Accueil
Le bonnet d’âne de la semaine du 14 au 21 mars 2008

LE C.R.A.N. VEUT FAIRE METTRE LA MULATRESSE SOLITUDE AU PANTHEON !

L’organisation négriste C.R.A.N., qui dit parler au nom des « Noirs de France », mais qui en réalité n’est qu’un instrument au service des ambitions sociales et politiques d’un quarteron d’Africains qui feraient mieux de retourner développer leur pays au lieu d’apporter leurs compétences à une société française qui n’en a pas vitalement besoin, vient de franchir un nouveau pas dans l’ignominie.


En effet, dans une lettre ouverte aux députés français, à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, le 8 mars dernier, ces apprentis-Colin Powell et apprenties-Condoleeza Rice demandent rien moins que le transfert au Panthéon des cendres d’une abolitionniste française, Olympe de Gouges, et, ne riez pas !, d’une héroïne de l’histoire guadeloupéenne, d’une héroïne guadeloupéenne : la Mulâtresse Solitude.

On sait que la Mulâtresse Solitude, née du viol d’une esclave noire par un colon, fut en première ligne, bien qu’enceinte, dans les combats que menèrent Ignace et Delgrès au début du XIXe siècle pour empêcher l’armée napoléonienne de rétablir l’esclavage en Guadeloupe. Son courage, sa détermination et sa fierté firent l’admiration des insurgés auxquels elle insuffla la force de lutter contre le colonialisme européen. Capturée en 1802 par l’ennemi, elle fut exécutée froidement par les forces françaises.

Or, ne voilà-t-il pas qu’aujourd’hui, une bande d’arrivistes et d’irresponsables cherchent à l’arracher à sa terre de Guadeloupe, à sa terre sacrée de Guadeloupe, pour la transférer…dans le pays colonisateur et pire, dans le Mémorial que le pays colonisateur dédie à ses propres héros à savoir le Panthéon.

Honte à vous messieurs Lozès et Tin ! Honte à vous qui osez insulter ainsi la mémoire d’une des plus grandes combattantes de la liberté, non seulement de la Guadeloupe, mais de toute la Caraïbe !

Une femme qui n’a jamais, comme vous, pactisé avec le colon. Une femme totalement dénuée d’ambition individuelle contrairement à vous. Une femme qui nous a montrés, à nous Antillais, que le seul chemin, le seul vrai chemin vers notre émancipation, est la rupture totale avec ceux qui ont déportés nos ancêtres et les ont esclavagisés durant trois siècles.

Bas les pattes, messieurs du C.R.A.N. ! Nous ne permettrons jamais que la Mulâtresse Solitude soit enlevée à sa terre natale et que ses cendres soient enfermées dans un caveau, fut-il prestigieux, de la République française.

La Mulâtresse Solitude appartient à la Guadeloupe et à la Caraïbe. Pas à la France !

{{Images :}} {l'imposante statue de Solitude à Lacroix, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe.}
_ SOURCES
_ http://tinyurl.com/2v49ej
_ (signalées par J.S. Sahaï)