Accueil

« NE PAS IMPORTER LE CONFLIT ISRAELO-PALESTINIEN » DISENT-ILS…

Au cours de la guerre d’extermination de 22 jours menée par Israël dans la bande de Gaza, on a pu entendre les politiques français, de Droite comme de Gauche, s’indigner que certains cherchent « à importer le conflit israélo-palestinien en France ».

En Martinique, leurs clones basanés, nous on ressassé la même antienne alors même que le Comité de Solidarité Martinique Palestine a organisé par deux fois des manifestations tout à fait pacifiques, l’une sur la place Mgr Romero, face à la cathédrale de Fort-de-France, l’autre entre la place des Terres-Sainvilles et Trénelle. D’autre part, ni la synagogue de Schoelcher ni aucun magasin appartenant aux gens de confession hébraïque n’ont subi la moindre atteinte, pas même le plus petit graffiti !

En réalité la Droite et la Gauche françaises se foutent du monde !

Pourquoi ?

Pour deux raisons archi-simples à comprendre :

- 1. Nous sommes entrés, depuis au moins trois décennies, dans l’ère de la mondialisation (ou de la globalisation), ce qui veut dire que par le biais des voyages, de la télévision et de l’Internet, nous vivons tous, quel que soit notre pays, dans un interface généralisé avec tous les peuples du monde. Si ce qui vient d’être dit est trop abstrait pour certains, disons que, par exemple, tous les quatre ans, les Touaregs descendent de leurs chameaux et regardent la retransmission de la Coupe du Monde de Football sur des télévisions qui fonctionnent à l’énergie solaire. Qui, de part le monde, même au fin fond de la Papouasie-Nouvelle-Guinée n’a jamais entendu parler de Maradona ou de Ronaldo ? Et pour prendre des exemples moins anodins ou moins drôles, tout le monde a vu Colin Powell, cet esclave domestique du pouvoir blanc yankee, brandir à la tribune de l’ONU la preuve de l’existence d’armes de destruction massives dans l’Irak Saddam Hussein (résultat des courses : zéro armes de destruction massive, 650.000 civils tués et une guerre contre le peuple irakien qui n’en finit pas). Tout le monde a vu l’extraordinaire et effrayant spectacle du Tsunami en Indonésie. Tout le monde a vu ces dizaines de milliers d’Etasuniens chassés de leurs maisons suite à la crise des « subprimes » etc…etc…

{{ Et tout le monde a vu (grâce à Al Jazira) les exactions barbares commises par l’armée israélienne contre d’une part des civils palestiniens et d’autre part de pathétiques combattants du Hamas armés de vulgaires kalachnikov et de roquettes artisanales hâtivement bricolées !}}

Donc, personne n’importe rien du tout, messieurs les politiciens et intellectuels français ! La barbarie se donne à voir de manière indécente chaque jour sur les écrans de télévision ou sur l’Internet. Elle s’introduit, qu’on le veuille ou non, dans chaque foyer, quel que soit__on ne le répétera jamais assez__l’endroit du monde où l’on vit. C’est la mondialisation.

Et c’est votre capitalisme triomphant qui a créé de toutes pièces la mondialisation, arrêtez donc de nous prendre pour des cons !

- 2. S’agissant plus précisément de la France, il y a plusieurs milliers de jeunes gens qui disposent de la double nationalité française et israélienne__tout en vivant dans l’Hexagone la plupart du temps__et qui vont faire leur service militaire de deux ans dans l’état hébreu. Beaucoup ont même participé aux différentes guerres qui ont opposé ce dernier à ses voisins arabes. Mieux (ou pire, si l’on préfère) : Tsahal, l’armée israélienne, recrute sur le territoire français en toute impunité.

Des formulaires d’engagement sont distribués au vu et au su des autorités françaises et de jeunes français partent se mettre au service d’un état étranger, Israël, sans que personne, ni à Droite ni à Gauche, ne s’en émeuve. Si ça se trouve, le type qui se trouve derrière le comptoir de son magasin dans le Sentier et qui vous vend un jeans avec le sourire revient de Gaza où il a fait le coup de feu contre les Palestiniens !!!

Ceux qui importent le conflit israélo-palestinien en France sont donc loin d’être les immigrés arabes ou les Beurs. Loin de là ! D’ailleurs, quand parmi eux, deux-trois, par exaspération, partent se battre au côté de leurs frères arabes en Irak ou ailleurs dans le monde arabe, ils sont immédiatement qualifiés de « terroristes », emprisonnés ou envoyés dans l’une de ces prisons secrètes que les Etats-Unis ont ouvert un peu partout en Europe, cela avec l’assentiment des gouvernements européens soi-disant démocrates.

{{ Arrêtez donc votre cinéma, messieurs les politiciens et intellectuels français et européens !}}

Si l’on comprend bien, le jeune français de confession hébraïque qui part se battre dans les rangs de Tsahal est un honnête citoyen tandis que le jeune français de confession musulmane qui part se battre dans une armée arabe est un voyou et un terroriste.

Allez vous faire voir, messieurs !

{{ Raphaël Confiant}}

Pages