Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

NOUS SOMMES ENCORE DES COLONIES

Par Léandre LITAMPHA

La conquête s’est faite par des conquistadores européens aux ordres des rois, des chefs d’état et de leur gouvernement réunis, assistés par des religieux et de hommes d'affaires. Ils ont toujours eu des moyens de transport et de transfert de biens, de marchandises et de personnes.

Ils arrivent, découvrent et étudient les autochtones, s'approprient de leurs biens, s'installent et font de l'exploration pour exploiter, cueillir ou produire des richesses pour leurs métropoles respectives. Ils prennent les pays, ne cherchent pas à comprendre ceux qui sont là (on s'en fout) et se mettent à les administrer en leur imposant leurs systèmes, à les civiliser (c'est-à-dire à éduquer les "sauvages" pour qu'ils s'assimilent à eux). Ceux qui font de la résistance et veulent s'imposer sont gênants, il faut les réduire jusqu’à les détruire. La colonisation, c’est de la piraterie et de l’exploitation organisées et légitimées par une métropole. Les européens ont fait de la compétition dans ce domaine ; plus on avait des colonies et plus on était considéré comme puissant.

Une colonie est un pays sous la coupe d'une métropole. Métropole, pays par rapport à ses colonies.
Une colonie n'a ni chef d'état, ni gouvernement domiciliés ; mais des représentants et gouverneurs de la métropole soutenus par des élus subalternes locaux, convertis et soumis, limités au niveau des pouvoirs.
Sachez aussi qu'une métropole ne développe jamais une colonie pour l'intérêt de celle-ci.
Le département est une division administrative de la France. Or nous sommes en Amérique. C'est quoi ça ? - Nous sommes en fait des pays, nous avons une histoire qui commence avec les Amérindiens et qui continue avec les conquêtes de 1492 et tout ce qui s’ensuit.

Notre centre du monde est notre contexte géographique, la Caraïbe. N’est-ce pas ?

Nous sommes en marge de la charte de l'ONU et des systèmes mondiaux.
Nous n'existons donc pas, la preuve : Pointe-à-Pitre, Cayenne et Fort-de-France se trouvent en France.
Fort-de-France, par exemple est le chef-lieu de la Martinique, pas la capitale du pays. Notre capitale est d’office Paris (?). Ne vous posez pas de question.

Ceci est un mensonge et un détournement machiavélique de notre existence.

La France s'est appropriée et fête aussi l'émancipation des esclaves chez elle. Des chefs non concernés déposent une gerbe quelque part, des Domiens vont assister à la cérémonie. Hypocrisie !

On se fout tout simplement de notre gueule.

Une nation a un drapeau et son hymne à elle.

Quand je dis ici que je suis français, cela signifie que je ne suis pas dans la Caraïbe chez moi.

{Or, je suis bien caribéen, un Martiniquais, un Guadeloupéen, un Guyanais....}

{Man sé an Matnitjé. Ou sé an Gwadloupéen... Nou sé dé Karibéen ansanm ansanm.}

Lorsqu'un ministre de l'intérieur de la France passe comme un flash -en la personne MAM (?), avec son sous-ministre Y. JEGO (?) des colonies, le soir du 4 juin 2008 à la TV de MARTINIQUE- et nous déclare unilatéralement que la France et l'Europe ont besoin de nous, est-ce une raison pour que nous restions en marge des systèmes mondiaux, que nous restions sous la coupe de la métropole ? - Ces gens-là qui viennent pour nous écouter, nous comprennent-ils ?

Aucun pays ne peut se développer dans l’autarcie. Nous savons tous que l'un a besoin de l'autre.

Comme des handicapés, on nous habille d’une chemise départementale, d’une veste régionale et d’un manteau européen. Ce ne sont pas des tenues pour vivre libre dans la Caraïbe en Amérique.

L'appartenance à une quelconque métropole est alors un véritable handicap à notre évolution.

Nous sommes des pays loin de la France et donc de cette Europe. Ne peut-on pas être souverain, responsable chez soi (avoir un chef d’état et un gouvernement domiciliés) et continuer de coopérer, d'échanger de manière bilatérale avec non seulement les pays de l'Europe, mais aussi avec d'autres pays, en tout cas pas conquérants ?

Nous pourrions coopérer et échanger directement avec les pays de nos ancêtres, en Afrique. Nous pourrions le faire avec les pays voisins de la Caraïbe et du continent américain.

