Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

POUVOIRS ET DEVOIRS REGALIENS DE L’ETAT FRANÇAIS AUX ANTILLES

Par Raphaël Confiant
POUVOIRS ET DEVOIRS REGALIENS DE L’ETAT FRANÇAIS AUX ANTILLES

La Martinique et la Guadeloupe sont des territoires français, mieux des départements français, fussent-ils situés à des milliers de kilomètres du continent européen. Le drapeau français y flotte sur les forts construits à l’époque coloniale par Vauban et ses successeurs. L’administration y est française, la justice française, la gendarmerie française, la radio française, la télévision française, l’école française et tutti quanti.

{{ Bref, la France exerce des pouvoirs régaliens sur ces deux pays}}, un pouvoir de tutelle, si l’on préfère. Très concrètement, sa gendarmerie a le droit d’arrêter ceux qu’elle considère comme des délinquants, ses juges ont le droit de prononcer des divorces et des condamnations prévus par les différents codes juridiques français, ses enseignants ont le droit d’enseigner l’histoire, la géographie et la littérature françaises, ses chefs d’entreprise ont le droit d’y investir comme bon leur semble etc…

{{ Mais qui dit « pouvoirs régaliens » dit aussi, obligatoirement, « devoirs régaliens ».}} Certains, y compris Antillais, ont un peu trop tendance à l’oublier. « Devoirs régaliens » signifie tout simplement que la France a l’obligation de construire des routes et des hôpitaux dans les territoires qui se trouvent sous sa tutelle. Elle a l’obligation d’assurer à la population l’eau potable, l’électricité, l’école et autres services publics indispensables à la vie quotidienne d’une population. Elle a surtout l’obligation de payer les salaires de l’administration qu’elle a mise en place pour faire fonctionner et contrôler ces territoires. Rien de tout cela ne relève de la charité, comme le croient certains imbéciles, mais de la logique de toute occupation quels que soient les pays concernés. Même quand l’apartheid régnait en Afrique du Sud, même quand Israël occupait la bande de Gaza, ces régimes colonialistes furent obligés, devoirs régaliens obligent, d’y assurer un minimum de services publics et quand ils exagéraient, quand le minimum était trop strict, eh bien l’ANC organisait des manifestations monstres pour paralyser l’activité économique ou bien les révolutionnaires palestiniens ramenaient les sionistes à la raison avec deux-trois attentats.

{{On ne peut pas occuper un peuple sans lui assurer un minimum.}} C’est ce qu’a compris l’Angleterre lorsqu’elle a décidé de se retirer de Sainte-Lucie, de Grenade, de la Dominique ou d’Antigue. Elle a jugé que les bénéfices qu’elle retirait de son pouvoir régalien sur ces îles étaient si inférieurs aux obligations que lui imposait ses devoirs régaliens : elle a donc pris ses cliques et ses claques et s’en est allée. Il n’y a pas eu de lutte de libération nationale ni de guérilla dans ces îles qui étaient bien conscientes qu’un départ brutal de l’ancienne puissance coloniale pouvait conduire à une catastrophe si rien n’était fait pour la préparer. Au moins l’Angleterre a-t-elle eu la décence d’avertir Saint-Luciens, Dominiquais ou Grenadiens de son désir de renoncer à son pouvoir de tutelle sur leur pays trois ans à l’avance. Bien que court, ce laps de temps a permis d’éviter un effondrement de ces économies insulaires, même si les premières années ont été très dures.

Ceci pour dire que les Français et les Antillais pro-français n’ont strictement aucun droit de reprocher à ceux qui veulent que leur pays accède à la souveraineté de vivre au sein du système tout en cherchant à le changer. En tant que Martiniquais, je suis bien obligé d’avoir un travail, une voiture, un appartement ou une maison. Bon ou médiocre travail, petite ou grosse voiture, superbe ou modeste maison, tout Martiniquais est obligé de posséder ces choses à moins d’aller vivre au fin fond de la forêt du Prêcheur où il vivra de « manikou », de « kribich » et de « yanm sovaj », {{endroit où il sera complètement inoffensif pour le régime colonial}}. Il peut aussi décider de créer un maquis dans les pitons du Carbet, chose qui ravira encore plus le régime colonial qui le décimera en un claquement de doigt (ou plutôt de fusil-mitrailleur), vu l’exigüité de notre île.

Bref, on ne peut pas se mettre complètement en dehors d’un système et espérer pouvoir le changer. Que l’on soit révolutionnaire pacifiste comme Gandhi ou Mandela ou révolutionnaire armé comme Castro ou Guevara, on est bien obligé d’abord d’exercer une profession au sein du système que l’on cherche à abattre : Gandhi, Mandela et Castro étaient avocats, Guevara médecin. Reprocher donc à nos indépendantistes antillais d’exercer une profession, quelle qu’elle soit, est au mieux une malhonnêteté intellectuelle, au pire une ânerie. Le summum de l’ânerie est atteint quand certains leur reprochent d’être fonctionnaires et donc liés directement au système. {{Comme si en régime colonial tout le monde, tous les secteurs socioprofessionnels, n’étaient pas intimement liés au système en place}}. Croire qu’un architecte ou un avocat martiniquais est plus « indépendant » du système qu’un fonctionnaire martiniquais est une pure stupidité. Si un architecte ou un avocat peut vous demander de déposer telle ou telle somme sur la table avant de commencer à travailler pour vous, c’est qu’il sait pertinemment que la circulation d’argent dans le pays (et notamment les 40% de sursalaire des fonctionnaires) le permet. Si cet avocat ou cet architecte vivaient à Sainte-Lucie, ils moduleraient forcément leurs tarifs par rapport à la réalité économique et financière de ce pays. Et croire qu’un chef d’entreprise ou un entrepreneur martiniquais est plus « indépendant » du système qu’un fonctionnaire ou un professionnel libéral, est aussi une sottise. Supprimez les 40% et vous verrez tous les propriétaires de magasins, concessions automobiles, supérettes et autres supermarchés se mettre à genoux pour que le gouvernement revienne sur sa décision.

{{En régime colonial, tout le monde est dépendant du système.}} Même le Rasta vivant au fond des bois qui vient vendre ses calebasses sculptées sur les marchés car l’argent qu’il récoltera sera de l’argent colonial, de l’argent français, qu’il ne pourra pas utiliser dans son « Zion » (et donc qu’il utilisera forcément au sein du système).

J’exerce le métier d’universitaire au sein du système colonial et je reçois un salaire du système lequel ne fait qu’exercer là son devoir régalien et ne me fait donc aucune faveur. Je serais avocat (et donc libéral) ou patron de supérette (et donc chef d’entreprise) que je serais tout autant lié au système en place. Je n’accepte donc pas le chantage exercé par certains anti-nationalistes quand ils exigent que pour être en accord avec mes idées, je devrais démissionner et soit devenir rasta dans les bois ou guérillero dans le maquis. Ma position est très claire : {{si la France estime que les bénéfices qu’elle retire de sa tutelle sur les Antilles sont trop faibles par rapports aux obligations que lui imposent ladite tutelle, elle n’a qu’à se retirer comme l’a fait l’Angleterre à Sainte-Lucie ou en Dominique.}} Si elle décide de rester, c’est son problème, mais elle et ses suppôts n’ont qu’à assumer et arrêter de faire chier le peuple ! Tout pouvoir régalien entraîne de facto des devoirs régaliens. Point barre.

Personne n’oblige la France à rester aux Antilles…

{{Raphaël Confiant}}

Commentaires

mo1mo1 | 06/09/2008 - 22:16 :
Comment peut-on continuer à vivre à côté d'un Voisin très encombrant qui a dans ses Mains des tâches indélébiles,à savoir :L'EXTERMINATION DE NOS PARENTS AMERINDIENS ,LE VOL DE LEURS TERRES ,LA DEPORTATION ET LA MISE EN ESCLAVAGE DE NOS PARENTS AFRICAINS ,LE TRAVAIL FORCE DE NOS PARENTS HINDOUS,"L'ACCEUIL "FORCE DE D'AUTRES COMMUNAUTES HUMAINES AU SERVICE DE L'ORDRE COLONIAL ALORS QU'ON N'A PAS DE QUOI NOURRIR NOS PROPRES ENFANTS! PEUT-ON PARLER DE DIVERSITE CULTURELLE DANS CE LABORATOIRE OU ON FABRIQUE DES MONSTRES QUI OUBLIENT LEURS DEVOIRS ENVERS LEURS ANCETRES! LE PREMIER MINISTRE ITALIEN SILVIO BERLUSCONI VIENT DE PRENDRE UNE DECISION HISTORIQUE A TRIPOLI EN LYBIE:LA RECONNAISSANCE PAR son pays L'ITALIE QUE LA COLONISATION EST UN CRIME QUI MERITE REPARATION NON EN PAROLE MAIS EN ACTES (5 MILLIARDS DE DOLLARS D'INVESTISSEMENTS PENDANT 25 ANS!).AUPARAVANT IL AVAIT RAMENER AU PAYS D'ETHIOPIE L'OBELIQUE D'AXAM VOLE PAR LE DICTATEUR MUSSOLINI EN 1936! LA FRANCE DOIT NOUS REMETTRE NOTRE OR PLUS DE 10 TONNES ACCAPARES PAR SES SERVICES EN FIN 1944 PAR L'EMILE BERTIN .OR QUI DEPRESENTE LE DUR LABEUR DE NOS PEUPLES GUADELOUPEEN, MARTINIQUAIS, GUYANAIS... LA FRANCE ET LES AUTRES PAYS COLONISATEURS DOIVENT COMMENCER A AVOIR DES NUITS DE CAUCHEMARDS.LES EX COLONIES NE TARDERONS PAS A SE Réveiller. Pour notre PART NOUS VOULONS UN RAPPROCHEMENT AVEC LES AMERIQUES ,JE PARTAGE LE DISCOURS D'OBAMA A PHILADELPHIE: CI-JOINT LE TEXTE / NOTRE HISTOIRE COMMUNE NOUS OBLIGE A CHOISIR OBAMA EN NOVEMBRE 2008 NOTRE SOCIÉTÉ REPOSE SUR UNE HÉMORRAGIE DÉMOGRAPHIQUE PERMANENTE, LA PERTE DE LA PROPRIÉTÉ DU SOL QUI EST DEVENUE LE BIEN DE LA FRANCE SANS AVOIR DE FACTURE !UNE INSULTE AU DROIT UNIVERSEL . UNE CULTURE SAVAMMENT DISTILLÉE DANS LE PEUPLE OÙ LA CORRUPTION ET L’AUTO-CENSURE RÈGNENT EN MAITRE DANS LES RAPPORTS ENTRE LES CLASSES SOCIALES. LA PRÉSENCE D’UN SEUL QUOTIDIEN PROPRIÉTÉ D’UN ALLOGÈNE A LA SOLDE DU POUVOIR ET AU SERVICE DE LEURS ZELES LOCAUX ILLUSTRENT L’AMPLEUR DE NOTRE FAIBLESSE A VÉHICULER L’INFORMATION NOUS CONCERNANT HISTORIQUEMENT NOUS VOYONS QUE NOTRE RÉGION A CONNU LES AFFRES DE LA TERREUR ET LA CULTURE DE L’OUBLI SAVAMMENT ENTRETENU PAR TOUS LES POUVOIRS EN PLACE EN INSTRUMENTALISANT CERTAINS INDIVIDUS OU CERTAINS FAITS DÉCONNECTE DE LEUR ENVIRONNEMENT CARAIBEEN, VENANT DE L’EUROPE : L’ÉLITISME, LE HEROS EST MIS EN AVANT PAR LES MÉDIAS POUR FAÇONNER UN COMPORTEMENT AU SERVICE DU SYSTEME DOMINANT QUI REGNE EN SEIGNEUR DANS LES SECTEURS CLEFS DE NOTRE SOCIETE(ESPACE MARITIME, ESPACE AERIEN, SECURITE, LA FINANCE, LE COMMERCE, LA FORMATION, LA DEMOGRAPHIE EST BOUSCULEE PAR LA VENUE D’IMMIGREE PROVOQUEE PAR LA France OFFICIELLE).. , BIEN CONTRÔLE PAR LES SERVITEURS ET PROFITEURS DU SYSTÈME QUI N’A JAMAIS CHANGÉ DEPUIS 1645. D’UN COTE DES BLANCS FRANCE ET LES BLANCS DESCENDANTS DIRECTS DES ESCLAVAGISTES DES « GAGNEURS “DEVANT L’ÉTERNEL, SOLIDEMENT AIDES PAR LEURS ZÈLES LOCAUX QUI CONTRÔLENT TOUS LES ROUAGES JUTEUX EN POUVOIR ET EN ARGENT QUI OSENT ‘HONORER’ LE CHRIST ET DE L’AUTRE LA DESTRUCTION PROGRAMME DE LA CELLULE FAMILIALE, LE RMI LA DROGUE, L’EXODE VERS LA FRANCE ET PARALLÈLEMENT LA VENUE D’ALLOGÈNES AUX SERVICES DU POUVOIR EN PLACE… LA France OFFICIELLE EN GUYANE OSE VOULOIR METTRE EN PRISON UN EX MAIRE D’ORIGINE AMERINDIENNE DONC SON PAYS QUE LA France AGRESSE OCCUPE PAR LA FORCE SON PAYS C’EST DIRE QUE LA GOUVERNANCE COLONIALE EST LOIN D’ETRE ABOLIE DANS LES SOI-DISANT DOM. NOUS RAPPELONS qu’un système de domination a un passé que nous nous permettons de rappeler ci-après et que le PRESIDENT SARKOZY NE PEUT NE PAS DIRE AUX REPRESENTANTS DES AMERIQUES QU’IL RENCONTRE LORS DE LEURS VISITES OFFICIELLES ! En 1402, le français JEAN DE BETHENCOURT AU SERVICE DU ROYAUME DE CASTILLE EXTERMINE LES BERBERES GUANCHES des CANARIS (LANZAROTE, FUETEVENTURA, EL HIERO), QUI ON Le RAPPELLE ONT LAISSE A L’HISTOIRE LA PRATIQUE DE L’EMBAUMEMENT QUE LES EGYPTIENS MAITRISAIENT PARFAITEMENT ! LES CANARIS VONT DEVENIR UN LABORATOIRE POUR LES ESPAGNOLS DANS LE BUT D’EXPERIMENTER LES CHAMPS DE CANNES AUX ESCLAVES AFRICAINS sur des décennies ! Le 08 AOUT 1444, DES ESCLAVES AFRICAINS ARRIVENT A LAGOS AU PORTUGAL POUR TRAVAILLER LA TERRE DES SEIGNEURS DE LA REGION. CES DEUX MÉTHODES DE GOUVERNANCE (EXTERMINATION ET ESCLAVAGE) PRENNENT NAISSANCE ET DURANT DEUX SIÈCLES ! DANS CES TERRES GÉRÉES PAR DES EUROPÉENS ! EXTERMINATION ET ESCLAVAGE SONT SAVAMMENT EXPÉRIMENTE PENDANT DEUX SIÈCLES PAR LES ESPAGNOLS ET LES PORTUGAIS, PAR LA SUITE CES NOUVELLES POLITIQUES SE GÉNÉRALISENT ET LA FRANCE A SON TOUR LES UTILISENT DANS NOTRE RÉGION AVEC LE ‘SUCCÈS’ QUE L’ON CONNAÎT SUR LE CONTINENT AMÉRIQUE AVEC POUR RESULTAT LA LIQUIDATION DE TAINOS D’AMÉRINDIENS A GRANDE ÉCHELLE ET LA MISE EN ESCLAVAGE DE MILLIONS D’AFRICAINS SUR PLUSIEURS SIECLES NOUS TRANSFORMANT EN ZOMBIS DE L’HUMANITÉ. LA RÉVOLUTION DE 1789, MET UN TERME A CES PRATIQUES ABOMINABLES ET LES AFROAMERINDIENS ‘RECOUVRENT’ UNE CITOYENNETÉ ‘ENTIÈRE’ LA LUTTE DES HABITANTS DE LA FUTURE USA PARVIENT AUX OREILLES DE NOS PARENTS C’EST AINSI QUE LES COLONIES DE : LA GUADELOUPE, LA MARTINIQUE, LA GUYANE, HAITI, LA RÉUNION : RÉPONDANT PRÉSENT AUX USA A DEUX FOIS : 1779 DANS LA FLOTTE DE LAFAYETTE AIDE DES CONTRE — AMIRAUX D’ESTAING, DE GRASSE… À SAVANNAH, A CHARLEVILLE, YORKTOWN MAGNIFIE PAR LES COMBATTANTS AFRO-AMERINDIENS SUIVANTS : HILAIRE JEAN-FRANCOIS DE LA GUADELOUPE et BELLEY JEAN BAPTISTE DE SAINT-DOMINGUE (AUJOURD’HUI HAÏTI) NE AU SENEGAL DEPUTE DE LA CONVENTION EN 1795, SNOBE PAR SES PAIRS DEPUIS 206 ANS D’HAITI, LEES AUTORITES DU SENEGAL ONT LEUR MOT A DIRE SUR CE DOSSIER. GONIER LOUIS de la MARTINIQUE, IGNACE PIERRE DE LA REUNION, MEREAU BERNARD de la GUYANE. CES COMBATTANTS ONT CHOISI LE CAMP DE LA LIBERTÉ ALORS QUE D’AUTRES NOIRS SERVAIENT LA CAUSE ESCLAVAGISTE ANGLAISE ! CELA SIGNIFIE QU’IL Y A DEUX COURANTS DE PENSÉE DANS LES RANGS AFROAMERINDIENS, D’UN COTE LE SERVITEUR DU SYSTÈME COLONIAL ET DE L’AUTRE LES COMBATTANTS DE LA DIGNITÉ DE LA LIBERTÉ. : NOUS SOULIGNONS QUE LES FAMILLES GUADELOUPÉENNES SUIVANTES : AUGUSTINE, BAUZE, BROSSEAU, DUPTON, ELIZABETH, GILBERT ALIDOR, NICOLAS PETER SE SONT INSTALLÉS DÉFINITIVEMENT AUX USA …. 1851-1925 : DES ANTILLAIS (GUADELOUPÉENS ET DES MARTINIQUAIS ET AUTRES CARIBÉENS) ONT TRAVAILLÉ POUR LES ENTREPRISES DES USA A PANAMA. LA France OFFICIELLE LES A OUBLIE ET LES LAISSER DANS LA MARGINALITE LA PLUS TOTALE. ILS DOIVENT POUVOIR RETROUVER LEUR DIGNITE JURIDIQUE et les profiteurs de leur travail poursuivis !! 1943 : DES DISSIDENTS GUADELOUPÉENS ET LEURS CAMARADES MARTINIQUAIS, GUYANAIS, RÉUNIONNAIS S’ENRÔLENT DANS L’ARMÉE DES USA, ILS ONT ÉTÉ FORME A FORT DIX (DANS LE NEW JERSEY) POUR LIBÉRER L’EUROPE DES BOTTES NAZIES. POUR LA GUADELOUPE : JEAN BELMONT, JULES RINALDO, GÉRARD OLIVIER… POUR LA GUYANE : EMMANUEL ROGER LAM CHAN... POUR LA RÉUNION : PAUL VERGES ET JACQUES VERGES…. POUR LA MARTINIQUE : JEAN VOLNY, MARCEL MANVILLE, FRANTZ FANON... POUR HAÏTI LE FAMEUX COLONEL PHILIPPE KIEFFER Né à PORT-AU-PRINCE. PARMI EUX CERTAINS SONT DEVENUS DES CITOYENS DES USA OU ILS ONT FONDÉ UNE FAMILLE TEL feu RINALDO JULES, INTERPRÈTE RÉSIDENT A NEW YORK Pour le PANAMA : Les ANTILLAIS : HECTOR LAVAL ET GABRIEL LISETTE À PHILADELPHIE OBAMA BARAK FAIT UNE ANALYSEDECAPENTE DE LA PERPÉTUATION DE L’EXCLUSION DE NOTRE COMMUNAUTÉ AFROAMERINDIENNE DANS LA GOUVERNANCE RELLE DU PAYS QUI S’APPLIQUE TOTALEMENT A NOUS DOMIENS. NOUS SOMMES DES ZOMBIS DANS TOUTES STRUCTURES DE GOUVERNANCE RÉELLE. LE CALVAIRE ENDURE DEPUIS 206 ANS PAR NOS PARENTS : 5000 CRUCIFIE EN France, dont DES INGRID BETANCOURT QUI ELLES ONT SUBI LA GUILLOTINE SECHE, LA France EST ARRIVEE A FAIRE DES DESCENDANTS DES CRUCIFIES DES MONSTRES QUI OUBLIENT