Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Rigoladri

Rigoladri
LES DEUX GENDARMES (ARYENS) NE RECONNAISSENT PAS LE MAIRE (KEMITE)

 Yééé-krik ! comme dirait TI SONSON, oubliant que le temps des veillées mortuaires est terminé, corona various oblige.

Rigoladri
      LE TELETRAVAIL N'EXISTE PAS A PARADIS, DONC FICHEZ-LEUR LA PAIX !

 Ils sont marrants tous ces adorateurs des divinités en "A" : Jéhovah, Allah, Krishna, Bouddha, Pacha-Mama et autre Papa Legba. 

Rigoladri
PEAUX NOIRES, MASQUE BEKE

 Ca y est ! Le groupe GBH se tourne vers l'édition. Il a judicieusement décidé d'investir un secteur très porteur à cause du confinement.

Rigoladri
Un curé ne ment jamais !

 Sur un vol vers la France , une jeune fille distinguée était assise à côté d'un prêtre.

Rigoladri
MASOUKWEL KA GOUMEN POU AN PATJE LONYON-FWANS

   Olié nou pasé tan nou ka plenn kò-nou oben mété gwo pléré atè, annou pwofité sitiasion koronaviris tala pou nou pé pété ri titak.

Rigoladri
LANNE-TALA, TOUT KRAB-LA MO NAN BARI-A !

 Sé Met Krab yo ka kriyé mwen ! Zot pé kriyé mwen kon zot lé : mantou, krab-tè, zagaya, krab-sémafot kisasayésa..., man sanfouté.

Rigoladri
Plusieurs pays africains vont lancer en Europe des essais de traitement contre le racisme

Au cours d’un débat télévisé, un chercheur malien et son confrère égyptien ont provoqué un début de polémique en évoquant l’Europe comme le prochain terrain d’essai d’un traitement expérimental contre le racisme.

Rigoladri
DES FOIS IL VAUT BIEN MIEUX EN RIRE...

   On n'a jamais vu dans l'histoire récente de la France un gouvernement qui s'emmêle autant les pédales. C'est tout simplement ahurissant !

   Décisions contradictoires, hésitations, contre-ordres, flou dans les prévisions etc..., tout et le contraire de tout y passe. On se demande donc si en dépit de l'extrême gravité de la situation, il ne vaut pas mieux en rire.

   Comme on peut le voir dans la parodie ci-après...

Rigoladri
LE CONTEMPTEUR DES CHAUVES DECEDE DU CORONAVIRUS
 
 Le décès d'un être humain est quelque chose de trop grave pour en rigoler et c'est pourquoi on ne nommera personne dans l'article qui suit.
 
Rigoladri
FOUT NI DE BOUG KI SELERA AN KO-YO !

   Misié ka di kon sa i ni 22 yich, mé i pa pè fouté yo déwò di lakay-li. Pou ki sa ? Pou an kouyonnad koukounaviris !

   Fwanchtèman, ni dé isalop Bondié pa té janmen dwet mété asou latè. Primié moun i ralé déwò sé manman-yich li, kivédi madanm-li, épi apré i tjenbé yo pa zel yonn pa yonn ek i anni voltijé-yo alé.

   Bondié sé li ki Met ! I ké pwan séraj-ou, monfi. I ké fè'w tann épi konpann. I ké fouté'w yan model séraj ki ou ké rigrété ou né. Ou pa bizwen pè !

   Amen...

Rigoladri
OTI KRISHNA, JEHOVAH, ALLAH, BOUDDHA, PACHA-MAMA EK LEGBA ?

   Oti zot sé jou-tala, ébé Bondié ? Ki manniè ? Zot pa sav nou bizwen zot épi zafè koukounaviri-tala ki ka fè siwawa dépi yonndé tan-an ?

Rigoladri
ASIPARE NI LIV KA VANN ADAN SIPEMARCHE TOU

 Dépi zafè koronaviris-tala pété tout moun ka kouri fè latjé adan sipèmarché. Délè jis ni ladjè ka pété ant sé konsomatè-a pou an woulo papié-fes selman.

Rigoladri
COMME QUOI IL NE SUFFIT PAS D'AVOIR UNE CHAINE DE TELE
 
 Le PPM avait mis beaucoup d'espoir dans la candidature d'Emmanuel GRANIER, patron de ZOUK-TV, aux élections municipales du Gros-Morne
Rigoladri
UN COMPLOT DU PATRIARCATVIRUS ?

 A peine la "Journée des Droits de la Femme" terminée que le patriarcatvirus a déjà repris le dessus.

Rigoladri
MOUN MATINIK PA ASIMILE PIES TOUBANNMAN !

 Labitid moun sé di konmkwa Neg Matinik sé pa dot ki an bann asimilé, mé zafè koronaviris ka montré nou ki sé kouyonnad, sé baboul ki la.

Rigoladri
DEFANN SE MADANM-TALA TRAPE PIES KALTE KORONAVIRIS !

 Tout moun, tout espésialis, tout grangrek lamedsin ka chaché an rimed kont salopté koronaviris la. 

Rigoladri
ADJILBE TE DI MADANM-MAYE'Y I TE KA PATI ADAN AN KONGRE AN FWANS
 
  Mi fè, mésié-zé-danm ! Mi dézarmèman ! Mi bab, fout !
Rigoladri
QUAND LE ROI DES ULTRAMARRANTS SE FAIT ETRILLER PAR UNE SIMPLE ROTURIERE

   Décidément, on ne respecte plus rien en ce XXIe siècle commençant !

   Comme on peut, en effet, le voir, sur la vidéo ci-après, le Roi des Ultramarrants, le Grand Chef des "îsles d'Amérique, de l'Océan indien et du Pacifique" se fait carrément liquéfier par Mme FAITUL, une dame qui n'est ni marquise ni comtesse ni duchesse. Une simple roturière, quoi !

   Au secours, Haïlé SELASSIE, HASSAN II, la Reine d'ANGLETERRE, le Roi du KONGO, le Grand SACHEM des Apaches !

   Mais bon, notre bon Roi des isles a tout de même le whatzap de JUPITER et ça, c'est nettement mieux qu'une vulgaire couronne fabriquée à Taïwan ou un sceptre sorti des usines du Wu-Han. Sauf que préoccupé en ce moment par l'épidémie de coronavirus, le Roi de l'Elysée n'a aucunement le temps de répondre ni même de voir les messages que lui envoie son affidé naturellement bronzé par l'ardent soleil tropical (lui, JUPITER, il est obligé d'attendre l'arrivée de l'été).

   Mi bab, mésié-dam !...

Rigoladri
ASIPARE KORONAVIRIS-LA MAPIPI PASE BONDIE !

 Gadé afich-la Monséyè an vil atè an Fwans mété nan lantré légliz-li a!

Rigoladri
PROGRES DE LA DEMOCRATIE : FAURE GNASSINGBE REELU POUR LA 5è FOIS

   Un grand pas vers la démocratie vient d'être franchi ce 25 février au Togo.

   En effet, les élections présidentielles ont vu la victoire et la réélection (pour la 5è fois de sa carrière) du président sortant Faure GNASSINGBE avec seulement 72,5% des voix. Grand pas vers la démocratie, oui, car il n'y a pas si longtemps, les présidents africains se faisaient élire avec 90 ou 95% des voix. Ces scores faramineux faisaient sourire ou indignaient la communauté internationale, mais désormais, grâce à GNASSINGBE, le Togo devient un exemple sur un continent où certains présidents continuent, trente ou quarante ans après leur élection (ou celle de leur fils comme au Gabon), à confonde République et Royauté.