Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

"Moins pire" que ses électeurs ?

"Moins pire" que ses électeurs ?

     Question qui peut paraître absolument choquante de prime abord tant nous sommes tellement habitués à dédouaner les "pauvres électeurs soumis à la machine médiatique" ou qui "se trompent d'ennemis alors qu'ils sont exploités par le capitalisme" et bla-bla-bla.

   Mais question qui n'est pas choquante du tout quant on compare la position d'Eric Zemour et celle de son électorat à propos des réfugiés ukrainiens qui déferlent sur l'Europe et donc la France. En effet, fidèle à son discours anti-immigré, Zemour a déclaré que ces réfugiés devraient rester en Pologne avant de pouvoir regagner un jour leur pays et que la France ne doit accepter que les Ukrainiens qui ont déjà des parents en France. Facho et raciste certes, mais logique avec son discours, le bougre ! 

    Que ces Ukrainiens soient blonds aux yeux bleus pour un grand nombre d'entre eux n'a pas du tout infléchi son discours anti-immigré. Que leur afflux en France pourrait être un bon moyen de lutter contre ce qu'il nomme "le Grand Remplacement" à savoir le remplacement des "Français de souche" par des Noirs et des Arabes, ne lui a apparemment pas traversé l'esprit. 

   Mais examinons la position de son électorat sur ce sujet car après ses déclarations sur les réfugiés ukrainiens, la côte de popularité de Zemour a brutalement chuté dans les sondages et pour la première fois depuis l'ouverture de la campagne électorale les intentions de votes le concernant sont tombés en-dessous de la barre des 10%, le plaçant désormais en 5è position alors même que jusque-là, il se trouvait en 2è, puis en 3è position. De toute évidence, l'électorat zemourien désapprouve totalement la position de son leader sur les réfugiés et rejoint celle de tous les autres candidats favorables à l'accueil à bras ouverts des Ukrainiens. Il n'y a qu'à voir l'élan de solidarité extraordinaire qui s'est manifesté à travers la France depuis l'invasion de l'Ukraine. C'est à qui offrirait une chambre chez lui, voire sa résidence secondaire, qui ferait des dons en argent, qui donnerait des cours de français, qui scolariserait les petits ukrainiens ! Rien de tel quand il s'agit de réfugiés africains ou arabes dont pourtant la tragédie est directement liée à l'impérialisme euro-américain. Qui a oublié que Sarkozy avait fait bombarder la Lybie et détruire le régime de Kadafi alors que ce pays n'avait jamais déclaré la guerre à la France ? Qui peut oublier les ravages de la Françafrique ?

   Ne passons pas par quatre chemins ! Les Français accueillent chaleureusement les Ukrainiens parce qu'ils sont Blancs et rien d'autre alors que Zemour, lui, leur demande de rester en Pologne. D'où notre question car il est grand temps se débarrasser de la langue de bois à propos de ce que les belles âmes appellent "le peuple" :

   "Ses électeurs seraient-ils encore "plus pires" que lui ?"...

 

Commentaires

Tokyo 2021 | 22/03/2022 - 18:38 :
Très peu d'Ukrainiens ou de Russes ,d'ailleurs sont "blonds aux yeux bleus". Ce cliché naïf indique une certaine méconnaissance du peuplement de l'Europe. Seuls les Allemands et les Scandinaves correspondent à ces caractéristiques physiques.
redaction | 22/03/2022 - 20:04 :
L'article ne dit pas du tout que la majorité des Ukrainiens sont blonds aux yeux bleus. Et puis quelle rapport entre votre remarque et le fond de l'article ? Aucun ! Que les Ukrainiens soient blonds, roux ou bruns, ils n'en demeurent pas moins qu'ils sont Européens et donc accueillis à bras ouverts en France contrairement aux Noirs et aux Arabes.
Tokyo 2021 | 22/03/2022 - 21:02 :
S'il importe peu que les Ukrainiens soient comme vous dites "blonds, roux ou bruns", pourquoi avez-vous donc éprouvé le besoin d'évoquer dans votre article leurs prétendues caractéristiques physiques?
redaction | 23/03/2022 - 06:15 :
Si vous êtes plus savant et intelligent que tout le monde, pourquoi à quasiment chaque article, faire vos commentaire sur des détails ? Cette histoire "blonds aux yeux bleus" est un détail s'agissant de l'affirmation selon laquelle les Français accueillent les réfugiés à bras ouverts parce qu'ils sont des Blancs. N'ayant jamais rien à dire sur LE FOND de nos articles vous passez votre temps à y relever DES DETAILS pour vous faire mousser. Créez votre propre site et fichez-nous la paix !
Véyative | 24/03/2022 - 10:23 :
Tokio2021, cet article suggère tout simplement que la générosité ( accueillir un étranger chez soi par exemple), peut être à géométrie variable; certains seront prêts à accueillir uniquement certaines nationalités, d'autres vont s'intéresser au niveau social. Bref, l'être humain et sa soi disant belle âme.... Donc selon moi , ce n'est pas choquant de comparer avec la solidarité envers les africains et les arabes.
Tokyo 2021 | 25/03/2022 - 13:50 :
Pas choquant de comparer soit ,alors comparons: Allons donc au but :Il est parfaitement cohérent qu'un Européen de souche se sente plus enclin à accueillir un Ukrainien qui partage avec lui une civilisation, une histoire ,des religions communes ,une proximité géographique (pour un Italien ,l'Ukraine est la porte à-côté) qu' un réfugié arabo-musulman venant du lointain Moyen-Orient ,aux mœurs ,religion, culture et histoires (et pas seulement de "race" comme on entend trop souvent) très différentes . En quoi cela est il anormal? D'autant que parmi, les réfugiés comme par exemple les Syriens en 2015 ,certains deviendront un jour des djihadistes comme les assassins de CHarlie Hebdo ou d'Yvan Colonna .Beaucoup de "réfugiés" arabo-musulmans ,certes pas tous ,sont en fait des migrants économiques déguisés. La méfiance envers eux est légitime. Notons pour finir que contrairement à ce que racontent certains , les Européens surtout allemands ont accueilli à bras ouverts près d' UN MILLION de (vrais ) réfugiés syriens fuyant la guerre en 2015.Ces gens sont encore en Allemagne où ils s'intègrent peu à peu; très peu veulent retourner d'ailleurs en Syrie ,leur patrie pourtant !!!! Ce qui en dit long sur les conditions de vie quotidiennes que des pays du "Sud" offrent à leurs nationaux. Et puis me semble t-il ,les Antillais sont eux-mêmes très enclins à trier ou à vouloir trier ,souvent sur des critères racialo-ethno-culturels les gens qui viennent chez eux !!!!: On entend tout le temps parler de génocide par substitution ,terme employé seulement vis à vis des Européens "blancs" et curieusement jamais vis à vis des Haïtiens qui pourtant immigrent massivement et surtout ILLEGALEMENT .N'entend-on pas en permanence parler de "nos frères caribéens" qui devraient bénéficier d'une préférence migratoire absolue ? Autrement dit la préférence ethno-racialo culturelle est légitime envers des proches quand on est Antillais ,mais ce type de préférence devient abjecte quand elle est le fait des Européens envers les Ukrainiens .Ah bon ,pourquoi?

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.