LEURS PARENTS QU’ILS SOIENT DIPLOMES OU ANALPHABETES ! Est-ce l’air du temps du RENIEMENT, même en ISTRAEL, il a fallu que les RESCAPES DE LA SHOA MANIFESTENT DANS LES RUES DES VILLES DU PAYS POUR RAPPELER A LA NOUVELLE GENERATION QU ‘elle n’a pas le droit de les OUBLIER MATERIELLEMENT, SOCIALEMENT ET MORALEMENT ! LE PRESIDENT NICOLAS ARKOZY ASSUMANT LA PRESIDENCE DE L’UNION EUROPEENNE DOIT RAPPELER A L’Espagne, au Portugal, à L’Angleterre, à La Hollande, à La Suède, au Danemark, QU’ILS SONT DEBITEURS depuis le 3 novembre 1493, d’un BAIL DE LOYERS IMPAYES AVEC DES PENALITES DE RETARDS DE 16 % TAUX LEGAL DANS LE PRIVE POUR L’OCCUPATION DES TERRES DES AMERINDIENS DEPUIS 188411 JOURS, MAIS AUSSI ILS DOIVENT ETRE JUGES POUR CRIME CONTRE L’HUMANITE , POUR EXTERMINATION D’UNE PARTIE DE NOS PARENTS ! Il EST IMPOSSIBLE QU’ON OUBLIE LES Affaires suivantes : L’AFFAIRE ETILCE combattant de 1914-81918DONT LE CORPS N’A JAMAIS ETE RETROUVE ET MORT EN 1919 EN France DE MANIERE SUSPECTE ! L’AFFAIRE DU COMBATTANT GOMBEAU-SAINTONGE REVENANT DU FRONT EUROPÉEN MASSACRE PAR UN TIRAILLEUR SÉNÉGALAIS ZÉLÉ À L’ORDRE DU POUVOIR EN PLACE AU QUAI DE POINTE A PITRE EN 1945. LE DOSSIER D’HECTOR LAVAL COMBATTANT POUR LA LIBERTE DE LA France ENTRE 1942 A 1945 ET QUE LE CONSULAT DE France A PANAMA A REFUSÉ LA PENSION D’ANCIEN COMBATTANT À LAQUELLE IL AVAIT DROIT PARCE QU’ON NE RETROUVAIT PAS SON EXTRAIT D’ACTE DE NAISSANCE A LA MARTINIQUE ALORS QU’IL ETAIT INSCRIT COMME ELECTEUR SUR LA LISTE ELECTORALE DU CONSULAT CE COMPORTEMENT INDIGNE DOIT ETRE RESOLU POUR QUE SA FAMILLE RETROUVE LEUR HONNEUR ! LA MORT SUSPECT EN 1950 DU MAIRE DE TERRE DE HAUT MONSIEUR SAMSON DANS LES LOCAUX DE LA GENDARMERIE, CE QUI A PROVOQUÉ UNE ÉMEUTE. L’AFFAIRE DU MASSACRE DU MOULE EN 1952 OÙ DES OUVRIERS A ÉTÉ EXÉCUTE PAR DES FORCES DE RÉPRESSION COLONIALE. L’AFFAIRE DES EVENEMENTS DE 1967 OÙ DES GUADELOUPEENS PAR DIZAINES ONT ETE MASSACRE PAR DES KEPIS ROUGES VENANT DE France POUR MATER LE MOUVEMENT INDEPENDANTISTE LE GONG. PARMI LES PREMIÈRES VICTIMES LE BIENAIMÉ DU PEUPLE POINTOIS JACQUES NESTOR. L’affaire jamais élucidée du jeune MIRVAL en très bonne santé, décédée lors d’un transfert dans les mains de MATONS DE FLEURY MEROGIS EN 1974. Le jeune POINTOIS BRIGITTE que les autorités AUSTRALIENNES N’ONT JAMAIS NE CONDAMNE ET QUE LA JUSTICE FRANCAISE A DECIDE DE L’EMPRISONNEE DANS UNE PRISON PARISIENNE POUR PLUSIEURS ANNEES SANS AVCOIR COMMIS AUCUN ACTE DELICTUEUX EN FRANCE ! Enfin, L’AFFAIRE HILAIRE LEFORT MALTRAITE PAR LA GENDARMERIE DE SAINT CLAUDE ET DONT LE JUGEMENT TARDE A SE PRONONCER CONTRE CETTE INSTITUTION