Accueil

UN COMPLOT DU PATRIARCATVIRUS ?

UN COMPLOT DU PATRIARCATVIRUS ?

 A peine la "Journée des Droits de la Femme" terminée que le patriarcatvirus a déjà repris le dessus.

 En effet, avec tous les magasins fermés, les femmes vont se retrouver très vite sans rouge à lèvres, sans mascara, sans fond de teint, sans faux cils, sans faux ongles, sans faux cheveux, sans faux yeux (enfin, sans lentilles de contact, quoi !), sans vernis à ongles, sans surligneurs. Bande de salauds de patriarches ! Vous vous en foutez, hein, vu que question esthétique corporelle, vous n'y connaissez quedalle. Depuis l'époque de Mathusalem, à part vous couper la barbe de temps en temps, votre barbe qui pue le tabac et l'alcool, le reste c'est : rien à foutre !
 Vous avez pensé à nous, hein ? Comment on va faire maintenant pour poster nos photos sur Fessebouk et Instagram ? Vous voulez faire fuir nos potentiels princes charmants, c'est ça ? Vous serez tenus pour responsables quand on comptabilisera le nombre de décès féminins une fois que le pic de votre patriarcatvirus sera atteint et que l'épidémie sera retombée. Déjà cinq cent youtubeuses sont tombées en grave dépression depuis hier matin et les instagrameuses avec le moral dans les chaussettes se comptent par milliers.
 Qu'on permette au moins à Sephora de rester ouvert, bon dieu de bon sang !
Image: 

Pages