Accueil

Les Caraïbes sont invitées à se préparer au «grand problème»

Les Caraïbes sont invitées à se préparer au «grand problème»

PORT OF SPAIN, Trinidad (CMC) - Le directeur du Centre de recherches sismiques (SRC) du campus St Augustine de l’Université des Indes occidentales (UWI), Joan Lutchman, réitère ses appels à ce que la région soit préparée à une tremblement de terre majeur après plusieurs parties des Caraïbes sont secoués par des tremblements de terre.

Au cours du week-end, le SRC a déclaré qu'une rafale de 54 tremblements de terre s'était produite au nord de Saint-Kitts au cours d'une période de 21 heures. Le plus grand avait une magnitude de 4,1.

Il a déclaré que les 54 séismes se situaient dans la plage de magnitude comprise entre 1,2 et 4,1, a déclaré le SRC, ajoutant "qu'il n'y a eu aucun rapport ressenti jusqu'à présent".

La SRC a indiqué qu'un séisme de magnitude 3,8 avait été enregistré dimanche soir et avait été ressenti à 104 km à l'est de Fort-de-France en Martinique, à 117 km au nord-est de Castries à Sainte-Lucie et à 155 km au sud-est de Roseau. La Dominique.

Il a indiqué qu'il se trouvait à la latitude 14,67 N, à la longitude 60,14 W et à une profondeur de 10 km.

S'exprimant lors d'une émission de radio ici hier, M. Lutchman, qui avertit depuis des mois que la région des Caraïbes est attendue depuis longtemps, a déclaré que plusieurs secousses avaient été enregistrées après les activités du week-end.

«À cette époque, la magnitude 4,1 était associée à nos événements de magnitude. Donc, il pourrait tout simplement être un choc principal avec certaines répliques.

 «Ces événements sont peu profonds, nous avons eu 12 tremblements de terre supplémentaires au cours du week-end. Du samedi au dimanche matin, j'imagine qu'il y en avait même moins, ce à quoi vous vous attendez quand la séquence diminue, a-t-elle déclaré à la radio.

Le sismologue a déclaré que pour les événements peu profonds «nous avons tendance à avoir plus de répliques associées que les événements plus profonds».

Elle a déclaré que le séisme de magnitude 6,9 qui a frappé Trinité-et-Tobago le 21 août de cette année "était d'une profondeur moyenne et que les répliques n'étaient pas si nombreuses".

Mais elle a averti que la région devrait prendre les signes "très au sérieux" et a prédit qu'un "gros problème arrivera et qu'il vaut mieux être préparé".

Le dernier séisme majeur qui a frappé les Caraïbes s'est produit en Haïti en 2010, lorsque le séisme de magnitude 7,0 a détruit plusieurs bâtiments et tué environ 200 000 personnes.

 

Pages