Accueil
Communiqué du Parti Communiste Martiniquais

Réaction du PCM suite aux incidents du lundi 13 janvier 2020

Réaction du PCM suite aux incidents du lundi 13 janvier 2020

Les graves incidents qui se sont produits le lundi 13 janvier à l’occasion du procès de 7 « militants anti-chlordécone » confirment que notre pays vit une crise sociétale majeure. Une partie de notre jeunesse victime du chômage et de l’exclusion crie son exigence de vérité dans le scandale de l’empoisonnement du pays au chlordécone et proteste contre la répression engagée par l’Etat français.

Le PCM qui ne partage pas les modes d’action minoritaires choisis par certains pour obtenir justice condamne les violences d’où qu’elles viennent.

Car ce n’est pas ainsi que l’on pourra contraindre le gouvernement et la justice à sanctionner les auteurs du crime sanitaire et environnemental perpétré contre les peuples de Guadeloupe et de Martinique.

Le pouvoir colonial doit comprendre que la voie de la répression conduit, dans le contexte actuel, à l’affrontement et à l’impasse. Les forces politiques de progrès et anticolonialistes doivent faire l’effort de proposer une issue à la question de la réparation

Nous appelons les Martiniquaises et les Martiniquais au rassemblement et à l’action de masse pour arracher cette réparation et le respect de notre dignité.

Fort-de-France, le 15/01/2020

Le Secrétaire général du PCM

Georges Erichot

Pages