Nous pourrions le faire directement avec le Japon et la Chine qui ne viennent pas avec les intentions des conquistadores. Ces pays traitent correctement avec les autres pays de la Caraïbe. Nous recevons depuis longtemps déjà leurs produits via la France.

Qui pense que nous ne sommes pas mûrs pour conclure des marchés ?

Dans le cadre de la mondialisation, nous croyons qu'il faut être très prudent, qu’il ne faut pas avoir peur, mais qu'il faut choisir avec qui traiter sans risque de se noyer.

On n’aura de cesse de le répéter, la colonisation (le fait d'appartenir encore à une métropole, cette chose obsolète) n'est pas une solution qui permet d'évoluer en soi.

{{ Léis}}

Commentaires

mo1mo1 | 27/06/2008 - 13:34 :
Avant de couper le cordon ombilicale avec cette "mère" dévoreuse d'enfants qui sont toujours embastillés après le viol de leurs mères biologiques,il faudrait d'abord tester notre propre communauté ,étrangement disparate,où la stabilité démographique n'existe toujours pas ! Comment faire s'asseoir à une même table un Père qui ignore ses enfants après avoir abusé publiquement de la MAMAN, sans vergogne! Comment coopéré avec les descendants des BEKES , BLANCS PAYS ,AIDES DE MAKOS LOCAUX A LA DUMAS OU HERCULE ,CANDACE ,LENIS BLANCHE ,DES REPRESENTANTS DE L'ETAT COLONIAL, des massacreurs TOUJOURS IMPUNIS de Nos PARENTS: AMERINDIENS AFRICAINS, HINDOUX et SUPER PROTEGES PAR LA FRANCE COLONIALE? COMMENT FAIRE POUR "ROMPRE" AVEC UNE PUISSANCE COLONIALE QUI DOMINE THEATRALEMENT TOUTES LES STRUCTURES DE GOUVERNANCE? A MON AVIS IL FAUT D'ABORD RESSOUDRE LA QUESTION DES 5000 DEPORTES ANTILLAIS QUI SE TROUVENT TOUJOURS EN FRANCE ,CETTE QUESTION CONCERNE LES USA ,CAR PARMI EUX IL Y AVAIT DES COMBATTANTS POUR SON INDEPENDANCE EN 1779.PARMI EUX ,UNE CELEBRITE JEAN-BAPTISTE BELLEY UN DES PREMIERS DEPUTES DE LA CONVENTION IGNORES PAR SES PAIRS DEPUIS 206 ANS ,OUBLIE PAR SES DESCENDANTS CARAIBEENS ! . LE CANDIDAT A LA PRESIDENCE DES USA LE SENATEUR BARAK OBAMA NE PEUT PAS SE RENDRE EN JUILLET EN FRANCE EN IGNORANT CETTE TRAGEDIE SUBIE PAR NOS PARENTS AFRO AMERINDIENS .IL Y AVAIT PARMI EUX DES INGRID BETANCOURT CRUCIFIEES: TELLE JOSEPHINE.,MARIE DUGOUDIE ... LA REPRESENTANTE DU CANADA MADAME JEAN A FOULE LE SOL DE FRANCE POUR L'ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT EN 1944 , DANS L'IGNORANCE QUE SES PARENTS ONT SUBIS L'OUTRAGE DE LA GUILLOTINE SECHE ET QU'IL EST TEMPS QUE LEURS DEPOUILLES SOIENT RAPATRIEES DANS LEURS PAYS RESPECTIF! IL Y A AUSSI DES DEPORTES MARTINIQUAIS EN NOUVELLE CALEDONIE QU'ON DOIT RAPPATRIER EN TERRE MARTINIQUE! OUVRIR CE DOSSIER PERMETTRA DE VERIFIER NOTRE CAPACITE A NOUS COMPTER ,A NOUS UNIR. AUTRE QUESTION A NOUS POSER OU SE TROUVE L'OR DE NOS PAYS ACCUMULER PENDANT DES SIECLES QUI REPRESENTE LE FRUIT DE NOTRE DUR LABEUR ET DISPARU ENTRE 1943 ET 1945 A BORD DE L'EMILE BERTIN ? A-T'ON DEMANDE L'AVIS DE NOS POPULATIONS? CES PETITES QUESTIONS NE PEUVENT ETRE RESOLUES QU'EVEC LA CREATION D'UNE ORGANISATION RECONNUE PAR LES PAYS DE NOTRE REGION DU NORD AU SUD .

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages