Accueil

Le «viagra féminin» bientôt au Canada

in "Le Journal de Montréal"
Le «viagra féminin» bientôt au Canada

   Un médicament pour augmenter la libido des femmes ménopausées sera bientôt disponible sur le marché canadien. L'inventeur du «viagra féminin» a presque terminé la construction de son usine à L'Ancienne-Lorette.

   L'endocrinologue québécois Fernand Labrie est l'inventeur de l'Intrarosa, surnommé le «viagra féminin». Le produit est déjà en vente aux États-Unis et en Europe et Santé Canada devrait l'approuver au cours des prochains mois.

   Les femmes ménopausées sécrètent moins de l'hormone déhydroépiandrostérone appelée DHEA. Cette baisse cause certains problèmes de sécheresse vaginale, d'irritation et de panne de désir sexuel.

 

   Ce traitement est le fruit de très longues recherches. Il consiste en un comprimé, appelé «ovule», fait de gras de palmier qui contient une petite quantité de DHEA.

   «On offre aux femmes une nouvelle approche où il n'y a pas d'effets secondaires. Avec l'oestrogène, il y avait toujours la crainte du cancer du sein ou des thromboses. Nous, ce qu'on a découvert, c'est la vraie cause de la ménopause qui est la diminution de DHEA», a expliqué le Dr Labrie.

 

 

Pages