Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Ayiti

Ayiti
ANAÏSE, PERSONNAGE DE JACQUES

Ce texte de Dominique Batraville, est écrit à l’occasion du centenaire de naissance de l’écrivain haïtien Jacques Roumain (1907-1944) et vient d’être publié dans l’ouvrage collectif intitulé « Mon Roumain à moi », publié cette année par « Les Presses Nationale d’Haïti ».

Ayiti
NAUFRAGE OU ASSASSINAT ?

Selon des sources dignes de foi, la minustah aurait la certitude que la version de "l'accident" est fausse le navire des gardes côtes aurait volontaire fait chavirer le navire des candidats à l'immigration et aurait volontairement foncé sur les gens qui nageaient pour qu'il y ait du sang....pour attirer les requins...vous trouverez ci-après une copie de l'article d'une Semaine en Haïti du 14 mai 2007.

Ayiti
1e me : se Jounen Lit travayè ak travayèz
Ann batay pou n reprann sans istorik jounen sa a
Ayiti
Les langues créoles : Regard sur une trajectoire  de 25 ans

Les années 70 ont vu l’arrivée d’un nouveau tournant dans le combat pour l’avancement des langues créoles.

Du nombre de facteurs sous-jacents à ce phénomène l’on peut retenir une plus grande prise de conscience -- au plan international, mais également dans l’espace spécifique à chacune -- de l’importance de ces langues. Ce fait, loin de se produire isolément, s’est plutôt révélé comme un élément intégré dans une mouvance plus globale...

Ayiti
LA DIASPORA HAITIENNE CHEZ DANTICAT ET SCHWARZ-BART
Kathleen GYSSELS

A Rotterdam, port mondial qui voit déferler des marchandises et des marins des quatre coins du monde, se tint l’été dernier (2001) une large exposition consacrée aux personnes en diaspora. Je vous choisis la photo suivante, particulièrement apte à exprimer à la fois le sujet de ce numéro spécial des Cahiers Charles V, à savoir la diaspora et la question du déracinement d’un nombre croissant de personnes issues des colonies et plus particulièrement des Caraïbes, et l’incipit de la nouvelle d’Edwidge Danticat, « Les Enfants de la mer ».

Ayiti
Sou ansèyman lasyans an kreyòl, an Ayiti
Par Pierre Michel Chéry
Ayiti
Le mode d’entretien des zombi  dans l’imaginaire haïtien et ses filiations historiques
Du passé faisons table d’hôte
Par Franck DEGOUL
Ayiti
Sucre, science et révolution à Haïti
Par Vertus Saint-Louis
Ayiti
« L’Année Jacques Roumain » dans la tempête des centenaires…
Par Dominique Batraville