Accueil

UN HAUT RESPONSABLE FRANÇAIS DÉRAPE À SAINT-DOMINGUE…

xmlns:w="urn:schemas-microsoft-com:office:word"
xmlns="http://www.w3.org/TR/REC-html40">





Le bonnet d’âne de la semaine

La semaine dernière, à Santo-Domingo, lors d’un
colloque sur l’éducation à travers la Caraïbe, un haut fonctionnaire métro de
l’administration scolaire à la Martinique a commencé son discours comme
suit :

« La Martinique est un pays tellement petit
qu’il n’est pas sûr que vous puissiez le distinguer sur une carte… Dans ce
pays, les gens n’ont pas encore acquis le sens du travail et, par exemple, la
plupart du temps, les femmes se réveillent à neuf heures du matin sans trop
savoir à quoi occuper leurs journées… Les Martiniquais sont des gens qui
s’entêtent à parler le créole alors que cet idiome ne sert à rien et n’ouvre
sur aucun débouché professionnel… La littérature martiniquaise est complètement
fermée sur elle-même et ne traite que de sujets nombrilistes, qui tournent en
rond etc., etc. »

MONTRAY KREYOL est en train de récupérer la
totalité de ce discours que nous publierons bientôt dans son intégralité. Il
démontre, en tout cas, à quel point nous sommes revenus en arrière par rapport
aux combats menés dans les années 70-80 et combien notre résistance au mépris
et au colonialisme est tombée au plus bas.

Hormis, une universitaire antillaise présente dans
la salle, personne parmi les Antillais présents n’a jugé bon de réagir alors
même que ce haut fonctionnaire français vient de lancer CARIFORM, organisme
chargé de développer la coopération scolaire et universitaire entre les
« DFA » et le reste de la Caraïbe.

Pire : c’est un leader gauchiste martiniquais
déclaré qui s’est vu confier la tâche de piloter CARFOROM !!!

Commentaires

fayabim | 15/11/2011 - 15:59 :
Il faut vite nous fournir le discours intégral Mais honte à ce responsable pour qui visiblement les clichés ont la vie dure
philou972 | 22/11/2011 - 15:37 :
attendons effectivement le discours complet. mais si ces propos s'avèrent, ils ne feraient que refléter la décrépitude dans laquelle se trouve la France et l'esprit français, confronté à la remise en cause de sa toute-puissance supposée. En situation de détresse au vu de sa lente érosion voire décadences, le modèle occidental, et la France tout particulièrement, jette l'anathème sur des cultures, des traditions, des éléments de civilisation qu'elle ne comprend pas (les a-t-elle seulement un jour compris???). Il est grand temps de se réveiller et de comprendre que rester attaché au navire qui coule, sans chercher une voie propre, ne peut que nous conduire au fond du gouffre.
galiode | 28/11/2011 - 20:35 :
"La semaine dernière", "un haut fonctionnaire métro de l’administration scolaire à la Martinique"... c'est à dre quand ? quelle date ? qui ? sa fonction rééelle ? etc... etc... Je ne comprends pas toutes ces précautions oratoires, toutes ces imprécisions. Répondez à ces simples questions élémentaires et votre article passera à mes yeux du stade de la rumeur à celui d'information. Si ce que vous prétendez est vrai, (c'est à dire vérifié, recoupé...) vous avez peur de quoi ? (question subsidiaire)
curieuse | 29/11/2011 - 02:02 :
JE TROUVE QUE VOUS TARDEZ A NOUS COMMUNIQUER LE DISCOURS PROMIS.SERAIT CE DE L 'INTOX,?