Accueil

Cuba aide la France à faire face aux besoins médicaux aux Antilles

Cuba aide la France à faire face aux besoins médicaux aux Antilles

Le Sénat français a adopté le vendredi 7 juin 2019 une série d’amendements dans le cadre du projet de Loi « Ma santé 2022 ».

Selon le site rci.fm « l’un de ces amendements concerne la demande d’extension, pour la Guadeloupe et la Martinique, d’une autorisation d’exercice, applicable pour les médecins étrangers avec l’objectif de faire venir sur les territoires de Martinique et Guadeloupe des médecins cubains comme c’est déjà le cas en Guyane ».

L´objectif de la venue de médecins cubains aux Antilles serait de lutter contre la pénurie de professionnels médicaux dans les territoires d´Outre-mer.

Selon le site outremers360.com « le sénateur de l´île de Guadeloupe Dominique Théophile s’est félicité de l’introduction de ce amendement dans un communiqué, dans le quel il explique, que des nouvelles opportunités s’ouvrent pour la venue de médecins cubains aux Antilles, afin de lutter contre la désertification médicale. Il souligné egalment, que l’adoption de cet amendement est aussi une victoire pour la population Martiniquaise, une victoire dans la lutte contre les déserts médicaux dans le pays ».

Selon le site la1ere.francetvinfo.fr « la sénatrice Catherine Conconne affirme, que il n’est pas admissible de devoir attendre plus d’un an pour voir certains spécialistes, ou de ne pas trouver de médecin traitant ! Elle considère, que la compétence des médecins cubains est mondialement reconnue. »

Avec un médecin pour 150 habitants, selon l’Organisation mondiale de la Santé, Cuba est la nation au monde la mieux fournie dans ce secteur. Cuba est d’ailleurs réputée comme disposant de l’un des meilleurs systèmes de santé du monde et a l’habitude d’envoyer ses médecins à l’étranger.

En 2015, ils seraient plus de 50 000 professionnels impliqués dans des missions à l’extérieur, dans 62 pays, en Amérique latine principalement, mais aussi en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.

Contrairement aux médecins d’Europe de l’Est qui pouvaient rencontrer des difficultés d’adaptation, les professionnels de l’île de Caraïbe devraient pouvoir s’intégrer plus facilement du fait de leur proximité culturelle. Par ailleurs, les médecins cubains ont des compétences reconnues mondialement.

« Une bonne nouvelle donc, qui pourrait réduire les temps d’attente pour un rendez-vous auprès de certains spécialistes. La Martinique figure parmi les régions de France qui ont le moins de médecins », souligne le site la1ere.francetvinfo.fr.

Bien que sous embargo depuis 60 ans, Cuba a développé un remarquable système de santé, utile à ses habitants et à la communauté internationale.

Pages