QUI DEPUIS 1802 A BEAUCOUP DE ZONES D’OMBRES DANS NOTRE PAYS. L’IMPUNITE DONT ELLE BENEFICIE REND SUSPECT LA GOUVERNANCE DE LA France AU PAYS GUADELOUPE. UN BILAN COMPLET DE L’IMMIGRATION DE CENTAINES DE MILLIERS DE NOS COMPATRIOTES EN France DE 1958 A 2008 EST AUSSI A FAIRE IL APPARTIENT AUX « AUTORITES LOCALES : MAIRES CONSEILLERS GENERAUX, REGIONAUX “DE CREER EN France DES STRUCTURES QUI ENCADRENT NOS COMPATRIOTES MARGINILASES SURTOUT CEUX QUI SONT EN PRISONS OU DANS DES FOYERS ! LES « ŒUVRES « MULTIPLES ACCOMPLIES PAR ces structures françaises NE PEUVENT LES DISCULPER DE LEURS CRIMES DONT LE PLUS DOULOUREUX EST D’AVOIR CONGELE NOTRE CREATIVITE COLLECTIVE, NOTRE HUMANITE, et d’avoir fait de NOUS DES NOUVEAUX ‘MONSTRES INCAPABLES DE GERER DES STRUCTURES DURABLES’ !! LE TAUX A DEUX CHIFFRES DE FAMILLES MONOPARENTALES EST L’ILLUSTRATION DE LA GRANDE FAIBLESSE DE NOTRE SOCIÉTÉ UNE FAMILLE DANS LA DÉFINITION UNIVERSELLE NÉCESSITE AU MOINS UNE MERE, UN PAPA ET DES ENFANTS, VIVANT DANS UN FOYER SAIN SUR TOUS LES ANGLES C’EST PAR EXCELLENCE LE LIEU DE L’APPRENTISSAGE DES VALEURS FONDAMENTALES POUR VIVRE EN SOCIÉTÉ BIEN ORGANISE CHEZ NOUS EN GUADELOUPE ELLE EST UNE STRUCTURE RARE ! NOUS SOUHAITONS UN SURSAUT DE NOTRE PART ET NOUS EXIGEONS UNE RÉPONSE CLAIRE ET HONNÊTE DE LA FRANCE OFFICIELLE SUR TOUS CES DOSSIERS. NOUS APPROUVONS LE DISCOURS DE BARAK OBAMA A PHIDALELPHIE QUI ON LE RAPPELLE DÉCORTIQUE LA MÉCANIQUE DE NOTRE DÉSHUMANISATION ET QUI PROPOSE QU’ON SE RÉVEILLE EN AYANT UNE MENTALITÉ DE PROPRIÉTAIRE, DE RESPONSABLE DE NOTRE PROPRE HISTOIRE SUR TOUS LES PLANS! ET NOUS NE DOUTONS PAS DE VOTRE SOUTIEN ! NOUS N’APPROUVONS PAS LA PRÉSENCE FRANÇAISE EN AFGHANISTAN PAYS SOUVERAIN QUI N’A PAS DES ARMES DE DESTRUCTIONS MASSIVES QUI NE CONTRÔLENT NI LE TERRITOIRE NI L’ESPACE FRANÇAIS.AUCUN AFGHAN N’A COMMIS DE CRIME SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS. NOTRE SOUCI EST LE RETOUR AUX PAYS DES 5000 ANTILLAIS CRUCIFIE EN France DEPUIS 206 ANS ! NOUS SOUHAITONS LE DÉVERROUILLAGE DE NOTRE SOCIÉTÉ : NOS ARCHIVES DOIVENT ÊTRE GÉRÉES PAR NOUS ET DISPONIBLES SUR INTERNET ! LES SERVICES DE L’INSEE DOIVENT PUBLIER LES CHIFFRES CONCERNANT LE NOMBRE DE CHAQUE COMMUNAUTÉ ET LEUR PID VÉRITABLE DANS L’ÉCONOMIE EN PARTICULIER LEUR REVINT PAR CATÉGORIE DE POPULATION. La circulation aérienne plus ouverte par exemple les statistiques sur les vols civils et les vols militaires. VOILÀ POURQUOI NOUS NOUS IMPLIQUONS DANS VOTRE RUDE CAMPAGNE. EN NOVEMBRE 2008 NOUS CHOISISSONS : OBAMA BARACK, PRESIDENT DES USA.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages