Accueil

Olivier Ernest Jean-Marie : "Il faut que les statuts de l'Université des Antilles soient strictement respectés

Olivier Ernest Jean-Marie : "Il faut que les statuts de l'Université des Antilles soient strictement respectés

   Consultant en démocratie participative et en management collaboratif, Olivier Ernest JEAN-MARIE s'est fait connaître d'un large public depuis quelques années, notamment à travers la publication de plusieurs ouvrages et sa participation aux dernières élections à travers le mouvement "MARTINIQUE CITOYENNE". 

  Il a accordé une interview au quotidien "FRANCE-ANTILLES" en date du lundi 05 novembre, interview dans laquelle nous avons sélectionnés les passages ci-après...

 

                                                                    ***

 

   FRANCE-ANTILLES : Vous avez pris position dans l'affaire du CEREGMIA. Estimez-vous que les citoyens doivent s'intéresser à ce qui se passe à l'Université des Antilles ?

 

   O.E. JEAN-MARIE : Il faut vraiment que les citoyens se mobilisent contre la corruption pour que l'on vive dans un monde plus libre, plus transparent et plus responsable. Et surtout pour une institution comme l'université qui est justement le lieu de création, d'affirmation du Sujet. Il est très important que l'on se mobilise pour cette université. Non seulement pour l'affaire du CEREGMIA, mais aussi au-delà pour valider le fait qu'elle est bien autonome comme le prévoit les statuts

 

   FRANCE-ANTILLES : Ce ne serait pas le cas ?

 

   O. E. JEAN-MARIE : Aujourd'hui, très clairement, on a un pôle Martinique qui est complètement sous la tutelle du pôle Guadeloupe. Il faut que les étudiants, les professeurs, les élus, les citoyens martiniquais soient très attentifs à ce que les statuts de l'université soient strictement respectés.

 

   (Olivier Ernest JEAN-MARIE dédicacera ses derniers ouvrages à la Librairie Antillaise du Rond-Point comme suit : Mercredi 07 novembre de 10h à 13h et de 16h à 19h ; samedi 10 novembre de 10h à 13h) 

Image: 

Pages