Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

MATINIK : 25 000 A 30 000 MANIFESTANTS A FORT-DE-FRANCE

La grève est reconduite
MATINIK : 25 000 A 30 000 MANIFESTANTS A FORT-DE-FRANCE

L’appel à la grève générale des syndicats de la Martinique a eu un succès incontestable. Au moins 25 000 personnes, peut-être 30 000 ont défilé dans les rues de Fort-de-France. Si nous ramenons ces chiffres à ceux de la population française, ce sont près de 4 millions de personnes qui auraient battu le pavé dans les rue de Paris ! Il y a bien longtemps qu’on n’avait pas vue autant de manifestants de tous les secteurs économiques de la Martinique : communaux, agriculture, enseignement, postiers, agents hospitaliers, employés du commerce, docker, banques…

On a pu apercevoir aussi des responsables de petites PME.

Les slogans reprenaient les revendications de la plate-forme revendicative :

- L’augmentation des salaires, des retraites et des minimas sociaux pour tous et indexée la variation des prix
- Le contrôle des prix,
- La réouverture des négociations de branche : Boulangerie, Commerce, Hôtellerie, Métallurgie
- La transformation des emplois précaires en emplois stables, durables et salutaires
- Le droit effectif de vivre et de travailler en Martinique,
- La reconnaissance pleine et entière du fait syndical martiniquais

La manifestation a débuté vers 9h. Il a fallu attendre presque 2h pour voir les derniers manifestants quitter la Maison des Syndicats !

Les Martiniquais et les Martiniquaises ont donné une réponse cinglante à ceux qui n'arrêtent pas de dire que notre peuple est "kapon" (peureux). Ils étaient nombreux à reprendre le slogan " Matinik sé ta nou, sé péyi nou"...

Quelle suite va être donnée au mouvement ? Au moment ou nous écrivons ces lignes nous ne le savons pas encore mais gageons que c'est avec optimisme et détermination que les gens se réuniront pour voir comme continuer le mouvement pour faire aboutir le revendications.

{Dernières minutes} : {{la grève est reconduite. Des négociations Préfecture-Patronat-Syndicats sont prévus demain 6 février à 10h. Les syndicats appellent à différents rassemblements dans les communes du centre et une convergence de tous les manifestants(es) sur Fort-de-France.}}

{{Cliquez pour agrandir les photos.}}.


.


.


.


.


.


.


.


.


.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages