Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

MARTINIQUE, 10 JANVIER, 18H : UN VOTE « METRO » IMPRESSIONNANT

MARTINIQUE, 10 JANVIER, 18H : UN VOTE « METRO » IMPRESSIONNANT

Quel que soit le résultat de la consultation électorale de ce dimanche 10 janvier à la Martinique, un fait aura frappé tous les observateurs : l’impressionnante mobilisation des électeurs « métros » ou « Français hexagonaux ». Dans les communes où ils sont nombreux (Sainte-Luce, Diamant etc…), ils ont constitué des files qui parfois débordaient hors des bureaux de vote dont certains étaient tenus par des…Métros. Dans les autres communes, ils étaient tout aussi empressés à mettre leur bulletin dans l’urne.

Sans lire dans le marc de café, il n’est pas douteux que la grande majorité d’entre eux soit opposée à l’article 74 et au tout petit début d’autonomie que son éventuelle adoption entraînerait pour la Martinique. Le souvenir de la grande grève de février et de son principal slogan (« Péyi-a sé ta nou, sé pa ta yo ») est encore présent dans toutes les mémoires et même si les pro-74 ne recouvrent pas exactement les grévistes du Comité du 5 février, il est probable que dans la tête de l’électeur « métro », ce soit du pareil au même.

Ce vote « métro » n’est aucunement anecdotique quand on sait que la consultation du 7 décembre 2003 (sur l’adoption ou non de l’article 73) a été perdue d’un tout petit millier de voix. Or, l’électorat « métro » avoisine les quatre ou cinq mille électeurs ! On peut légitimement se demander si ledit vote ne faussera pas le résultat de la consultation et si à l’avenir, il ne faudra pas, comme en Nouvelle-Calédonie, définir les contours d’un corps électoral martiniquais dans la mesure où à l’heure actuelle, toute personne installée à la Martinique depuis au moins 6 mois et qui s’est inscrite sur les listes électorales a le droit de voter.

A réfléchir !

Mais à l’heure où nous écrivons ces lignes, le résultat du scrutin n’est pas encore tombé…

Commentaires

alarch | 11/01/2010 - 17:42 :
Ouh là là ! Mais c'est que ce n'est guère démocratique tout cela ! Tous les bien pensants de France et de Martinique vont vous tomber sur le paletot ! Frôleriez-vous la préférence nationale ? Sincèrement je pense que vous avez raison, mais je suis sans doute un peu isolé dans cette opinion. J'ai personnellement vécu et travaillé en Martinique pendant seize ans, mais je n'étais pas inscrit sur les listes électorales, considérant que je n'étais pas chez moi et que cela m'aurait fait un effet bizarre à m'immiscer dans la politique martiniquaise, je suis resté observateur en bon travailleur émmigré que j'étais. Pourtant si j'avais eu à voter cette fois j'aurai voté pour l'article 74, trois fois oui, pour qu'enfin les masques tombent, ceux de ces "métros" si gentils la main sur le coeur, si bons gens de gauche, surtout là pour leurs sacro-saints 40%, qu'ils n'aillent pas me raconter le contraire je les connais, mais que tombent aussi les masques de mes chers collègues antillais parfois si revendicatifs quand ça les arrange, mais aussi attachés que les précédents (davantage ?) à la consommation et aux sirènes de l'occident. Pourquoi au fait, les fameux "temps Robert" sont-ils si peu mis en exergue ? car finalement pendant ces quelques années de guerre paradoxalement la Martinique a été obligée à la quasi auto-suffisance, les martiniquais ont montré qu'ils n'étaient pas si empruntés qu'on veut bien les montrer. Quand ils sont obligés ils se débrouillent comme tout le monde. N'y aurait-il pas de la graine à y prendre ?
notsonaif | 12/01/2010 - 01:10 :
Eh oui ! Ce lundi 11 janvier 2010, les masques tombent ! Pas ceux que vous espériez, certes. Ceux de toutes ces bonne âmes qui considèrent que l'électorat a eu peur, qu'il s'est laissé influencer, qu'il est "con" (textuel, voir http://www.montraykreyol.org/spip.php?article3439), que ce sont les "métros" qui ont voté, excuses aussi navrantes que pitoyables, mais dénotent toutes un esprit contraire à la démocratie. Si la population "n'a pas compris" dites vous, à qui la faute ? Vous aviez à votre entière disposition la quasi totalité des média locaux, que vous aviez soigneusement noyautés, muselés ou tenus en laisse depuis des années. N'auriez vous pas su expliquer ? Parliez-vous une langue qu'ils n'entendaient pas ? Ne sauraient-ils pas lire le "kréyol" ? Non disent vos amis : ils sont bornés. Mes beaux messieurs, ce peuple "borné" n'est pas digne de vous - comme le dit on ne peut plus clairement ce cher "Afaël Confian" (excusez du peu !). Alors laissez-le tranquille, cessez de le tourner en bourrique en vous intéressant à l'esclavage plutôt qu'à ses vrais problèmes. Faites face courageusement à vos responsabilités, et interrogez-vous un peu sérieusement sur les causes d'un échec aussi fulgurant.
twakatshow972 | 12/01/2010 - 12:44 :
oui les metro comme vous nous appelé on vote nous serions 4000 selon vos chiffres qu'a cela ne tienne enlevons 4000 votes au resultat cela change-t-il quelques chose ...je ne crois pas je penser surtout que ce qui derange certain c'est que ces"metros" sonr des martiniquais a part entiere et non entiererment a part il vivent au pays y travaille y font souche et ainsi participe a la richesse de notre pays ,j'ai bien ecrit pays ,avec un peuple et donc une nation .voyez vous j'ai tenu avec gloire et honneur un bureau de vote diamche dernier comme je le tiens depuis de nombreuses annéees comme suppleant pas comme titulaire et pour ce faire il fallait d'abord appartenir ,s'engager dans un parti martiniquais . non monsieur il ne faut pas vilipender le peuple martiniquais il est la sagesse même et on ne lui fera pas prendre des vessie pour des lanterne dans 2 semaines nous serons encore devant l'urne pour dire ce que nous voulons pas ce que d'autre veulent pour nous et les politique devront s'engager a faire ce que nous leur demandons de faire par l'expression du vote . c'est cela aussi être majeur et responsable
wilhelm | 12/01/2010 - 22:26 :
Oui mais cela ne démontre rien après la publication des résultats; puisque ce sont dans les communes du nord et du centre que le non obtient les meilleurs scores, communes où les métros sont les moins nombreux (du moins en visibilité) Score du non : Martinique :79.8% gros Morne :82.4% Ajoupa: 83.99% Basse Pointe: 90.11% Robert: 83.15% Fond St Denis :87.45% Palme à sainte Marie:91.07% Trinité est à 83.75% mais est dans la moyenne du Nord est. A contrario les communes balnéaire s du sud sont en dessous su score du non: 3 ilets : 78.6% Diamant: 77.98% Sainte Luce :76.83% Sainte Anne :68.44% et même anse d'arlet le oui l'emporte à 50.03% S'il y a eu un vote métro, il ne sait pas distingué de l'ensemble des votes des martiniquais créoles.On pourrait même se demander pourquoi pas de meilleurs score au non dans les communes balnéaires du sud

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages