Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

DIDIER LAGUERRE : INCOMPÉTENT OU/ET COMPLICE ?

DIDIER LAGUERRE : INCOMPÉTENT OU/ET COMPLICE ?

Il faudrait que chaque Foyalais, chaque Martiniquais ait lu le rapport de la Chambre Régionale des Comptes. Ce document met bien en évidence un véritable système de falsification des comptes publics et de distribution de prébendes au cercle restreint d’un pouvoir opaque.

En général, cette opacité et le refus de se soumettre aux règles de gestion des affaires publiques dissimulent malversation et financement politique an ba fèy.

La déclaration, il y a quelques mois, d’un journaliste qui évoquait ce qui est bien plus qu’une hypothèse, avait déjà secoué ceux de nos compatriotes soucieux de la transparence et de l’éthique politiques. Sans se rétracter sur le fond, ce journaliste, compte tenu des pressions qu’il a subies, a préféré s’imposer le silence.

Un système de corruption existe bel et bien à la mairie de Fort-de-France.

Il est donc important de revenir à des passages du rapport de la CRC qui ne peuvent pas ne pas choquer les citoyens honnêtes.

  • En page 3, nous lisons ce qui suit :

« Le présent contrôle des comptes et de la gestion de la ville de Fort-de-France sur la période 2012-2019 s’est révélé ardu en raison des difficultés rencontrées pour obtenir les réponses aux questions et les documents, pourtant assez simples, sollicités. Ces demandes ont dû faire l’objet de nombreuses relances »

Pourquoi cette réticence de la majorité ppm-fouyaya de donner ces documents ? Incompétence ? Volonté de dissimuler des informations ? Certainement les deux à la fois. En tout l’attitude de Didier Laguerre interpelle. Qu’ y-avait-il donc à cacher ?

  • En pages 4, 39, 43 et 46, l’attention est retenue par les affirmations suivantes de la CRC :

-« La ville attribue en outre des gratifications illégales, comme un congé de deux mois avant la retraite, des primes sans fondement dans la réglementation nationale ou dont le régime a été supprimé, des astreintes versées abusivement, des heures supplémentaires infondées ».

-« D’anciens élus également agents de la collectivité, dont l’un ayant exercé des fonctions exécutives au moment de la mise en place du plan, ont bénéficié de plusieurs dizaines de milliers d’euros chacun, après réintégration dans le personnel de la collectivité, grâce à ces dispositions irrégulières »(rapport CRC, page 39).

-« A compter de 2016, un cadre de la collectivité a bénéficié irrégulièrement d’une prime, d’un montant mensuel de 3 105 €, intitulée « Indemnité de fonction, de sujétion, d’expertise et d’engagement professionnel » qui ne repose sur aucun fondement légal. »- P 43.

-« (…) Des indemnités d’astreinte ont été versées chaque mois à un agent occupant un emploi fonctionnel (DGA, devenu par la suite DGS), dont la rémunération exclut l’indemnisation d’astreintes, selon un quantum qui n’est pas compatible, en outre, avec le nombre de jours de congés annuels. Le DGA aurait ainsi effectué, au cours de l’année 2015, des astreintes correspondant à toutes les fins de semaine de l’année et à 60 % des nuits de l’année.
Cet agent, occupant un emploi fonctionnel, bénéficie à ce titre d’une bonification indiciaire (NBI) qui lui interdit de recevoir des indemnités d’astreinte(…). P 46

Le maire de Fort-de-France ignorait-il ces règles élémentaires ? Ou plutôt a-t-il fait semblant de les ignorer ? Derrière cette volonté forcenée de violer ces règles n’y a-t-il pas un stratagème délibéré permettant de distribuer de l’argent ?

Est-ce toujours par ignorance qu’il a permis, en violation des règles de délit d’initié, la vente à certains de ces tout proches adjoints de maisons en état manifeste « d’abandon », à des prix défiant toute concurrence ?

OÙ EST-IL LE COMPLICE CONSCIENT DE CE SYSTÈME DE CORRUPTION ?

Commentaires

Véyative | 03/02/2020 - 05:18 :
Tout à fait la définition d'un système mafieux : récupérer de l'argent, rémunérer et récompenser ses membres, conserver à tout prix son territoire....Mais au fait, c'est qui le Parrain?

Pages