Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LES DEUX GENDARMES (ARYENS) NE RECONNAISSENT PAS LE MAIRE (KEMITE)

LES DEUX GENDARMES (ARYENS) NE RECONNAISSENT PAS LE MAIRE (KEMITE)

 Yééé-krik ! comme dirait TI SONSON, oubliant que le temps des veillées mortuaires est terminé, corona various oblige.

 Yéé-Krak !!! Mesdames-et-messieurs de la compagnie, écoutez ma parole qui sera plus longue que la corde du mulet de Mait' Albè, le vieux-corps qui ne sait plus tenir son corps et qui a égaré ses deux pieds dans la descente-à-la-kalibanntjo du Morne Bois-Ti-Baume, ouvrez vos oreilles de dix-sept largeurs comme dit le hougan haïtien qui a débarqué à la califourchon sur une feuille de coco sèche, il y a trois mois, dans l'île aux fleurs fanées !

 C'était un bel beau matin sur la plage noire, enfin de sable noir, d'une jolie 'tite commune du Nord-Caraïbe là où des  sacrés menti-menteurs racontent que Christophe le Colonialiste a posé le pied pour la première et a buté sur une grappe d'hommes rouges comme du roucou. Yééé mistikri ! La guerre a alors pété blo ! et Christophine (car il était tout blanc) les a tous ratiboisés, décalés, démantibilés, dépotcholés, dépayés, découcounés, dékalaminés, défolmantés. Yéé mistikrak !

