Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

O presidente da Martinica (S. Letchimy) en accord avec le président de la France (E. Macron) sur la vaccination

O presidente da Martinica (S. Letchimy) en accord avec le président de la France (E. Macron) sur la vaccination

  C'est ainsi que la presse de Belem (Brésil) qualifiait S. Letchimy lorsqu'il était président de l'ex-Conseil Régional (avant 2015 donc) et se rendait dans cette ville où la collectivité avait installé une antenne afin de "développer les relations économiques entre nos deux pays " (sic) : o presidente da Martinica. En portugais dans le texte, s'il vous plaît ! Enfin, en brésilien...

   Question développement desdites relations, on n'a eu droit en réalité qu'à une hilarante affaire d'importation de pierres précieuses brésiliennes que nos bijoutiers étaient censés travailler. Sauf que tout député qu'il était, S. Letchimy semblait ignorer que ladite importation était du domaine réservé de l'Etat et se fit logiquement taper sur les doigts par ce dernier. Mais bon, c'est de l'histoire ancienne...

   Pour en venir à aujourd'hui et à cette pandémie du covid-19 qui a bousculé l'existence de la planète entière, on constate que O presidente da Martinica est quasiment sur la même longueur d'ondes que le président de la France, E. Macron : il recommande à la population martiniquaise de se faire vacciner. Sauf que la Martinique est le territoire de France, de Navarre et d'Outremer qui comporte le moins de gens vaccinés ! Oui, le moins : 17,5% à la date d'aujourd'hui. Contre, par exemple, 31% à la Réunion ou 50% en Corse. Sans même parler des 60% en Bretagne.

   Sacrés mauvais Français que ces Martiniquais ! Alors vite, il faut changer ça, donner des gages à l'Elysée et donc inviter ces derniers à se faire administrer au plus vite les deux doses tout comme l'a fait O presidente da Martinica et sa famille (comme il a tenu à le préciser). Mais à Fort-de-France, dans la nuit, du 17 au 18 juillet, ça a bardé. Des manifestants antivax se sont affrontés aux forces de l'ordre toute la nuit, bouteilles d'un côté et grenades lacrymogènes de l'autre ont fusé, des magasins ont été dévalisés, la police a procédé à une dizaine d'arrestations etc...

   Préfet Procureur de la République se sont rendus sur place sur le coup des 2h du matin...

   (Question : où se trouvaient O presidente da Martinica et son vice-président, enfin, le maire de Foyal, si l'on préfère ?).

Commentaires

Frédéric C. | 20/07/2021 - 08:52 :
S'ils étaient vraiment absents, ils serait bon qu'ils s'en expliquent. Car c'est Nivrai qu'à ces moments-là, la présence de Letchimy (boss de la CTM) et Laguerre (Maire de la capitale) auraient été nécessaire, pour montrer au moins que des responsables (j'ai enlevé les guillemets!) Martiniquais étaient présents aux côtés de leurs administrés...

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages