Accueil

DE L’OUVRAGE « DECEMBRE 2015 – UNE NOUVELLE PAGE D’HISTOIRE DE LA MARTINIQUE »

Par L. Litampha
DE L’OUVRAGE « DECEMBRE 2015 – UNE NOUVELLE PAGE D’HISTOIRE DE LA MARTINIQUE »

Pour la présentation, se sont déplacés les co-auteurs BOUTRIN et CONFIANT, mais aussi Mme Corine MENCE-CASTER accompagnée de son fils. Hervé ZENOKI s’est trouvé à l’animation. Plus d’une trentaine d’invités dans la salle. Il n’y avait pas de journalistes professionnels, mais la plupart des gens étaient équipés de moyens d’enregistrer.

Sitôt arrivés, les invités se sont pressés de se procurer le chef-d’œuvre, un précieux document historique déposé sur la table à l’entrée. Les co-auteurs ont été sollicités à la dédicace.

Les deux ouvrages étaient sur le bureau, intitulés : « Alfred MARIE-JEANNE – Une traversée verticale du siècle » et l’autre « DECEMBRE 2015, une nouvelle page d’histoire de la Martinique » de Caraïbéditions ; mais c’est le second, à l’ordre du jour, qui a fait l’objet d’une présentation suivie d’échanges entre les auteurs et le public assoiffé d’appréhender le contenu.  Sur la couverture au recto, certaines personnes se sont reconnues lors d’une animation en 2010 au Lamentin. Au verso, un riche résumé aiguise l’appétit de ceux qui vont le lire -voir photos-.

Hervé ZENOKI à l’accueil a présenté les auteurs, applaudissements :

CONFIANT est un universitaire que tout le monde connaît pour sa droiture et ses nombreuses publications d’écrivain, pour sa combativité et son implication aux côtés des patriotes dont Alfred MARIE-JEANNE -lui-même étant un-.

BOUTRIN est aussi bien connu. Il est avocat de profession, un élu patriote et Conseiller Exécutif de la CTM, président du Parc Naturel de la Martinique et du groupe des Verts MARTINIQUE Ecologie. Il écrit et publie, il est donc très impliqué dans la vie politique, économique, écologique, sanitaire et sociale.

Mme MENCE-CASTER, ex-présidente de l’UA, était au soutien et à la promotion de l’ouvrage.

Les deux écrivains ont écrit de façon à satisfaire un besoin, une demande d’informations historiques, un support solide sur les activités des patriotes et d’Alfred MARIE-JEANNE, député de la Martinique et président très populaire de la CTM, connu de toute la France, des outres-mers et dans toute la Caraïbe. Ce qu’il y a de curieux chez cet homme est son charisme, c’est sa persévérance et sa réussite en tout  –il faut rappeler qu’il avait quand même perdu la Région en 2010-, sa clairvoyance, ses diverses démarches précises et ses combats, soutenu par un fort pourcentage de la population (des gens sincères). Il est aussi acteur, fondateur et président du MIM. On l’entend depuis plus de trois décennies, chaque weekend, trois fois sur toute la Martinique par la voix de RLDM à Rivière-Pilote.

La question qui se pose en fait est : « Comment, malgré son âge, il reste très actif et un brillant visionnaire qui arrive à conduire la barque Martinique par beaux et mauvais temps, malgré les sondages lui donnant parfois perdant, les diverses « variations météorologiques » animées par des adversaires agissant à tout casser par une volonté de dériver et de faire naufrage, des adversaires qui cultivent l’art de créer des déficits et de s’en féliciter ? »

Nos écrivains disent : « Avec les moyens modernes d’enregistrement, parfois éphémères,  nous oublions vite les déploiements historiques ; mais les supports que sont les journaux et les livres sont des références très fiables que l’on peut archiver, qui tiennent dans le temps, résistent à l’usure et qu’on peut utiliser à tout moment ». Nos écrivains en ont tenu compte pour écrire leurs livres d’histoire. D’ailleurs, c’est grâce à leur rappel que je me suis rendu à mes papiers pour  écrire correctement le paragraphe suivant.

Nos  présentateurs n’ont pas manqué de souligner qu’il y a eu la dynamique des combattants et sympathisants du « GRAN SANBLE pour faire réussir la Martinique » avec AMJ, Claude LISE, Francis CAROLE et J-P NILOR …, mais aussi la clairvoyance du « gran kout pal » des combattants de la droite locale avec Yan MONPLAISIR « Ba Péyi-a An Chans », qui ont permis de constituer  le « GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS » et à la barque de tenir à flot ; puis de faire gagner la Martinique le 13 décembre 2015.

Dans ce livre recommandé à tout le monde, comme le font remarquer certains invités et les présentateurs, les lecteurs comprendront les démarches qui ont conduit cet homme hors du commun à devenir Président de la première CTM, dont il est d’ailleurs l’initiateur, soutenu par beaucoup de Martiniquais dont Claude LISE, F. CAROLE, J-P NILOR, les autres alliés,  certains média et les écrivains en question.

Lisez d’abord le résumé du verso de l’ouvrage. On se demande s’il y en aura assez pour tout le monde. A la demande, il faudrait augmenter le nombre à mettre à la disposition de tout le public local et vivant ailleurs. En attendant il se trouve partout en kiosques.

Martinique, le 30 octobre 2016.

Par L. Litampha

Image: 
Post-scriptum: 
Texte et photos de Léandre LITAMPHA

Pages