Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Défense de l'athéisme

Défense de l'athéisme
DIEU S'ETAIT-IL CONFINE LUI AUSSI ?

  C'est une question que ne se poseront jamais tous les bondieusards que compte notre chère petite planète perdue dans une galaxie qui en compte cent millions.

Défense de l'athéisme
L'INDECENT TOUPET DES BONDIEUSARDS DE TOUTES OBEDIENCES

 On aurait imaginé qu'ils et elles se seraient fait tout petits. Qu'au moins ils la boucleraient. Eh bien, non, les bondieusards l'ouvrent plus que jamais !

Défense de l'athéisme
"SON FILS UNIQUE" VENU SAUVER "LE MONDE"...

   Quand un athée discute avec un croyant de quelque religion que soit ce dernier, la plus mauvaise chose à faire est de commencer par nier l'existence de Dieu.

Défense de l'athéisme
VOUS NOUS GONFLEZ AVEC VOS RELIGIONS !

   Il est temps, grand temps que les athées prennent la parole.

   Nous disons bien "les athées", ceux qui pensent que Dieu ou les Dieux n'existent que dans la seule imagination des hommes,  et pas ces frileux, ces peureux d'"agnostiques" qui, eux, déclarent qu'ils ne savent pas si ce(s) même (s) Dieu (eux) existent.

Défense de l'athéisme
L'IMMMENSE SUPPOSEE PATIENCE DE "DIEU"

   Tous les cosmologistes sont d'accord là-dessus l'univers visible, la totalité du cosmos visible, si l'on préfère, a entre 13,7 et 13,8 milliards d'années.

Défense de l'athéisme
NOUS NE SOMMES QUE DES POINTS DANS L'IMMENSITE DU COSMOS

   Au moins 3 minusculissimes points.

   D'abord, notre chère planète, la Terre, qui fait partie des huit planètes du système solaire et qui, comparée à notre étoile, le Soleil donc, est si riquiqui qu'on doit se frotter par trois les yeux en examinant la représentation ci-après pour pouvoir y croire.