Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price Mars
roumain
Tirolien
Alexis
Rupaire
Gratiant
Vieux
Damas
Firmin Antenor
Maunick
Perse
Maximilien LAROCHE
Hoareau
mauvois
manville
honoré
Alain Anselin

Saint-Kitts-et-Nevis contre le coronavirus COVID-19

Saint-Kitts-et-Nevis contre le coronavirus COVID-19

En réponse à l'épidémie mondiale de coronavirus COVID-19 et à la propagation internationale de la maladie qui a suivi, Saint-Kitts-et-Nevis a renforcé la surveillance et les procédures préventives de soins de santé dans ses aéroports et ports maritimes ainsi que dans toute la Fédération.

À ce jour, il n'y a eu aucun cas confirmé de COVID-19 à Saint-Kitts-et-Nevis, cependant, le système de santé s'est déplacé pour détecter, contenir et gérer la situation au cas où le virus atteindrait la Fédération.

  • À l’aéroport international Robert L. Bradshaw de Saint-Kitts, tous les passagers aériens à destination de la Fédération doivent à tout moment remplir la question n ° 17 du formulaire Douane / Immigration, qui exige une liste des «pays visités au cours des six dernières semaines».
  • Au port de croisière, des inspecteurs du Département de la santé environnementale embarquent à bord de chaque navire qui accoste pour examiner le manifeste de voyage des passagers et tous les rapports médicaux de tout passager présentant des symptômes pseudo-grippaux. Tout passager présentant de tels symptômes n'est pas autorisé à débarquer.
  • Tous les passagers entrants qui ont voyagé vers ou en provenance de l'un des pays suivants au cours des 14 derniers jours seront invités à fournir l'historique des voyages, l'historique de l'exposition au virus et les coordonnées: Chine, Hong Kong, Singapour, Corée du Sud, Italie, Japon et Iran.
  • Les personnes voyageant vers / depuis ces destinations au cours des 14 derniers jours sont priées de ne pas se rendre à Saint-Kitts-et-Nevis. Les personnes qui se rendent à Saint-Kitts-et-Nevis à partir de ces destinations seront soumises à un contrôle aux points d'entrée et pourront être surveillées par l'équipe de santé publique ou mises en quarantaine à domicile ou dans un établissement désigné en fonction de l'évaluation des risques.
  • La Fédération de Saint-Kitts-et-Nevis se réserve le droit de refuser l'entrée à tout non-ressortissant ayant visité les pays énumérés ci-dessus pendant la période d'incubation de 14 jours. Les ressortissants et / ou résidents qui ont visité ces pays au cours de la période d'incubation de 14 jours devront suivre le processus de dépistage établi.

Saint-Kitts-et-Nevis se conforme au Règlement sanitaire international et rend compte à l'Agence caribéenne de santé publique (CARPHA) et à l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) / Organisation mondiale de la santé (OMS), selon le cas. À la suite de la déclaration de l'OMS le 30 janvier 2020 que l'épidémie de coronavirus constitue une urgence de santé publique de portée internationale, le gouvernement de Saint-Kitts-et-Nevis conseille aux citoyens et aux résidents de restreindre les voyages vers les destinations susmentionnées jusqu'à ce que l'OMS donne le plus clair par rapport au COVID-19.

Le ministère de la Santé travaille en étroite collaboration avec l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA) et toutes les agences gouvernementales appropriées pour exécuter les plans nationaux de préparation et de réponse aux catastrophes afin de prévenir, surveiller et gérer la propagation du virus si et quand un test national ou un visiteur teste positif pour le virus. Le Conseil d'atténuation des catastrophes est en place pour gérer la réponse à la maladie et le ministère de la Santé a organisé des exercices de formation avec des travailleurs de première ligne, notamment des policiers et des agents d'immigration et des douanes.

Une campagne de sensibilisation et d'éducation à l'échelle de la destination est mise en œuvre dans les écoles, le lieu de travail et les communautés pour rappeler au public les actions préventives quotidiennes telles que l'inclusion des meilleures pratiques d'hygiène de base pour aider à endiguer la propagation du virus. Il s'agit notamment de se laver les mains fréquemment avec du savon et de l'eau ou des désinfectants pour les mains à base d'alcool à 60%, de désinfecter fréquemment les surfaces et d'éviter tout contact étroit avec des personnes présentant des signes de maladie respiratoire.

Pour plus d'informations sur COVID-19, veuillez visiter www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019, www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/index.html et / ou http://carpha.org/What-We-Do/Public-Health/Novel-Coronavirus.

Pages