Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Indignation citoyenne !

Indignation citoyenne !
 Les loups de Vidalie et Reggiani...

   La nature est telle qu'il n'y a pas de loups sous les Tropiques... mais le symbole en vaut la chandelle.... car les loups sont bel et bien entrés dans notre lieu de savoirs, dirais-je en m'inspirant de Vidalie et Reggiani.

   Ils sont entrés dans ce lieu de savoirs il y a longtemps déjà, ils en ont été chassés il y a peu, et, bon sang, tout cela nous le savons, il va de soi qu'ils ne doivent pas revenir! 

Car ces loups-là, même la nature n'en veut pas. 

Indignation citoyenne !
« Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir ».
Affaire CEREGMIA

   (Les animaux malades de la peste : Jean de la Fontaine).

   C’était vrai sous Louis XIV, c’est toujours vrai de nos jours, seul  le mot Cour n’a plus tout à fait le même sens.

   Pour ma part j’aime autant le proverbe créole : « Pyé pilé kaka, bab pou zèb ! » 

Indignation citoyenne !
"Apaisement" pour des multirécidivistes ?
Raphaël Confiant

   Toute personne, homme ou femme, est amené (e) à commettre des erreurs ou des fautes dans sa vie. Les saints n'existent qu'au Paradis, pas sur terre. Même les fervents zélateurs du Très-Haut, si l'on en juge par exemple, par les nombreux scandales qui affectent l'Eglise catholique, ne sont pas exempts de péchés. 

Indignation citoyenne !
CEREGMIA : vers une indulgente levée du contrôle judiciaire ?
Jacky Nayaraninsamy

   Au journal télévisé de Guadeloupe la première du mardi 20 février 2018, j’ai écouté l’interview de l’avocat de notre Université des Antilles, dans l’affaire du CEREGMIA. 

   Son plaidoyer pour le concept « d’apaisement » m’a littéralement sidéré. 

   Parler d’apaisement à l’égard de ceux contre qui on plaide relèverait quasiment de la faute professionnelle. Sauf à considérer qu’il s’agit d’une commande du client qui doit pour ce faire douter sérieusement de la responsabilité des personnes incriminées. 

Indignation citoyenne !
Suzy Sorel : "Un non franc, puissant, massif et déterminé au retour du CEREGMIA à l'Université !"

   Alors que l'indignation s'exprime largement sur les réseaux sociaux, que le reportage vidéo d'une journaliste courageuse tourne en boucle sur WhatsApp, le silence pesant de ceux qui nous gouvernent, s'installe chaque jour un peu plus dans le "qui ne dit mot consent".
   Ils sont pourtant unanimes à théoriser sur les dérives de notre société, la montée de la violence, la perte de repère, l'expatriation de notre jeunesse qui appauvrit nos ressources humaines...

Indignation citoyenne !
Paulette Louis-Laurent Agaisse : "Que la justice se montre exemplaire !"

   Je salue cette initiative et me réjouis de lire les posts d'internautes qui traduisent leur farouche opposition à tout retour sur le campus de ces mafieux. Merci à MONTRAY KREYOL de nous avoir, par le biais de ton site, informé de façon redondante, mais absolument nécessaire, sur ce scandale opéré dans notre université.

Indignation citoyenne !
La souillure  !

   L’affaire CEREGMIA a fait à notre université un tort financier, moral, social, d’image. Et ce tort considérable serait sans conséquence pour ceux qui l’ont causé ?

Indignation citoyenne !
Steve Gadet : "CEREGMIA ? Manjé-kochon lasa, nou vé pa'y ankò !"
   Vient un temps où il faut prendre position. Le train de l'histoire avance et rester neutre n'est pas possible.
Leurs pratiques malhonnêtes ont été prouvées et mises en lumière. Les dysfonctionnements du CEREGMIA ont été pointés du doigt par des autorités compétentes et indépendantes.
Indignation citoyenne !
Nady Nelzy-Odry : "Nous disons que cela ne se peut !"

L’AFFAIRE CEREGMIA 

Qu’est ce que la Justice, si l’honnêteté, si la droiture, si la rectitude  ne sont que des mots vains, des vocables incertains

Indignation citoyenne !
Claudine Charlec : "Ces personnes n'ont pas leur place et n'ont rien à faire dans cette institution !"

   Je suis citoyenne de cette belle île qu'est la Martinique et j'aime mon pays. Mais je suis triste, voire choquée de voir ce qui s'y passe. Durant plus de vingt ans, nous avons une grappe d'individus malhonnêtes qui détournent en tout impunité plus de 10 millions d'euros. Et c'est pas tout : ils sont défendus par des élus qui œuvrent soi-disant pour faire avancer le pays.

Indignation citoyenne !
Gilbert  Chambertin    : "Ont été spoliés d'abord les étudiants qui auraient pu bénéficier d'un meilleur service !"

 

   "Métropolitain, aujourd'hui retraité, mes fonctions en Agences de Martinique et Guadeloupe m’ont amené, par le passé, à cotoyer une Administration dont l'un des rôles est également de collecter les fonds de l’octroi de mer pour les marchandises qui y sont importées. Administration pas toujours facile, mais faisant son boulot. Cet argent, revenant aux Départements d’Outre-Mer fait l’objet d’un consensus et son recouvrement va dans les tuyaux qui lui sont dévolus.

Indignation citoyenne !
Marie-José Tamarin : "Il y a de quoi être indigné et révolté !"

TROP C EST TROP !

Quand vous donnez une éducation à vos enfants pourqu ils deviennent des citoyens honnêtes au service de leur pays.  Quand dans une faculté des enseignants sont soupçonnés de corruption de malversation de detournement de fonds . Quand il s agit de 10 millions d'euros,

Quand la justice a été saisie 

Quand leurs avocats aidés des médias véhiculent l'idée que ces personnes pourraient se représenter devant nos jeunes en toute impunité . 

Vraiment il y a de quoi être indigné et révolté. Nous ne devons pas laisser passer ça !

Marie-José Tamarin

Indignation citoyenne !
Térez Léotin : "Depuis quand règle-t-on un vol par l'apaisement ?"
Térèz Léotin

CEREGMIA-CAHUZAC MÊME COMBAT

Un mensonge qui fait l’affaire vaut mieux qu’une vérité qui l’embrouille répète un proverbe persan  qui n’aura pas porté chance à un certain Jérôme CAHUZAC qui s’est empêtré dans une triste affaire de fraude fiscale,  alors qu’il était lui-même ministre… du budget. Sans perdre la face, mais l’esprit rivé sur ses cagnottes bien « serrées » dans différents paradis fiscaux, ce responsable de la bonne gestion de l’économie de la France affirmait les yeux dans les yeux,  devant l’Assemblée Nationale, et la télé qu’il était plus innocent que le bébé à naître ce soir, avant que l’on ne découvre que cette vérité proférée face à plusieurs millions de paires d’yeux n’était qu’un abominable mensonge, en vérité.

Indignation citoyenne !
Eric Meyapin : "Se soulever avec la plus grande véhémence contre cette injure à la justice !"

L'affaire CEREGMIA dépasse le cadre de nos minuscules îles de Martinique et de Guadeloupe.  

Que penseront nos étudiants et la société en général si nous ne soulevons avec la plus grande véhémence contre cette injure à la justice et à notre représentativité ?

Prenons nos responsabilités et battons nous pour en finir à jamais avec ces 3 voyous et leurs soutiens très intéressés du monde politique !

Eric Meyapin

Indignation citoyenne !
Flora Agodor : "Non au retour des loups à l'Université des Antilles !"

   C'est du grand n'importe quoi, on fait sortir les loups de "la bergerie" et comme cela ils reviennent, mais le pire dans tout cela c'est le gardien de "la bergerie" qui dans un souci d'apaisement veut faciliter le retour des loups. Je croyais que l'avocat de la partie civile était un plaideur, qui devant le tribunal, demande réparation pour un dommage !!!

Flora AGODOR