Accueil

Qui pourrait guérir le PPM du syndrome du moratoire ?

Léandre LITAMPHA

Avec  eux, le Lycée Schoelcher, actuellement un zombi, est devenu un cauchemar permanent et très inquiétant, un sujet d’actualité énervant. Le cancer se localise enfin dans « le cœur et cerveau » de Fort-de-France. La douleur se répand dans les membres du pays.

La Maternité de Redoute a souffert de ce cancer.

Annonces depuis hier diffusées sur les média :

1 -  Didier LAGUERRE, le maire de Fort-de-France utilise lui aussi le moratoire pour ne pas signer, ne pas accorder de permis de retouches aux établissements désignés pour le transit…

2 - Le maire de Fort-de-France se félicite, tout comme l’ancien qui avait déjà refusé de le faire,  de n’avoir pas encore fourni  le permis de démolition et de reconstruction du Lycée.

Il y aura d’autres moratoires du PPM pour empêcher le progrès en Martinique.

Questions à la population : VRAI ? (…) ou FAUX ? (…)

Martinique, le 5 juin 2016.

Léis.

Pages