Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Master de créole

Nich pédagojik
Robert P. Smith, Jr.
The French Review
Vol. 47, No. 4 (Mar., 1974), pp. 783-790
Nich pédagojik
Abdennour Bidar

Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin - de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd'hui. Je te regarde avec mes yeux sévères de philosophe nourri depuis son enfance par le taçawwuf (soufisme) et par la pensée occidentale. Je te regarde donc à partir de ma position de barzakh, d'isthme entre les deux mers de l'Orient et de l'Occident!

Sa ka fèt

Kréyol sé pétet sel lang asou latè éti moun ki ka palé'y konpwann yo konnet tout bagay asou'y magré yo pa jenmen fè an sel lajounen létid an lengwistik adan tout lavi-yo. Adan sé lézot lang-lan, yo ka respekté moun ki matjé diksionnè, ki fè gramè, ki pibliyé liv adan lang-la kivédi espésialis a lang-la. An Fwansé oben an Anglé pé ké janmen konsidéré i sav otan bagay asou lang fwansé oben lang anglé ki an moun ki fè an doktora asou sé lang-tala oben ki sé an gran ékriven adan yo. Mé dépi sé kréyol, tout moun-lan konpwann yo gran-grek ! Yo ka esplitjé'w dapré yo koté tel mo sòti, ki sa tel esprésion lé di, ki manniè pou matjé sisi-sila kisasayésa...ek ki sa ki ka ba yo dwa-tala ? Zafè yo ka...palé kréyol !!!

Nich pédagojik

   An tan lontan, adan kréyol Matinik, yo té ka kriyé sa "soukliyan". Epi an owkes la Dominik anni rivé, pa koté lé lanné 1980, i fè an bel chanté épi an bel mizik dèyè'y : "An touvé on soukougnan". Tout Neg ka palé kréyol asou latè anni pwan chanté-tala ek i fè an siksé estwòdinè. Sé dépi jou-tala, moun Matinik ladjé mo "soukliyan"-an pou ranplasé'y pa "soukougnan", mo yo ka sèvi Gwadloup tou. Mé ki "soukliyan" ki "soukougnan", sé menm bet-menm pwel, menm biten-menm bagay.

Nich pédagojik
par Jean Bernabé et Raphaël Confiant, membres du GEREC-F

Au terme de la circulaire Savary de 1982 sur l’enseignement des langues régionales, la pénétration du créole dans les écoles des départements d’Outre-Mer[1] cessait d’être illégale[2]. De fait, très vite, dès 1984, des expériences étaient mises en respectivement aux collèges de Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe) et de Basse-Pointe (Martinique). Pourtant, le créole n’ayant jamais été listé dans la loi Deixonne (1951) ne bénéficiait pas du statut explicite de langue régionale de la République Française. On peut donc penser que c’est par effet de système (les D.O.M. étant devenus des régions de France, au sens administratif défini par la loi de décentralisation de 1982) que le créole a été considéré de facto comme une langue régionale. Alors que la signature par l’Etat français de la charte européenne des langues minoritaires a été déclarée anticonstitutionnelle, le créole, par décret en date du 09 février 2001, s’est pourtant vu attribuer un C.A.P.E.S dont le premier concours se déroulera les 5 et 6 mars 2002.




[1] À savoir la Guadeloupe, la Guyane, La Martinique et la Réunion

[2] de nombreuse mesures disciplinaires plus ou moins lourdes ont été prises à l’encontre d’enseignants du primaire ou du secondaire utilisant le créole dans leurs cours. Seule l ‘université, en raison de son statut des  cultures échappait à une telle répression.

 

Nich pédagojik
Entretien réalisé par Pierre Barbancey http://www.humanite.fr/

Professeur honoraire d’histoire contemporaine à l’université de Tel-Aviv, Shlomo Sand ne cesse d’interroger l’Histoire. C’est la fonction même de cette discipline, qu’il dénonce. Pour lui, l’Histoire a servi à la création d’un récit national, utile aux élites. Un mythe chaud qui n’aurait plus lieu d’être et qui empêche toute avancée ; comme en Israël où il fait croire que Hébron ou Jérusalem sont la patrie des juifs.

Tel-Aviv (Israël), envoyé spécial.

Nich pédagojik
par Julien Le Gros http://the-dissident.eu/

C’est un jeune homme de 94 ans qui tweete ses humeurs sur l’actualité. Loin de s’endormir sur ses lauriers de directeur de recherche au CNRS et de « docteur honoris causa » de plusieurs universités, Edgar Morin développe une pensée non orthodoxe… En témoigne son soutien aux expériences de gauche radicale Syriza et Podemos, vilipendées par certains de ses confrères, mais aussi son regard sur l’Europe, les conflits au Moyen-Orient ou le multiculturalisme. Entretien.

Nich pédagojik

Une langue vieille de 65 000 ans disparait avec sa dernière locutrice, Boa Senior, considérée comme la mère de l’Afrique et l’ancêtre de l’humanité.

Wikistrike tenait à rendre un hommage, rempli du plus profond amour et du plus noble respect, à Boa Senior, une femme vénérable de 85 ans, décédée dans l’indifférence générale le 4 février 2010,  qui était la dernière locutrice de la langue BO, une langue âgée de 65 000 ans. La culture des îles Andaman, situées dans l’océan Indien, à laquelle appartenait Boa Senior est la plus vieille culture de l’humanité, remontant à la nuit des temps, bien plus ancienne encore que la culture des Aborigènes d’Australie qui remonte quant à elle à 40 000 ans. C’est tout simplement, en plus d’un trésor culturel et linguistique inestimable perdu à jamais, la doyenne de l’humanité qui s’en va, notre mère à tous.

Master de créole
www.sociedad.elpais.com

En la Edad Media, las universidades de Europa compartían sabiduría y el latín como vehículo. En la Europa de 27 nadie quiere renunciar a su idioma pero, de facto, el inglés es la lengua de la ciencia y el conocimiento. Los profesores publican y se comunican en esta lengua con sus colegas internacionales, pero siguen dando clase en su idioma

Master de créole
Sciknow Publications Ltd.
Philippe Joseph
Master de créole
Nadia Duchéne (Universidad Pablo de Olavide - Sevilla, España)

Resumen - En este artículo, analizamos la identidad criolla en la novela de Ernest Pépin titulada L'Homme-au-Báton. El trabajo está organizado en tres partes: primero presentamos brevemente los movimientos de la literatura contemporánea francesa del Caribe. A continuación, estudiamos las principales características del lenguaje utilizado por E. Pépin y el lugar que ocupa el créale en la novela así como la fluctuación y el contacto entre ambos modos de expresión debido al fenómeno de diglosia. La necesidad de integrar aspectos sociales y cuestionamientos sobre la identidad nacional o étnica nos lleva a analizar en una tercera parte la búsqueda de las raíces que el escritor lleva a cabo. De ese modo, intentamos entender la mirada caribeña hacia Francia a través de una dialéctica paradójica de rechazo y síntesis que nutre la cultura y construye la Historia.

Master de créole
Jeanne Chiron (http://malfini.ens-lyon.fr)

[1] Le manifeste de la Créolité[2], mouvement littéraire martiniquais lancé par les écrivains Raphaël Confiant, Patrick Chamoiseau et le linguiste Jean Bernabé, proclame sa filiation avec Aimé Césaire de façon définitive : « La Négritude césairienne est un baptême, l’acte primal de notre dignité restituée. Nous sommes à jamais fils d’Aimé Césaire.».

Master de créole
Par Raphaël Confiant

La position du chercheur caribéen natif n’est pas des plus aisées dans la mesure où il est confronté à une sorte de triple contrainte qui peut le paralyser.

Master de créole
Vendredi de la Faculté des Lettres et Sciences humaines
Raphaël Confiant

Le vendredi 26 avril dernier s’est tenu le 1er « VENDREDI DE LA FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES » sur le campus de Schoelcher (Martinique). Le conférencier était le Pr Ralph Ludwig de l’Université de Halle-Wittenberg (Allemagne) qui a traité du thème suivant : « Aux Origines de la Créolistique ». Raphaël Confiant, doyen de la faculté des Lettres, a présenté ainsi son collègue allemand…

Master de créole
Nathalie Schon

L’utopie À la connotation d’un rêve impossible. D’ailleurs, il faut s’y habituer, l’utopie en général finit mal: soit parce qu’elle est victime d’une société extérieure corrompue (Paul et Virginie de Bernardin de Saint-Pierre), soit parce qu’il s’agit d’une anti-utopie (Brave New World d’Aldous Huxley)

Master de créole
par Cécile Van den Avenne
Master de créole
Estelle Maleski-Breuille

La reprise de la forme policière se révèle être particulièrement significative au sein de la littérature antillaise. Invoqué, maltraité, transposé, le genre policier, confronté à l´univers antillais, se voit en effet totalement transformé. Renonçant à ses principes élémentaires
structurels, le genre policier se retrouve alors irrémédiablement grignoté par le rêve, le fantasme et le merveilleux, en une forme de délire appelant l’avènement d’un véritable renouveau littéraire.

Master de créole
Boniface Mongo-Mboussa
Master de créole
http://immigrechoisi.com

Explication historique de la pauvreté économique (somme toute relative) du continent Africain

Master de créole
Par Marie de Vergès www.lemonde.fr

Funeste semaine pour la presse écrite. Vendredi 7 décembre, c'est paré de noir que le Financial Times Deutschland a publié son dernier numéro. Faute de rentabilité, le quotidien économique allemand disparaît, laissant 350 journalistes sur le carreau.