Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Péyi kréyolopal

Ayiti
MISE AU POINT À PROPOS DE LA LOGORRHÉE « CRÉOLISTE » DU DÉNOMMÉ DJA PAUL ALIAS PAUL HOLLY SUR LES FORUMS HAÏTIENS DE DISCUSSION
Par Robert Berrouët-Oriol

Montréal, le 2 août 2020 - Depuis plusieurs années, le dénommé Dja Paul, alias Paul Holly, pollue et intoxique les forums haïtiens de discussion au moyen d’une interminable logorrhée : à propos du créole haïtien, il n’en finit pas de reproduire les mêmes poncifs, clichés, élucubrations, aberrations et contre-vérités les uns plus fantaisistes que les autres et qui, sur le fond, n’ont aucun rapport avec la connaissance et la pratique de la linguistique. La présente mise au point entend apporter un utile éclairage sur l’interminable logorrhée de Dja Paul alias Paul Holly et confirmer qu’il est improductif et tout à fait inutile d’engager avec lui un quelconque débat public.

Matinik
Dénomination du Centre culturel Antoine Tangamen à Basse-Pointe

Le centre culturel de la Collectivité territoriale de Martinique à Basse-Pointe a été dénommé Centre culturel Antoine Tangamen dit « Zwazo », le 7 août 2020, en présence d’Alfred Marie-Jeanne.

Matinik
Lapot Trisantnè
Kréyolad 832
Jid

Sanmdi oswè le PPM fè an gran sanblé douvan Lapot Trisantnè yo té prévwa krazé dimanch bonmaten. Erezdibonnè pou Kohko yo lontwayé masonn-lan épi an fresk éti té alabandon.

Matinik
En 1980, Aimé Césaire déclarait : "La Martinique sera indépendante tôt ou tard"

   C'était il y a exactement 40 ans. Soit presque deux fois l'âge des activistes qui déboulonnent en ce moment les statues coloniales à Fort-de-France.

Réinion
Thierry Lo Shung Line, créateur des icônes créoles

« Dans notre civilisation imprégnée d’images, j’interroge la tentation d’une uniformisation du regard que nous portons sur l’histoire et sur le monde. » Artiste graphiste, Thierry Lo Shung Line est installé à Paris depuis ses études d’Arts plastiques à la Sorbonne. Avec les « icônes créoles », il réinterprète l’histoire à l’aune de sa recherche d’identité.

Matinik
"Le nabab de Saint-Pierre" triomphe dans les ruines de l'ancien théâtre
Ina Césaire et Nady-Nelzy Odry

   La troupe de théâtre amateur de Nady Nelzy-Odry et Ina Césaire a connu un grand succès à Saint-Pierre le 31 juillet dernier avec "Le Nabab de Saint-Pierre" qui sera rejouée le 15 août.

   Les dramaturges expliquent ci-après l'objet de leur création théâtrale...

Matinik
Plein succès pour le Festival "Merveilles du Monde" du Parc Natural de Martinique

   Le Parc Naturel de Martinique, son président Louis Boutrin et son directeur Yohann Villeronce ne sont pas restés indifférents au fait que le covid-19 empêche nombre de Martiniquais de voyager.

Moris
Des saints au paradis
Par Clyde Augustin

Mais non, le crash d’Air Mauritius n’a rien à voir avec de l’incompétence. Bannissez donc, s’il vous plaît, toute pensée qui aurait tendance à aller dans le sens contraire. Sur le conseil d’administration de MK, il y avait des gens aptes, maîtrisant sur le bout des doigts les arcanes du secteur de l’aviation. Il faut vraiment être tordu, de mauvaise foi, pour imaginer que leur nomination fut le fruit d’une politique de copinage (d’autant plus qu’au MSM, on a en horreur le népotisme !) et que c’est leur faute si aujourd’hui notre compagnie nationale d’aviation est en faillite.

Matinik
Serge Letchimy : "Nous ne sommes pas pour l'indépendance !"

   Le PPM est en mode panique ces jours-ci à cause d'une cinquantaine d'activistes qui détruisent toutes les statues coloniales de "la ville-capitale".

Matinik
Dé nan bouk
Kréyolad 831
Jid

Dan vil kapital-la, érezdibonnè Sézè pa ni an istati anlè lasavann, pas pétet i té ké pran fè adan zafè déboulonnaj-tala.

Matinik
Bel penteng atè Mòn-Wouj adan Festival "Merveilles du Monde" lan

  Epi zafè kovid-la, anlo moun Matinik ki té konté fè an ti vréyaj andéwò péyi-a blijé rété lakay-yo. Sé pou sa Pak Natirel Matinik mété festival-tala doubout.

Matinik
Porte du Tricentenaire : Didier Laguerre chargé d'exécuter l'arrêté du Préfet de la Martinique

 Mais arrêtez, bon dieu de bon sang ! Vous allez finir par le rendre dingue, le pôvre homme. Il n'avait quand même pas demandé ça !

Le bloc-notes de Khal TORABULLY
DEMAIN, EN MARTINIQUE, ON VEUT METTRE GANDHI À TERRE
Khal Torabully

On veut déboulonner le buste de Gandhi à Fort de France demain.

Matinik
Quelles furent les premières statues détruites en Martinique ?
Par Jean-Baptiste Labat*

Au début de la colonisation de la Martinique, des statues d’un autre genre furent détruites. Le Révérend Père Labat nous explique ici lesquelles et pourquoi.

Gwadloup
D’accord on déboulonne, oui mais et après ?

Le grand déboulonnage qui a débuté a ouvert un débat sur le statut des statues qui depuis des décennies font partie de « notre « environnement colonial. J’ai presque envie de dire qu’on s’est « habitué » à vivre avec et que leur disparition ne change pas grand-chose à l’ordre colonial.

Matinik
Kolbògo pofitè
Kréyolad 830

Matinik piti mé…. Sé sa menm sé ou ki di’y: i  gwo. Sa gwo telman pou dirijé’w i ni anlo prézidan. Chaben la CTM mé dan lisid, Dédé viré an tet Lespas Sid, Lwizon débatjé la CACEM ek Brino-Nestò pran Kapnò.

Matinik
Une élue de Bellefontaine visée par une requête en inéligibilité
Belfontenn Doubout

Les relations entre associations et collectivités territoriales peuvent engendrer des situations de gestion de fait. Elle résulte de la violation du principe élémentaire en comptabilité publique de séparation entre ordonnateurs et comptables. La notion de gestion de fait est régie par l’article 60-XI de la loi du 23 février 1963 modifié par l’article 22 de la loi du 10 juillet 1982.

Matinik
Le Nabab de Saint Pierre Un drame en 6 actes

La pièce, « Le Nabab de Saint Pierre » expose l’émergence d’un peuple la Martinique du 19ème siècle. Chaque personnage est ici le miroir et le tableau moral de la société créole. Angélo, dont l’identité est empreinte d'une tragédie trouble et violente, il est mulâtre, riche et despote. C’est aussi un être passionné, face à Latisbée, la matadore-chanteuse, face à Catherine, issue de la bourgeoisie créole, c’est l’épouse du Nabab. Rodolfo, officier de la marine nationale, petit fils d’esclave est un être rebelle, face à la domination des moeurs de la société de la plantation et les derniers prismes de l’esclavage. Rodolfo est aimé de toutes les femmes. Mélody le musicien, autrefois amant de Latisbée, hait l’amour qui le dévore pour la belle matadore.

Le Nabab de Saint Pierre est l’adaptation de Angélo Padoue, une pièce majeure dans l’écriture théâtrale du grand auteur Victor Hugo .

Moris
Créolité, coolitude, créolisation : les imaginaires de la relation
Khal Torabully (in "AFRIK.COM")

Les réflexions que j’ai pu lire ci et là sur la notion de la créolité à Maurice, dans le sillage du festival créole, laissent enfin surgir les prémisses d’un débat que nous aurions pu avoir depuis longtemps, et qui aurait été salutaire dans ce pays « arc-en-ciel », qui se vante d’être le carrefour de toutes les civilisations (même si certaines sont absentes de notre île).

Matinik
Louis Boutrin fait le point dans l'émission "Politiquement Incorrect" de Zouk-TV

   Le conseiller exécutif, Louis BOUTRIN, président de MARTINIQUE-ECOLOGIE, parti qui est membre de la coalition "GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS", remet les pendules à l'heure dans l'émission Politiquement incorrect d'Eddy MARAJO sur ZOUK-TV...

Pages