Accueil

Les loups de Vidalie et Reggiani...

 Les loups de Vidalie et Reggiani...

   La nature est telle qu'il n'y a pas de loups sous les Tropiques... mais le symbole en vaut la chandelle.... car les loups sont bel et bien entrés dans notre lieu de savoirs, dirais-je en m'inspirant de Vidalie et Reggiani.

   Ils sont entrés dans ce lieu de savoirs il y a longtemps déjà, ils en ont été chassés il y a peu, et, bon sang, tout cela nous le savons, il va de soi qu'ils ne doivent pas revenir! 

Car ces loups-là, même la nature n'en veut pas. 

   Et souvenez-vous... en 2015, nous étions si peu nombreux, la Présidence juste,  et nous sur le barrage, pour empêcher les loups de tuer notre université, souvenez-vous... Aujourd'hui, après réflexion des uns et des autres, soyons donc enfin nombreux,  réunis, solidaires, pour que ces loups ne reviennent pas, car ils ont engendré et engendreront.

   Alors, que les loups sortent! 

   Car ces loups-là, même la nature n'en veut pas.      

   Eh oui...on pense à Serge Reggiani, qui chantait "il en vint des mille et des cents faire carouss', liesse et bombance" (... ) jusqu'à ce ce que les hommes aient retrouvé la fraternité dans ce foutu pays de France." 

   Il nous faut donc réagir, sans quoi, chantait-il encore, "dès que la peur hante les rues les loups s'en viennent la nuit venue". 

   Il y a eu trop de silences, agissons! 

   Car ces loups-là, même la nature n'en veut pas. 

   Agissons et alors nous pourrons dire comme Vidalie et Reggiani  !     

                   "Les loups sont sortis"...  

        Skora Setti

   Chanson: "Les loups sont entrés dans Paris", Serge Reggiani,

   texte de Albert Vidalie.