Accueil

MACRON SACRE CHEF TRADITIONNEL EN COTE D'IVOIRE

MACRON SACRE CHEF TRADITIONNEL EN COTE D'IVOIRE

   Lui au moins n'aura pas eu à payer 3.000 euros comme certains Martiniquais.

  Ni à revêtir comme ces derniers le pagne et le couvre-chef traditionnels. Mais tout comme nos chefaillons de Madinina, il s'est vu attribuer un nom : "N'dejouale" qui signifie "faiseur de paix", "ouvrier de la paix", cela en langue ébrié, l'une des quelques 400 que compte la Côte d'Ivoire. Un ministre ivoirien, Robert MAMBRE, a même déclaré solennellement au cours de la cérémonie d'investiture, pardon de couronnement, que MACRON était "désormais un chef traditionnel dans la pure tradition." Mais ça, les gars, les Gilets jaunes le savent déjà depuis des lustres !
 Ah oui, il a aussi reçu une chaîne en perles traditionnelles (bon, c'est quand même pas les diamants de GISCARD !), une canne de commandement et un chasse-mouche. On aurait pu lui avoir épargné ce dernier cadeau en ce moment et lui offrir plutôt un chasse-syndicaliste, histoire d'aider les policiers français épuisés après des mois et des mois d'affrontements avec les Gilets jaunes mais comme dit l'adage, la plus belle femme du monde ne peut offrir que ce qu'elle a.
 On voit déjà les ricanements sous cape de l'oligarchie française : "Le faire roi, n'importe quoi ! En France, il est déjà Jupiter, donc une divinité. Quelle bande de petits joueurs ces Africains !".
   NB. Désormais en tout cas, quand MACRON reviendra en visite officielle en Martinique, il ne faudra pas que nos Martiniquais adoubés rois africains comme lui se dérobent : ils devront être les tous premiers à l'accueillir dans le salon d'honneur de l'aéroport Aimé CESAIRE, sinon leur royauté sera considérée une royauté de pacotille. Nou ka véyé yo !...

Pages