 Ce bel beau matin-là, deux gendarmes de Là-bas, qui veut dire plus christophines encore que ce chien-fer de Christophe (des Aryens, quoi !) faisaient des allers-venir-dévirers sur la plage de la 'tite commune pour voir si y'avait pas quèque vakabon qui se foutait pas mal de la loi dans cette île (que le Diable a chié en volant d'après la grand-mère de l'arrière-grand-mère de ma marraine, une isalope celle-là qui ne m'a jamais baillé aucune étrenne le Jour d'Lan). Car les Negs, c'est bien connu, quand on leur crie dessus "Obéissance à la loi !", leurs oreilles, déjà bouchées par le tafia depuis le devant-jour, entendent "Bonda manman la loi !".
 Hé-hé ! Enfin krriiik !...Qu'est-ce que leurs cocos-yeux découvrent : un Kémite, au teint volcanique, qui nique la loi et piquenique, la trique plus hérétique que celle de la bourrique de Man Monique, la dame de la boutique où  on vend des barriques de siriques.  Kraaak !...Les deux gendarmes aryens foncent, courent, volent en direction du contrevenant kémite dont l'automobile est immobile à l'ombrage d'un majestueux pied de raisins-bord-de-mer. Ils stoppent blo ! leur chevauchée fantastique et se mettent à inspecter l'arme du crime. Un grosse SUV plus neuve que celle du chef de leur brigade évidement ! Soudain, le regard sherlockholmesque de l'un d'eux aperçoit un machin collé sur la vitre arrière. Kraaak ! ...
 Ils se rapprochent à pas de loup (enfin, à pas de mangouste).
   __C'est quoi ? Une fleur ?
   __M'est avis que si !...Attend, laisse-moi voir un peu ! On dirait une tulipe rouge.
   __Déconne pas, Béberd ! Y'a pas ce genre de fleurs sous les tristes Tropiques. T'es con ou quoi ?
   __Autour, y'a du vert et du noir...Ah, regarde là ! Y'a un truc d'écrit...PPM.
 Abasourdis, ébaubis, estomaqués, embabouinés, emberluqués, les deux pandores au teint d'albâtre croient avoir trouvé là un indice qui leur permettra d'identifier à coup sûr le Kémite lequel, ne les ayant point vus, se baigne maintenant dans la Grande bleue. L'enfoiré, va ! Bonda manman la loi, en effet !
   __D'après toi, ça veut dire quoi, Nanard ?
   __J'en sais fichtre rien, moi !...Attend, laisse-moi réfléchir un peu ! Sous 30° de chaleur, c'est pas couru d'avance, mais j'ai encore quelques méninges en bon état malgré deux ans de loyaux services dans ce bled d'indigènes naturellement bronzés.
  __PPM...Et si ça voulait dire Pieux Paroissien Madininien ? 
  __Déconne pas !
 __Ou alors un truc comme Pas Parler Moi ? Tu sais, leur foutu jargon, je commence à le piger...A moins que ce Zoulou ait voulu nous narguer et que ça signifie Petits Poulets de Merde ? Je vais t'l'mettre au trou vite fait, ce...
   __Arrête ! Laisse-moi réfléchir, mon gars ! J'ai quand même fini deuxième au BEPC dans toute l'académie de Basse-Normandie en 1982.
  Yéééé Krik ! Yééé Krak !...
 Mais les méninges de Béberd s'épuisent en vaines et stériles cogitations. Ils décident alors d'aller appréhender le contrevenant kémite à la loi. Leurs bottes s'enfoncent dans le sable noir et chaud. Le soleil pète au-dessus de leurs képis fleurdelisés et le bleu de la mer est une vraie insolence. En les voyant arriver, le Kémite jaillit précipitamment de l'onde, dents forcément blanches et sourire-Banania sur les lèvres. Mistikriiik !
   __Bonjour, messieurs, quel bonheur de vous voir ! Et dire que les mauvaises langues de notre charmante commune prétendent que vous vous passez vos journées à vous prélasser dans vos hamacs à la caserne...
   __La ferme ! Tu fous quoi dans l'eau ? T'aurais pas entendu les ordres du gouverneur des fois ?
   __Oui, oui...bien sûr mais...
   __Mais quoi ? Tu sais pas que le corona various, comme disent les tiens, fait des ravages partout ? C'est pas entré dans ta fichue caboche de...
 C'est alors que le contrevenant à la loi perd aussi sec sa jovialité naturelle et se rembrunit (enfin, autant que faire se peut).
  __Je suis le premier édile de cette commune, messieurs !
  __Le quoi ? fait Béberd, emberluqué.
 __Ah bon, le premier débile ? rétorque Nanard embabouiné lui aussi mais se marrant comme une baleine rescapée de l'attaque scélérate d'un chalutier nippon. C'est ça, joue au con ! Mais premier débile ou pas, on ne va pas te louper, mon gars. Déjà, on te colle une amende de 135 euros et si tu ne sors pas illico de l'eau, ce sera presto résistance à la force publique ! Là, ça te coûtera nettement plus cher, si tu vois ce que je veux dire.
 Le contrevenant kémite les suit jusqu'à son automobile et leur prouve qu'il est bien le premier édile. Un peu confus, les deux gendarmes aryens lui filent quand même l'amende parce que la loi, c'est la loi. Le bonhomme prend alors la poudre d'escampette d'un coup d'accélérateur rageur. Mistikriiik !
   __Tu savais que premier édile, ça voulait dire maire, Béberd ?
   __Ben non ! Comme quoi on apprend à tout âge. Même dans un bled pourri...
   __Si ça se trouve, ce gars s'est payé de notre tronche. Faudra que je vérifie ses dires dans le Larousse de la brigade.
 Accablés par la rudesse du climat tropical, les deux pandores s'avachissent sur l'une des racines protubérantes du raisinier-bord-de-mer.
   __Hé meerde ! finit par lâcher Nanard.
   __Quoi encore ?
   __Ben, on a complètement oublié de lui demander ce que signifie PPM !
 Yéééé Mistikraaak !... 

Commentaires

Véyative | 15/04/2020 - 06:00 :
Indices :Commune du Nord Caraïbe, Sable noir, raisinier , jovialité naturelle, PPM,

Pages