Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

SIN-LOUI FETE SES 200 ANS EN CREOLE

http://www.linfo.re/

Plus tôt dans la semaine, Saint-Louis a célébré son bicentennaire et continue la fête ce week-end avec les journées Sainte-Louisiennes. Depuis mardi, 12 panneaux d’affichage en créôle accueillent les visiteurs en créole.

Depuis mardi et la fête du bicentenaire de Saint-Louis, 12 panneaux d’affichage en créole ont fleuri un peu partout sur la commune.

Les habitants de la commune ont réservé un accueil mitigé à ces nouveaux venus à Saint-Louis. Certains questionnent l’orthographe choisie : "Ça s’écrit Saint-Louis. Il vaut mieux dire Saint-Louis, plutôt que Sin-Louis. Je ne comprends pas." D’autres ne trouvent pas d’utilité : "En fin de compte, li sert a rien. I pouvé pa écrire juste en Français ?"

Plusieurs autres sont contents de voir des panneaux en créole : "Tout’ lé moderne. Nou vé bien voir les trucs z’anciens." Une mère de famille ajoute : "Pour nous, c’est bien pour apprendre aux enfants qui ne connaissent pas très bien la langue."

L’installation de ces 12 panneaux d’affichage en créole "Sin-Loui" a coûté 5 000 euros. Plusieurs citoyens déplorent cette dépense pour une commune en déficit.

"Comme Saint-Louis est un peu en déficit en ce moment. Ce n’était peut-être pas la bonne période pour changer", lance un Saint-Louisien. Une habitante s’insurge : "On paye déjà assez fort les impôts", et une autre sourit : "c’est un peu cher quand même."

De son côté, la municipalité assume cet investissement qui répond à la charte bilingue, un engagement pris il y a un an.

"Dans cette charte, il y a certains items à respecter pour mettre en avant la façon de parler créole et donc de mettre des panneaux en créole", explique Patrick Malet, maire de Saint-Louis.

À noter que sur la même commune, la Rivière-Saint-Louis a aussi son panneau en créole "La Rivyer".

 

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages