Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

MARTINIQUE : DEUX FERMES AQUACOLES POLLUÉES AU CHLORDÉCONE !

MARTINIQUE : DEUX FERMES AQUACOLES POLLUÉES AU CHLORDÉCONE !

La filière aquacole n’en finit pas de payer les conséquences de… l’inconséquence des grands planteurs de banane, le plus souvent békés. En effet, la nouvelle est tombée le 03 octobre dernier, cela dans un silence médiatique assourdissant : un arrêté préfectoral interdisait désormais à deux fermes aquacoles de la commune du Robert de vendre leur production. Motif ? pollution grave à ce dangereux pesticide organochloré, le Chlordécone, utilisé à tout va durant 30 ans dans les bananeraies martiniquais (1972-1992) alors qu’il avait été interdit aux États-Unis dès…1976.

S’il n’y avait pas eu le livre de Louis Boutrin et Raphaël Confiant («Chronique d’un empoisonnement annoncé», L’Harmattan, 2007), s’il n’y avait pas eu le battage et les conférences de Dominique Belpomme, l’éminent cancérologue français, s’il n’y avait pas eu les manifestations de l’ASSAUPAMAR, de l’ANC (Association Non au Chlordécone) et de l’ASSE ainsi que des Verts-Guadeloupe (avec Harry Durimel), personne n’aurait soulevé la question de l’empoisonnement de la Martinique (25.000 hectares contaminés) et de la Guadeloupe (5.000 hectares). Chose criminelle quand on sait que dès 1979, des rapports émanant des propres services déconcentrés de l’État français aux Antilles dénonçaient la gravité de la situation.

Les gens de Basse-Pointe (Martinique) continueraient à s’alimenter à la source «Bod Lanmè» dont les analyses ont montré qu’elle contient 44 fois le taux de chlordécone supportable par l’organisme humain. Quarante-quatre fois ! Les gens de la Basse-Terre continueraient à se baigner et à piqueniquer au bord des magnifiques rivières de leur région alors qu’en janvier 2008, la préfecture a pris un arrêté interdisant la baignade et la consommation d’eau pour 12 de ces rivières. Douze ! Et dire qu’on trouve des Antillais, comme un certain Dégras de l’INRA-Guadeloupe pour déclarer que la situation n’est pas si grave et que les écologistes s’agitent pour des raisons politiciennes !

Si ce Dégras avait raison, comment expliquer alors que le gouvernement français ait mis 33 millions d’euros sur la table pour commencer à chercher des remèdes à la pollution au chlordécone ? En période de crise financière, cette somme n’est pas rien. Comment expliquer que la Direction des Services Vétérinaires de Guadeloupe et de Martinique soit sur le pied de guerre depuis la mise en place de ce «Plan de contrôle du chlordécone» et multiplie ainsi les contrôles ?

Contrôles qui ont abouti justement, il y a une semaine, à la fermeture de ces deux importantes fermes aquacoles du Robert. Et malheureusement, ce n’est qu’un début…

Tristes Martinique et Guadeloupe où l’on trouve encore des Antillais pour nier une catastrophe écologique et sanitaire que l’État français lui-même reconnaît !

Commentaires

mo1mo1 | 11/10/2008 - 11:35 :
Il s'agit face à cette catastrophe ,de créer les Conditions pour Mobiliser la Population à travers des structures de luttes pour ferrailler contre les auteurs de ce Crime abominable. Il est GRAND TEMPS DE FAIRE LE DOSSIER DES DESCENDANTS D'EXTERMINATEURS ET DE VOLEURS DES TERRES DE NOS PARENTS AMERINDIENS ,DE SUCEURS DE TRAVAIL IMPAYE DE NOS PARENTS AFRICAINS ET HINDOUX. CHEZ NOUS EN GUADELOUPE MARTINIQUE GUYANE ET AUTRES DOM TOM IL N'Y A PAS DE Propriétaires légitimes DE NOS TERRES,ILS SONT DANS L'INCAPACITE A PRESENTE UNE FACTURE D'ACHAT EMANANT DE NOS PARENTS AMERINDIENS . D'AILLEURS NOUS EXIGEONS UN TEST ADN COMME NOS COUSINS PORTO RICAINS L'ONT REALISE POUR FAIRE RENAITRE CETTE COMPOSANTE DE NOTRE POPULATION ETRANGEMENT ABSENTE DANS NOS STATISTIQUES.N'es-ce pas MESSIEURS DE L'INSEE ? IL Y A SEULEMENT DES SQUATTERS OU DES VOLEURS QUI UN JOUR QUE NOUS SOUHAITONS PROCHE SERONT SANCTIONNES PAR L'HISTOIRE! IL EST GRAND TEMPS DE MOBILISER LA CARAIBE POUR NOUS AIDER A ENGAGER DES POURSUITEs JUDICIAIRES CONTRE CES CRIMINELS QUI CONTINUENT A BENEFICIER DE HAUTE PROTECTION QUI COMMENCE MALHEUREUSEMENT AU SEIN MEME DE NOTRE COMMUNAUTE AFROAMERINDIENNE HINDOUX! CES CRIMINELS ONT L'ART D'UTILISE L'ARME DE LA CORRUPTION (LEURS BELLES FEMMES qui sont gentillette avec nos compatriotes ,L'ARGENT ,LES POSTES DE TRAVAIL BIEN PAYE,LES Médailles ...) IL FAUT DEMONTER LA MECANIQUE QUI INFANTILISE NOS CONCITOYENS (DEMEMBREMENT DU NOYAU FAMILIAL,MAUVAISE INFORMATION PAR LES MEDIAS A LA SOLDE DU POUVOIR,la culture de l'irresponsabilité par une politique d'assistanat,l'élitisme ,le développement de la PROSTITUTION A TOUS LE NIVEAUX DE LA SOCIETE,les effets néfaste de la DROGUE,l'encouragement à une immigration incontrôlée qui perturbe la croissance harmonieuse de nous-mêmes. NOS HUSTORIENS DOIVENT NOUS ECLAIRER SUR DES SUJETS IMPORTANTS: LES DEPORTES ANTILLAIS EN FRANCE AYANT POUR BUT DE LES RAMENER AUX PAYS.ECRIRE POUR QUE CELA RESTE DANS LES TIROIRS DES BIBLIOTHEQUES OU POUR SE FAIRE BIEN VOIR PAR LES AUTORITES HIERARCHIQUES DE SON ADMINISTRATION N'EBRANLE PASD LE SYSTEME D'OCCUPATION0APRES QUE NOS DEPORTES SIENT A LA MAISON ON RECLAME JUSTICE POUR EUX ET LEURS FAMILLES. QUE LES HISTORIENS NOUS EXPLIQUE OU EST PASSE NOTRE OR QUI ETAIT DANS NOS BANQUES EN 1944.LA AUSSI ON VEUT DES EXPLICATIONS ET ON VEUT RECUPRER CET OR. QUE PENSER D'UN FIANCE QUI ANNONCE UN MARIAGE ET QUI DEROBE LES BIJOUX DE LA FAMILLE ? IL FAUT FAIRE SAUTER LES VERROUS DE L'IGNORANCE EN EXIGEANT QUE LES SOCIETES PUBLIENT LEURS RAPPORTS D'ACTIVITE ANNUEL,LES SERVICES DES ARCHIVES METTENT EN LIGNES LES DOCUMENTS QU'ILS POSSEDENT,L'INSEE DOIT ETRE TRANSPARENT SUR LES REVENUS PAR CATEGORIE SOCIO PROFESSIONNELLE ET PAR ORIGINES GEOGRAPHIQUE,PUBLIES LES ORIGINES DES FLUX MIGRATOIRES. LA SARA DOIT ETRE DECORTIQUE POUR SAVOIR QUI ET COMMENCE EST GERE CETTE PIEUVRE LA SECURITE SOCIALE DOIT PUBLIER SON RAPPORT ANNUEL DETAILLE . MEME EXIGENCE POUR LA DISTRIBUTION ,LES BANQUE,les assurances..... SANS INFORMATION SERIEUSE ON NE PEUT RIEN DIRE,RIEN FAIRE. ALORS MOBILISONS NOUS POUR CREER LES CONDITIONS DU RENOUVEAU DANS L'ORGANISATION DE LA RESISTANCE CONTRE UN SYSTEME QUI NOUS OPPRIMME ,IMITONS NOTRE REGRETTE CESAIRE AIME QUI A INNOVE SUR LE FRONT CULTUREL ET APPLIQUONS SA METHODE LUMINEUSE SUR CES FRONTS: ECONOMIQUE SOCIAL ET AUTRES.....

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages