Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
L’astronome Alain DORESSOUDIRAM au Collège Jacques ROUMAIN, le 15 mai 2018.
Semaine de l’Astronomie à la Martinique – mai 2018
Léandre LITAMPHA

Pour la journée du 15 mai, il y a un programme bien fourni pour les étudiants et le personnel, le public est invité et admis. Il en sera ainsi pendant toute la semaine…

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
DORESSOUNDIRAM Alain chez LITAMPHA Léandre, le 14 mai 2018.

Alain DORESSOUNDIRAM est astronome et exerce sa fonction non loin de Paris.

Je l’ai connu en Guyane, il avait 4 ans en 1972. Son père Joseph et moi, nous avons enseigné ensemble à Cayenne, en Guadeloupe (en stage à l’école Normale de Pointe-à-Pitre) et à Kourou de 1972 à 1979… Nous sommes restés bons amis et échangeons par correspondances.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
La métropole coloniale vient encore d’inventer de quoi se remplir les poches dans les colonies
Léandre LITAMPHA

Je suis fatigué de vous dire qu’une métropole ne développe jamais une colonie  pour les intérêts de celle-ci, mais pour ses propres intérêts.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
ACCRAS de Léis, le vendredi-saint  3 avril 2015 - Une coutume martiniquaise
Léandre LITAMPHA

A la râpe : 1,200 kg de chou jaune – 6 carottes de 18 cm du Mexique – ¼ d’un giraumon de 30 cm ;

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
Des eaux potables et non potables en Martinique
Léandre LITAMPHA

Sur TV Martinique 1ère, ce 18 mars 2018, on informe toute la population de Martinique sur les eaux à ne pas consommer.

A l’ASSAUPAMAR dont je suis membre, on sait que nos eaux sont polluées et contiennent des bactéries.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
DES BIENS DE LA TERRE
Léandre Litampha

   LES BIENS DE LA TERRE appartiennent à la Terre et à l’Univers.

   Les hommes, les animaux, les microbes et les plantes ont été autorisés à en prendre possession pour y vivre. Ils –de passage- appartiennent à la Terre, la fécondent ou lui font du tort, la rendent utile. Des conquérants aux armes tranchantes, des chefs d’Etat, des élus, des notaires et des juges ont fait des lois pour exploiter les BIENS de la Terre, la partager, la faire fonctionner, s’enrichir sur le dos des autres jusqu’à perdre leur âme s’il le faut pour elle. 

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
De la réunion du MIM à "En Guénot" à Rivière-Pilote (15 décembre 2017)
Léandre LITAMPHA

C’est deux ans après les élections et la mise en place de la CTM qu’il lui a paru nécessaire de faire le point avec les militants et sympathisants du MIM, voire avec le peuple, suite à des tractations, à de nombreuses rumeurs et turbulences. Certains de ses coopérants sont pointés à l’index…

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
De la Déclaration des Droits de l’Homme & du Citoyen.
Léandre LITAMPHA

Je dois remercier tout particulièrement notre sénateur et maire, Rodolphe DESIRE,  qui m’a adressé dernièrement (le 7 décembre 2017) et expressément le document sur papier garanti et spécial. Un document précieux à conserver. (L. Litampha)

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
DES PRODUITS AGRICOLES DE CONSOMMATION

   En France et en Martinique les sols sont pollués, empoisonnés en grande partie par le glyphosate, le chlordécone et autres  produits de traitement … ; les engrais aussi polluent.  Il faut se méfier, -d’après nos écologistes locaux et de France-même, certains médecins et autres organismes sérieux de veille sanitaire : par exemples,  les courageux spécialistes à leur risque et péril aux analyses en laboratoires, qui nous tiennent informés de l’évolution en la matière-, de tous les produits agricoles de consommation (fruits, légumes, racines, animaux…) provenant des terres polluées et provoquant de graves maladies, voire indigestion, obésité, dégénérescence et surtout des cancers.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
Ho, la vache !
Léandre LITAMPHA

   C'est surtout l'opposition -ceux qui n'ont pas voulu le 73 et encore moins le 74- qui se manifeste le plus férocement pour réclamer, pour revendiquer, pour exiger que la vache (la CTM, à peine installée dans l'étable) donne plus qu'elle ne peut. Des coups de tête à la mamelle. Ho, la vache ! 

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
LA COURSE
Léandre LITAMPHA

Ce long parcours de 4050 milles nautiques en solitaire, sur les plus petits bateaux de course au large, de seulement 6,50m de long, se fera en deux étapes.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
Le 11 novembre fêté dans la commune du Marin
Léandre LITAMPHA

Une bonne cinquantaine de personnes sous un temps clément pour l’hommage.

Il n’y a pas eu grande foule et pas plus de spectateurs.

Défilé à partir de 10H30, de la mairie au monument aux Morts sur la place Joffre. Pas de spectacle de jeunes militaires, ni fanfare. Simplement et tant mieux Hommages et Dépôts de Gerbes.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
UN SET DE TABLE ERRONE : LE CREOLE EST PARTOUT PRESENT DANS LA CARAIBE
Léandre LITAMPHA

Tous les créoles, que ce soit à Haïti, en Dominique, à Ste-Lucie, en Guadeloupe et en Martinique, sont nés du contact entre la langue des Kalinagos, les dialectes français du Nord-Ouest et les langues africaines, cela en évolution avec le temps avec des nuances qui leur donnent une identité spécifique à chacun. Nous nous comprenons et nous nous reconnaissons tous donc quand nous parlons créole.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
Salut peuples persécutés et dépossédés.
Léandre LITAMPHA

Les questions suivantes vous concernent et nous concernent tous. Vous avez certes quelques réponses.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
Mèsi pou nouvel-la
Léandre LITAMPHA

Sé Pangnol-a toujou séléra, dépi 1492 yo ka démontré sa.

Sé nèg Lafrik sété trahison san rété, surtou épi konplisité sé kolonizatè-a. 

Isi-a Matnik sé trahison san rété, surtou épi konplisité sé kolonizatè-a.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
En France, les retraités font la grève. Et nous… (?)
Léandre LITAMPHA

L'horizon s'assombrit pour les vieux. Vous allez me dire que c’est naturel et normal. Je dis que ce n’est pas normal. Le vent se renforce déjà et avance. La métropole  égocentrique et plus que jamais centralisatrice a depuis longtemps perdu ses grosses colonies, elle se trouve affaiblie et ne peut plus assumer correctement dans ses "confettis de l'empire"...

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
De l'or pour nos caisses et on va créer des emplois...
Léandre LITAMPHA

De mémoire, Francisco PIZARRO chez les Incas en 1535, il y aura bientôt 500 ans.

Au Venezuela, l'or noir  a fait que les paysans aient délaissé les campagnes, soient descendus en ville... Le Venezuela est en faillite et perdu. Pas d'argent... Il n'y a plus rien à manger et à boire, rien pour survivre.

En 2017, Igor KLIMANOV avec son entreprise NORDGOLD (Montagne d'Or dans l'Ouest Guyanais) promet une mine d'emplois en Guyane - Nouvelle sur TV GUYANE 1ère et répercutée sur TV Martinique 1ère, le 24 juillet 2017.

SHUT ! - Allons-y !

Léis

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
De GROS-DESORMEAUX Emile qui vient de quitter ce monde, le 29 mai 2017
Léandre LITAMPHA

Sur le document de la cérémonie, se trouve la note suivante : « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert » - André MALRAUX

Il est originaire de Rivière-Pilote en MARTINIQUE, né e le 7 novembre 1941 durant la Seconde Guerre Mondiale, disons « antan Robè Matinik ».

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
QUAND LA CTM REPARE LES ROUTES DE CAMPAGNE...

De la R D-32 (devenue depuis peu route territoriale) du Pérou au MARIN, les 24 et 25 mai 2017.

Cette portion de route passe sur un terrain très instable du fait des glissements successifs par le passé sur le flanc est du Morne Sulpice, nécessitant un enrochement pour la renforcer.

Le bloc-notes de Léandre LITAMPHA
LE 22 JUIN PROCHAIN, IL Y AURA 55 ANS...
Souvenir de la mort accidentelle de Justin CATAYEE.

J’étais en service militaire depuis le 8 mars 1962 et à une formation en transmission à la caserne de Tartenson à Fort-de-France. Suite à cet accident d’avion -un BOEING 707-, le 22 juin 1962, le foyer militaire de Tartenson avait sollicité des volontaires pour aller ramasser des morts dans la forêt sur une colline à Deshaies en Guadeloupe.