Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Brètay

Brètay
Le rapport du député Kerlogot s’attaque au modèle Diwan
Nil Caquissin ("Le Peuple breton")

Officiellement, le rapport préparé par le député Yannick Kerlogot et son collège Christophe Euzet devait rechercher les voies d’une sécurisation juridique pour le réseau d’enseignement immersif en breton Diwan (et de l’enseignement immersif en général), menacé à la suite de la décision du Conseil constitutionnel hostile à ce mode d’enseignement pour d’autres langues que le français. Qu’en est-il ?

Brètay
Pa vez fulor skolioù Diwan kanet gant Lleuwen e peder yezh
Agence Bretagne Presse

Anavezet eo kanerez Kembre, plac'h entanet o stourm war bep dachenn, sot gant barzhoniezh e bro kinidig, met ivez gant hini barzhed Breizh. Aze eo anat he deus graet Lleuwen un dro strobinellus : cheñchet pri ar fulor e aour ur ganaouenn...

Brètay
An alc’hwez aour : istor 50 vloaz a stourm evit ar brezhoneg / 50 ans de lutte en Bretagne pour la langue bretonne
France 3

An teulfilm-mañ sevenet, gant Mikael Baudu, a gont ar stourmoù a zo bet kaset da benn gant ar Vretoned abaoe ar bloavezhioù 1970 evit hor yezh. Ce documentaire réalisé par Mikael Baudu, raconte les luttes menées par les Bretons depuis les années 1970 pour leur langue.

Brètay
Nantes. Retour du breton à l’université : plus de 1 400 signataires

Le 6 avril le Collectif pour l’enseignement du breton dans les écoles publiques de Loire-Atlantique (Cebep44) lançait une pétition pour demander le retour du breton à l’université de Nantes à la rentrée 2021.

Brètay
La Bretagne se mobilise, samedi à Guingamp, pour défendre les langues régionales

La censure de deux articles de la loi Molac par le Conseil constitutionnel crée l’émoi parmi les défenseurs de la langue bretonne. À l’approche des élections, les appels à manifester à Guingamp (Côtes-d’Armor), samedi, se multiplient. Emmanuel Macron et Jean Castex se sont exprimés pour tenter d’apaiser les esprits.

Brètay
Lettre du CRBC n° 6 - juin-juillet 2021

Dans une approche résolument pluridisciplinaire, les spécialistes de toutes disciplines sont invités à évoquer personnages, lieux, œuvres et moments des relations entre Bretagne(s) et Amérique du Nord.

Brètay
 La Bretagne Linguistique : Mise en ligne de quatre nouveaux numéros sur Openedition Journals

Lancée en juin 2020, avec les numéros 20, 21, 22 et 23, la mise en ligne de la revue La Bretagne Linguistique se poursuit. Ce sont désormais quatre numéros supplémentaires qui sont accessibles sur le site d'Openedition Journals.

Brètay
Contrairement à ce qu’il affirme, ce député rennais n’a pas voté la loi sur les langues régionales
Yann-Armel Huet ("Ouest-France")

Contrairement à ce qu’il a affirmé, le député LREM d’Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid n’a pas voté la loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, jeudi 8 avril dernier. Selon l’Assemblée nationale, son nom n’apparaît nulle part dans le scrutin. « Je l’ai voté avec le cœur », s’en explique Mustapha Laabid.

Brètay
Langue bretonne : le député Paul Molac pousse la chansonnette

   Il est rarissime de voir un parlementaire délaisser la langue de bois pour défendre une cause qui lui tient à coeur. Dans la vidéo ci-après, on voit Paul MOLAC, député du Morbihan, pousser la chansonnette en langue bretonne afin de promotionner la loi sur les langues régionales et minoritaires qu'il a soumis à l'Assemblée nationale.

Brètay
Covid-19 : une attestation en langue normande pour deux départements

La région Normandie publie une version normande de l’attestation de déplacement pour promouvoir cette langue en danger, rapporte BFMTV.

Brètay
La France Insoumise se positionne contre la langue bretonne

Il y a des formations politiques en France qui n’ont toujours pas coupé le lien avec le jacobinisme crasse voire avec le bolchevisme le plus mortifère. La France Insoumise est de celles-ci. Voilà maintenant plusieurs années que cette triste coterie milite activement pour l’interdiction de l’enseignement immersif en langue dite “régionale”.

Brètay
Pays d’Auray. Les boulangers mobilisés pour la transmission du breton

Un livret composé de sept nouvelles traduites en breton sera offert dès cette semaine, aux clients des boulangeries du pays d’Auray (Morbihan).

Brètay
Premier livret de famille en breton
François Chrétien ("Ouest-France")

La ville de Nantes a délivré, ce mercredi 10 mars, un livret de famille bilingue français-breton. Une première en Loire-Atlantique.

Brètay
L'Éducation nationale méprise les langues régionales. Diwan se mobilise

Sous prétexte que les élèves de Diwan suivent tous leurs cours en breton (sauf les cours de langue) et que donc, ils ont un bon niveau en breton grâce à cette immersion, l’Éducation nationale a décidé que dès la rentrée prochaine, le nombre d'heures/semaine de l'enseignement de la langue régionale serait octroyé non plus par classe mais par niveau de classes. L'association Diwan s'indigne !

 

Brètay
E brezhoneg : les heures de breton à Diwan menacées dans le secondaire à la rentrée prochaine
Ninnog Louis ("France Bleu--Bretagne)

Les collèges et lycées Diwan du Finistère, du Morbihan et des Côtes d'Armor l'ont appris il y a une dizaine de jours : le nombre d'heures d'enseignement du breton sera calculé par niveau, et non par classe, à la rentrée prochaine. Et sera donc divisé par deux ou trois dans certains établissements.

Brètay
 « Nos langues ont besoin d’un véritable plan Marshall »
Point de vue

Pour Bernez Rouz, président du conseil culturel de Bretagne et Yann-Bêr Thomin, président de sa commission langue, la réforme « non aboutie » de Jean-Michel Blanquer « n’a pas anticipé les conséquences pour les langues régionales » notamment le breton.

Brètay
L'incroyable épopée des écoles Diwan
Michel Feltin-Palas ("L'Express")

En 1977, cinq familles décidaient de créer une école où tous les cours étaient donnés en breton. Aujourd'hui, 4000 élèves suivent un tel enseignement.

Brètay
Le breton enseigné à distance par le CNED dès la rentrée 2021
Marc-André Mouchère

Pour la première fois, le breton intègre l’offre nationale de formation à distance : "Bonne nouvelle pour le rayonnement de la langue bretonne" annoncent communément l'Académie de Rennes et la Région Bretagne.

Brètay
Accès aux plages, la Bretagne peut se gouverner seule

Jeudi 7 mai 2020, Edouard Philippe a annoncé la semaine dernière dans le plan de déconfinement que les plages resteraient «inacessibles au public au moins jusqu’au 1er juin».

Brètay
Les indépendantistes bretons vont reprendre la parole

À la suite des élections municipales de 2020, sept signataires ont lancé sur internet un appel à la création de Douar ha Frankiz – Pour une Bretagne Libre. Deux cents e-mails ont également été envoyés à des sympathisantes et sympathisants indépendantistes pour prendre connaissance du projet. Une charte politique ainsi qu’une charte contre les agressions sexistes ont ainsi été diffusées pour préciser les buts et les idées autour de ce projet.