Accueil

"LA GOUVERNANCE N'A PAS LA HAUTEUR DE VUE NECESSAIRE POUR GARANTIR L'INTERET GENERAL" (LA VICE-PRESIDENTE DU POLE MARTINIQUE DE L'UNIVERSITE DES ANTILLES)

"LA GOUVERNANCE N'A PAS LA HAUTEUR DE VUE NECESSAIRE POUR GARANTIR L'INTERET GENERAL" (LA VICE-PRESIDENTE DU POLE MARTINIQUE DE L'UNIVERSITE DES ANTILLES)

     Pour la toute première fois depuis que l'Université des Antilles a vu le jour (en 2015), des personnels tant du Pôle Martinique que du Pôle Guadeloupe ont publié une lettre ouverte commune dans laquelle ils dénoncent de la plus ferme des manières les dysfonctionnements de l'établissement qui, selon eux, sont la conséquence d'une gouvernance à la fois autocratique et autiste.

    Cette fois, la gouvernance ne pourra invoquer un prétendu "clan MENCE-CASTER" comme elle a l'habitude de le faire. En effet, aucun créoliste, par exemple, n'a signé ladite lettre. Ci-après, Odile FRANCOIS-HAUGRIN, vice-présidente du Pôle Martinique (démocratiquement élue) va dans le même sens que les protestataires martinico-guadeloupéens et tente, pour la énième fois tente, de ramener la gouvernance à la raison.

   Avant qu'il ne soit trop tard...

Lien de téléchargement: 

Pages