Accueil

Le sionisme pour les nuls

Le sionisme pour les nuls

   On ne peut pas tout savoir. Il y a des gens qui connaissent la composition des anneaux de saturne ; d'autres qui savent lire le sumérien ; d'autres encore qui savent réparer un système électrique sans se faire électrocuter. Bref, tout un chacun a une compétence dans un domaine quelconque.

     On est tous nuls dans un ou plusieurs domaines. Rien que de très normal...

   Sauf que l'ignorance se soigne et que la soigner permet de lutter contre l'entreprise de désinformation massive déployée depuis des décennies par les grands médias occidentaux en particulier, mais aussi par certains médias des pays du sud.

   C'est comme cette question d'antisémitisme et d'antisionisme qui agite bruyamment les médias français suite à la prise à partie par un groupe de Gilets Jaunes du philosophe radiophonique Alain FINKIELKRAUT, grand ami des Noirs et des Arabes comme chacun sait. Médias, intellectuels et politiciens français ont sauté sur l'occasion pour tenter de nous faire accroire que détester les Juifs est la même chose que s'opposer à la politique (criminelle) de l'Etat d'Israël.

    La carte illustrant le présent article permettra à ceux qui risquent de tomber dans le panneau de se faire une claire idée de la question : ce qui est en vert représente les Palestiniens ; ce qui est en jaune, les Juifs, ayant fui l'Europe scélérate qui n'a cessé, du Moyen-âge jusqu'à HITLER, de les ostraciser et de les massacrer.

 Une question : pourquoi les Palestiniens devraient-ils payer les conséquences de l'antisémitisme européen ?...

Pages