Accueil

RIVIERE-SALEE : COLLUSION ENTRE LE PPM ET LA DROITE POUR FAIRE BATTRE LE MIM

Le résultat des élections municipales de Rivière-Salée qui ont vu la victoire du candidat de Droite, André Lesueur, avec 3222 voix contre le candidat du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais), Félix Duville, avec 2829, préfigure-t-il celui de la consultation référendaire du 17 janvier 2010 sur l’article 74 ?

On est en droit de se poser la question quand on voit la collusion scandaleuse du parti de feu-Aimé Césaire avec l’un des hommes les plus obtus et les plus réactionnaires de la vieille Droite assimilationniste. Après que le candidat du PPM, éliminé dès le premier tour, Daniel Robin, ait déclaré qu’il ne donnait aucune consigne de vote, on a pu observer tout au long de la semaine une intense activité des pro-PPM en faveur du candidat de l’UMP, utilisant pour cela le slogan éculé du « largage » : si vous votez pour le MIM, vous ferez que la France finira par larguer la Martinique !

En fait, on est en droit de se demander si l’annulation des municipales de Rivière-Salée n’a pas constitué une sorte de piège dressé sur la route du camp pro-74. Non seulement les quinze jours de campagne électorale ont permis de fixer le MIM dans cette commune, mais en outre, cela a offert une chance unique à la Droite réactionnaire de redorer un blason terni par des années de recul électoral, cela avec la complicité active du PPM et de son président Serge Letchimy.

Désormais, ce parti devra prendre ses responsabilités. Il s’est allié avec la Droite à Rivière-Salée, il s’alliera avec elle le 17 janvier prochain. Il n’y a, en effet, que l’épaisseur d’une feuille de papier entre le 73 de la Droite et le stupide 73 constitutionnalisé du PPM.

Que le PPM ne vienne plus raconter qu’il est le parti du changement !

Pages