17 heures le conseil territorial afin de délibérer de la fixation de la date de commémoration de l'abolition de l'esclavage à Saint Barthélemy en point 8., entre point 7. «  jour férié local  » et point 9. transfert du monument aux morts ...

 

Après lecture du document transmis , le Comité invite les conseillers territoriaux à la plus grande vigilance quant à la nature de l'inscription officielle de cette nouvelle date de commémoration au calendrier de la République Française. Il ne conviendrait pas de décréter une journée de reconnaissance sans en fixer les modalités.

 

- S'agit-il en effet d'une demande de modification de la loi n° 83-550 et du décret n° 83-1003 qui lui est rattaché, consistant à y inclure Saint-Barthélemy et la date du 9 octobre, et faisant de facto de cette date une journée fériée dans la collectivité de Saint-Barthélemy ? sans plus d' "obligations" ?

 

- S'agit-il "au contraire" d'une demande de décret officiel, sur le modèle du décret n° 2006-388 (fixant au 10 mai la date de la commémoration annuelle de l'abolition de l'esclavage en France métropolitaine) ? sans journée fériée mais avec, chaque année à la date du 9 octobre, une cérémonie officielle organisée dans la collectivité de Saint-Barthélemy à l'initiative du représentant de l'état / sous-préfet ?

 

- S'agit-il un peu des deux et plus si affinités ? il appartient aux élus du conseil territorial de proposer des initiatives et d'arrêter leurs choix.

 

La collectivité de Saint-Barthélemy serait par ailleurs bien inspirée de lancer parallèlement, et ce dès maintenant, une sorte de "concours" pour la création d'une stèle commémorative, dont le résultat, et l'emplacement, pourraient être par exemple communiqués... le vendredi 9 octobre 2009 ? la "première pierre" posée... le samedi 9 octobre 2010 ? et le monument inauguré... le dimanche 9 octobre 2011 ?

En cassant provisoirement quelques m² de "revêtement" de rue de Gustavia il devrait être possible de déterrer quelques pierres oubliées, posées là il y a quelques années par quelques esclaves africains oubliés eux aussi, et de ces pierres toutes symboliques, nul doute que quelque artiste inspiré saura faire rejaillir une forme évocatrice ?

Ou toute autre œuvre artistique : un « monument aux vivants »...

 

Enfin, et non des moindres, il conviendrait de s'occuper rapidement et sérieusement du sort des  archives de Saint-Barthélemy: il paraît quelque peu incongru d'instaurer une journée de reconnaissance... sans s'être donné au préalable tous les moyens de la connaissance.

Le Comité

 



.


.


.


.

Cliquez sur les images pour agrandir.
Source des photos de rue[ ICI->http://flysbh.com/st_barth_Destinations_Caraibes_Old_St_Barth_Galerie_Ph...