Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Le Huffington Post : "Serge Letchimy, en tant qu'agent de la commune et malgré son statut de député a effectivement pu profiter de ce plan de départ à la retraite ordonné par l'actuel maire de Fort-de-France, Didier Laguerre..."

Le Huffington Post : "Serge Letchimy, en tant qu'agent de la commune et malgré son statut de député a effectivement pu profiter de ce plan de départ à la retraite ordonné par l'actuel maire de Fort-de-France, Didier Laguerre..."

  Notre confrère BONDAMANJAK l'avait écrit et répété. Autant crier dans le désert ! Nos journalistes "professionnels" ont pour habitude de dédaigner ou de regarder de haut ce que toutes celles et tous ceux qui ont quelque chose à se reprocher en Martinique appellent méprisamment des "blogs privés". 

  Mais maintenant que le "blog professionnel et parisien", le HUFFINGTON POST, a relayé l'information, nos journalistes locaux auront-ils le courage de la reprendre ? On peut en douter car ils et elles ne manqueront pas d'évoquer, hypocritement, la loi qui interdit à la veille d'un scrutin de faire de la propagande ou de la contre-propagande envers un candidat. Motus et bouche cousue, dit, en effet, la loi. Sauf que le "motus et bouche" cousue, nos journalistes "pros" l'appliquent à longueur d'année au bénéfice de certains politiques et notamment ceux du PPM dès l'instant où ces derniers se retrouvent mouillés dans une affaire pas claire ! Tout en ayant le culot de s'étonner qu'Alfred MARIE-JEANNE ne vienne pas aux débats radiophoniques ou télévisés qu'ils organisent alors qu'ils ignorent superbement son action et celle de ses proches collaborateurs. Sans compter que les plus anciens d'entre eux feignent d'oublier qu'Aimé CESAIRE non plus n'y participa jamais en...56 ans de vie politique.
 Cette prime indue que la municipalité de Fort-de-France a versé à un certain nombre de ses agents à leur départ en retraite, parmi lesquels Serge LETCHIMY, et à propos de laquelle le Parquet National Financier a ouvert une enquête, est tout simplement illégale. Citons le HUFFINGTON POST :" Yves Colcombet, président de la Chambre Régionale des Comptes, explique que les retraites de la fonction publique sont votées par la loi, votées au Parlement. Une collectivité ne peut pas décider d'octroyer des primes sur le sujet."
  C'est donc clair, net et précis : Serge LETCHIMY, qui a mis en place de dispositif lorsqu'il était maire de Fort-de-France et Didier Laguerre qui l'a fait appliquer lorsqu'il lui a succédé, ont violé la loi. Et pas pour tirer d'affaire des "malheureux" ! Pas pour défendre quelque intérêt collectif, quelque intérêt martiniquais, mais pour une affaire de gros sous en faveur du premier nommé ! Cela dans une île où 70.000 personnes vivent en-dessous du seuil de pauvreté et presqu'autant sont des smicards. Et le PPM prétend, clame haut et fort même, qu'il défend..."le peuple". 
  Mais le plus affligeant dans tout cela ce n'est pas cette énième filouterie du parti du balisier. On y est habitués : SODEM, CEREGMIA, X-PAY, BOODOOM, Tour LUMINA, Affaire Centre Commercial de Perrinon-Conconne, Antenne brésilienne du Conseil Régional, Affaire LANDI etc...etc... Le plus affligeant est que les "malheureux" voteront quand même pour Letchimy dans deux jours ! Ce n'est pas une prédiction mais une certitude. En veut-on la preuve ? La voici : à deux semaines des élections, le Président du Conseil régional de la Guadeloupe, Ary CHALUS, est gardé à vue suite à une enquête sur des affaires louches, il passera même toute une nuit en cellule et pourtant il a écrasé ses adversaires dimanche 21 juin, manquant d'être réélu de très peu dès le premier tour. Les Martiniquais ne sont guère différents des Guadeloupéens quoiqu'ils en pensent.
 A moins donc d'un réveil, d'un sursaut populaire, la révélation de BONDAMANJAK et du HUFFINGTON POST n'influera, hélas pas, sur le second tour des élections territoriales.
   Triste Martinique !

Commentaires

zouzoula | 25/06/2021 - 10:31 :
Le reportage diffusé sur Martinique 1° hier soir relatif à Haïti DEVRA nous rester en tête. Ce qui s'y passe est extrêmement grave et c'est le résultat d'une corruption massive organisée depuis des décennies, en toute impunité, l'Etat étant indépendant. La Martinique pourrait tomber dans ce schéma. Il est des dérives dans ce pays qui soit arrangent, soit indiffèrent la France. Elle en a une parfaite connaissance et laisse faire à dessein. Une Martinique en mode chaos est une Martinique impuissante et sous ordres. Une lavette sans âme. N'ayant aucun moyen de se rebeller, donc de faire ch.....le monde. Je ne sais pourquoi mais dans le même journal TV d'hier soir, il a été fait allusion au débat des Territoriales et l'on a diffusé un extrait très court de l'après-débat. On y voyait CONCONNE et NILOR en discussion, sachant que c'était NILOR qui s'était rapproché d'elle (qui est cet homme dans son tréfonds? Vraiment, je me pose la question), LETCHIMY assisté par une femme qui semblait l'aider à enlever son micro et EDMOND-MARIETTE, seul, se débrouillant seul pour ôter son micro. Comme image subliminale, c'est pas mal. Mais cela doit être moi qui me fais un film. Néanmoins, l'Heure reste grave pour ce pays.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages