Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

POUR HONORER LA MÉMOIRE DU PROFESSEUR CARL HENRY SOLON FORTUNAT

Fritz Deshommes ("La Question.news")
POUR HONORER LA MÉMOIRE DU PROFESSEUR CARL HENRY SOLON FORTUNAT

Chère Madame Fortunat,

Chers membres de la famille,

Chers parents,

Chers collègues du Conseil de l’Université, des Conseils de Directions, du Corps professoral,

Chers amis,

 

Carrefour-Feuilles, Canaan, Solino, Carrefour Péan…, nous pourrions ainsi retracer, sans arrêt, le récent itinéraire de la violence quotidienne qui sévit dans la région métropolitaine, cette violence faite de déguerpissements, de massacres sur des populations, de batailles entre des groupes armés, de ces batailles dont trop souvent de paisibles citoyens font les frais.

Pour l’Université d’État d’Haïti, Carrefour Péan évoquera toujours un triste événement. À Carrefour Péan, le jeudi 7 septembre dernier, le Professeur Carl Henry Solon Fortunat, pris entre les feux des seigneurs de l’insécurité, n’a pas résisté à ses blessures. Ainsi, notre Université a perdu un véritable scientifique et un pédagogue compétent et respecté. Perte d’autant plus dramatique qu’il revenait de la Faculté des Sciences où avec des collègues il préparait un séminaire de géométrie qui devait avoir lieu le lundi suivant, soit du 11 au 16 septembre.

Diplômé de la Faculté des Sciences en l’année 1978 au terme d’un parcours académique remarqué et après avoir commencé à enseigner, l’Ingénieur Solon Fortunat est parti se perfectionner en France; il en est revenu avec un Diplôme d’Études Approfondies en physique
Très vite, sa polyvalence a été remarquée. Il était autant à son aise en physique qu’en mathématiques. Il était capable d’enseigner dans tous les champs de spécialisation de ces deux disciplines. Qui ne se souvient de la clarté de son enseignement en géométrie?

Formé à la Faculté des Sciences, il a été assez vite adopté par l’École Normale Supérieure. Ses étudiants se souviennent tous de sa passion pour l’excellence, l’excellence dans le fond et dans la forme. On l’a parfois qualifié, à côté de sa bonté naturelle, de perfectionniste et même de tatillon. On s’est parfois demandé s’il n’y avait pas chez lui un brin d’esthétisme. Il aurait sans doute assumé cet esthétisme.

Car, en plus de son esprit et de sa rigueur scientifiques, en plus du respect qu’inspiraient ses prestations de pédagogue et de chercheur respectés, son attachement à l’élégance de la forme l’a aussi conduit à se passionner pour les belles-lettres et pour les langues. Peu d’entre nous savent que le Professeur Solon Fortunat a participé à plusieurs reprises au Concours de la Dictée Francophone (niveau étudiant et adultes). Nous sommes encore moins nombreux à savoir qu’il y a brillé : il s’est souvent classé parmi les meilleurs.

C’est la disparition révoltante de ce fleuron que l’ensemble de l’Université d’État d’Haïti pleure ce matin.

L’exemple du Professeur Fortunat sera suivi, il faut l’espérer, par l’ensemble du corps professoral de l’UEH. Chers professeurs, vous exercez votre métier d’enseignant dans des conditions de plus en plus difficiles. Mais vous garderez en mémoire, je le sais, l’exemple de ce pédagogue passionné, toujours ouvert aux avancées de ses disciplines d’appartenance, toujours soucieux de transmettre ses connaissances, au mieux de ses compétences.

Chers étudiants, surtout ceux qui ont eu la chance de bénéficier de l’enseignement de ce grand pédagogue, au milieu de tous les tourments actuels, le témoignage du professeur Fortunat ne s’effacera pas de votre mémoire, j’en suis sûr. Vous le savez, il avait en horreur le recours à des solutions de facilité.

Le Professeur Solon Fortunat avait un livre en préparation. Ses collègues les plus proches diront à l’Université et aux Éditions de l’UEH si techniquement, en tout ou en partie, il y a matière à publication. Bien entendu, aucune initiative ne pourra être prise en ce domaine sans l’autorisation formelle de sa famille.

Vous êtes parti, professeur, mais vos idées, votre approche, vos exigences, la cohérence de votre parcours professionnel constitueront pour nous tous une source d’inspiration.

A ce sujet, je prends plaisir à annoncer que l’École Normale Supérieure, la Faculté des Sciences et la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire organisent le jeudi 5 octobre prochain à partir de 1h00 pm, au local de l’ENS une cérémonie d’hommage à la mémoire de notre cher professeur. Sa vie et son œuvre y seront célébrées.

Au nom du Conseil de l’Université, du Conseil Exécutif et de toute la communauté, j’adresse mes plus sincères condoléances à sa famille, à ses collègues, a ses étudiants et aux entités de notre Université qui ont bénéficié de son enseignement, notamment la Faculté des Sciences, l’École Normale Supérieure et la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire.
Adieu Professeur Fortunat!

Que la terre, la terre d’Haïti que tu aimais tant, te soit légère.

30 septembre 2023

Fritz Deshommes
Recteur de l’UEH

 

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages