Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Ti kourilet - Billet du jour

Ti kourilet

   Mwa juiyé-a rivé, vakans ka koumansé ek sé a lè-tala laplipa komin Matinik ni lafet patwonal yo. An tan lontan, lè zot wè pòkò té ni festival kiltirel, télévizion, Entènet, bagay kon sa, sé té an moman ki té fò toubannman adan lavi komin-la. Tout moun lakanpay té ka fè tan désann nan bouk, sé madanm-lan épi sousoun-kléré yo anlè yo, sé nonm-lan épi kosko-yo ek bizbonm-yo asou kabech-yo. Falé té wè moun fè ganm ! Sé té o pli prélè ! O pli bodzè ! O pli ka bostonnen adan sé lari komin-la. Epi té ni chouval-bwa ba timanmay, jwé sèbi ek kous chouval ba sé nonm-lan, défilé rad kréyol ek konsè ba sé madanm-lan kisasayésa. Tout popilasion-an té boulanj ek moun té ka viré palé di lafet-la pliziè simenn apré sitelman i té ka matjé lespri-yo.

Billet du Jour

   Depuis quelques années, on entend cette étrange expression de la bouche de personnes voulant exprimer leur désaccord avec une mesure quelconque, leur soutien à une cause ou à un combat ou tout simplement exprimer leur opinion personnelle : "En tant que citoyen martiniquais, je dis que...".

Ti kourilet

   Es fok ri sa ? Es fok mandé kò-nou si PPM pa ka fè djendjen épi tet moun ? Davwè sa ki pasé adan 20è kongré parti-a éti Aimé CESAIRE mété doubout nan lanné 1958 la blijé fè nou katjilé anlè sa sa yé lapolitik, anlè makakri ka woulé andidan lapolitik. Sa ki pasé sé ki lè votman-an rivé pou éli an met-a-manyok ba parti-a aloski tout moun, tout jounalis, tout obsèvatè, tout militan té sèten té ké ni yon sel kivédi Serge LETCHIMY, sibitman an dézienm kandida fè tan paret : Fabrice MANGATAL.

Billet du Jour

   Première vice-présidente de l'ex-Conseil régional, personnage haut en couleurs et au verbe encore plus haut au cours des cinq années écoulées, Catherine CONCONNE vient d'être éjectée sans ménagement de la direction du PPM suite au 20è congrès de ce dernier qui s'est tenu ce week-end au siège du parti à l'Ancien Réservoir de Trénelle. En effet, elle ne fait partie ni du Bureau politique ni du Comité national ! Cela est d'autant plus étonnant que quelles que soient les critiques qu'on puisse lui faire, la sémillante chabine est reconnue comme quelqu'un qui travaille et connaît ses dossiers contrairement à un Camille CHAUVET qui ne fait qu'aboyer et qui, pour ne prendre que ce seul exemple, en tant que président du SAR (Schéma d'Aménagement Régional) n'a réuni cet organisme que 4 fois en 5 ans pour ne pondre qu'un projet imbécile de route à deux fois deux voies au beau mitan de la plaine du Lamentin, sorte de diagonale du vide sortie tout droit d'un cerveau du même ordre. Or, le Chauvet est membre du Comité national du parti. Comprenne qui pourra...

Ti kourilet

   Zafè l'Anglitè voté pou tiré pié'y adan l'Ewop, sa yo ka kriyé BREXIT, ké ni an patjé konsékans ki red ba sé 12 péyi la Karayib anglopal la. Primié-a sé ki sé l'Anglitè ki té ni labitid négosié ba yo épi sé lézot 27 péyi niopen an, sé'y ki té ka défann yo kisasayésa..., men atjèman i pa la ankò, ki moun ki ké palé ba Babad, Sen-Vensan, Sent-Lisi, Janmayik oben Trinidad ? Sé lézot péyi l'Ewop la pa ni pies liannaj istorik épi sé zil anglopal karibéyen an, yo pa ni pies det kolonial pou yo ranbousé épi pwa rékolonmik sé....La Karayib anglopal la pa ayen ba sé 300 million Niopen-an. Tou sa lé di ki BREXIT la ké fèmen lapot ba sé zil anglopal la pou tou sa ki pal l'Ewop té ka ba yo, i ké anmwennzi envestisman niopen ek i ké fè touriz-la anni dédjeldésann.

Ti kourilet

   Ki sa sé gran espowtif neg la ni adan kabech-yo ? Kaka bef ? Kaka bouji ? Dlo koko ? Sa vré pa djè ni anlo adan yo ki ay lwen lékol ek pies yonn pa ay linivèsité, mé kanmenm ou pa bouzwen gran-grek pou sav ki ni sèten bagay, ni model jes ou pa andwa fè pies toubannman lè ou vwè ou sé yich lestravay. Sé ki ou pa ka anni fasé listwè an manniè flouz kon an met-lékol ka fasé an tablo. Ki nou lé ki nou pa lé, twa siek-la éti yo mété gangan-nou an chenn lan ek anba jouk la kité yonn-dé vié mak ki adan lespri-nou toujou, men ki adan lespri sé Blan-an tou.

Billet du Jour

   Deux événements auront marqué ce week-end pluvieux de fin juin de l'an de grâce 2016 après Jésus-Christ : l'un de très moyenne importance à savoir le BREXIT ; l'autre d'importance capitale, le PPM-EXIT. S'agissant du premier, inutile de lui consacrer plus de deux lignes vu le toupet monstre des indigènes de la Perfide Albion car enfin, voilà des types qui ont colonisé les 3/4 de la planète et qui aujourd'hui, se plaignent des...immigrants !!! Liste non-exhaustive de leurs exactions et occupations coloniales : Ghana, Nigeria, Zambie, Zimbabwe, Gambie, Tanzanie, Bostwana, Kenya etc...en Afrique ; Malaisie, Inde, Birmanie, Sri-Lanka, Afghanistan etc...en Asie ; Amérique du nord (Etats-Unis et Canada) et Caraïbes (Jamaïque, Trinidad, Barbade, Anguilla, St-Vincent etc...) en Amérique. Sans même parler de leurs "possessions" en Océanie. La Reine Victoria ne se vantait-elle pas de posséder un empire "sur lequel le soleil ne se couche jamais" ? Après leur référendum, on a envie de leur dire à ces Ingliches une expression dans leur langue, une seule : S....of b......!

Ti kourilet

   Adan tout péyi asou latè éti té ni an ladjè, an masak, an sistenm ladjoukann kisasayésa..., sé moun-la, lè tou sa bout, toujou ka chaché an manniè pou sa viré viv san yonn goumen épi lot. Délè sa ka kalpaté ek yonn adan sé krey-moun la blijé chapé kò'y, pwan kouri lot bò dlo : sé ka ki fet atè l'Aljéri apré an bidim ladjè-a ant Fwansé ek Arab ki woulé ant 1954 ek 1962. Apochan 1 million Arab ped lavi-yo adan ladjè-tala ek lè la Fwans touvé kò'y blijé rikonnet lendépandans péyi-a, sé Bétjé aljérien-an, ki yo té ka kriyé "Pié-nwè", foukan alakous. Yo tou, yo té 1 million moun ek sé an ti zizing adan yo (apenn 3.000 moun) ki rété viv an Aljéri.

Ti kourilet

   Dépi konpétision Lakoup l'Ewop la fè tan koumansé, anlo kòmantatè ka pasé tan yo ka tiré anlè Cristiano RONALDO, jwè pòtidjé, ka dékrinen'y, ka di kon sa ki misié kon an zonbi ki ped anlè téren-an. Jis ni kay pi lwen ankò : silon yo, jwè Real Madrid la ek séleksion pòtidjé a, pa mérité valè-a éti moun ka ba'y la, i pa ka rivé a wotè chivi Lionel MESSI oben Dimitri PAYET kisasayésa... Sa vré ki sé match-la i fè a, adan tounwa-tala, pa té djè fò, men es sé pa ka anlo gran jwè dot péyi ? Anni gadé létjip fwansé a : apa PAYET, boug la Réinion an, lézot konsidiré yo pa sav sa yo ka fè la tou. Sé tout tounwa-a ki pa estwòdinè pies.    Dépi konpétision Lakoup l'Ewop la fè tan koumansé, anlo kòmantatè ka pasé tan yo ka tiré anlè Cristiano RONALDO, jwè pòtidjé, ka dékrinen'y, ka di kon sa ki misié kon an zonbi ki ped anlè téren-an. Jis ni kay pi lwen ankò : silon yo, jwè Real Madrid la ek séleksion pòtidjé a, pa mérité valè-a éti moun ka ba'y la, i pa ka rivé a wotè chivi Lionel MESSI oben Dimitri PAYET kisasayésa... Sa vré ki sé match-la i fè a, adan tounwa-tala, pa té djè fò, men es sé pa ka anlo gran jwè dot péyi ? Anni gadé létjip fwansé a : apa PAYET, boug la Réinion an, lézot konsidiré yo pa sav sa yo ka fè la tou. Sé tout tounwa-a ki pa estwòdinè pies.

Billet du Jour

   Dans l'interminable chronique PPM/EPMN commencée le 13 décembre 2015 au soir que l'on pourrait intituler "Dieu des urnes, pourquoi m'as-tu abandonné ?", chronique dans laquelle le mesquin le dispute à l'ubuesque et le "ti neg" au grotesque, le dernier épisode en date a peu retenu l'attention du grand public, mais mérite quand même qu'on s'y arrête quelques instants. Il s'agit de la requête d'un certain Yves CORDEMY du PPM contre Alfred MARIE-JEANNE, requête adressée à la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques), fièrement exhibée en page 3 du dernier numéro du "PROGRESSISTE", le journal du PPM.

Billet du Jour

   Tous ceux qui estiment qu'une forme de réconciliation avec les Békés est nécessaire, un peu sur le modèle de ce qui s'est passé en Afrique du Sud c'est-à-dire après une longue et implacable étape "VERITE" qui précédera obligatoirement l'étape "RECONCILIATION", doivent être une nouvelle fois découragés et on les comprend. En effet, à intervalles réguliers, un Béké se met à faire une déclaration publique  dans laquelle le fracassant le dispute à l'odieux, ruinant ainsi les efforts des tous ceux et toutes celles qui, sans aucunement nier ou gommer l'abominable passé esclavagiste, cherchent à faire advenir une Martinique dans laquelle les relations raciales seront plus apaisées.
 

Billet du Jour

   Il a été fait grand bruit médiatique autour de l'amendement, porté par Victorin LUREL, député de la Guadeloupe, visant à condamner à 45.000 euros d'amendes toute personne qui nierait l'esclavage des Noirs ou le mettrait en doute. Selon l'ex-président du conseil régional, cette mesure est une nouvelle victoire qui s'inscrit dans le sillage de celle qui a vu le vote, en 2006, de la fameuse loi TAUBIRA qualifiant l'esclavage en tant que "crime contre l'humanité". En fait, pour non négligeables qu'ils soient, la loi TAUBIRA et l'amendement LUREL ne font que reprendre une démarche mise en œuvre par la communauté juive après la seconde guerre mondiale. Moins d'une quinzaine d'année après la fin de cette dernière, on avait vu apparaître, en effet, des théories dites négationnistes c'est-à-dire niant que "la destruction des Juifs d'Europe", selon le titre d'un ouvrage du grand historien étasunien Raul HILBERG, se soit réellement produite. C'était là insulter la mémoire de 6 millions d'Européens de confession juive, dits "Ashkénazes", internés dans des camps en Allemagne et exterminés dans des chambres à gaz. (Petite parenthèse et par comparaison : rien de tel ne s'est produit dans le monde arabe où, à la même époque vivait 10 millions de Juifs orientaux dits "Séfarades").

Billet du Jour

   Dans ce pays de Martinique, il serait peut-être temps que nos journalistes décollent un peu leur nez de l'actualité immédiate, chose qui donnerait plus d'épaisseur et de qualité aux informations qu'ils sont chargés de fournir au grand public. Personne ne leur demande d'être des historiens et de remonter sans cesse à dix ou vingt ans en arrière à chacun des sujets qu'ils traitent, mais enfin il y a tout de même un minimum à respecter. Prenons, par exemple, le récent cas de la desserte maritime Case-Pilote/Fort-de-France annoncée en grande pompe et aussitôt contestée par les chauffeurs de taxi collectifs de la commune du Nord-Caraïbe ainsi que le maire de cette dernière, Ralph MONPLAISIR. On entend ou on lit partout que "la décision a été prise sans concertation" avec ces derniers et que "des courriers ont été adressés au Président de la CTM, Alfred MARIE-JEANNE".

Billet du Jour

Fred-Julie Célimène Frémont est mort hier. La fiction schizophrène a pris fin avec la révocation du prix Nobel de Ravine-Touza, décidée par le CNESER en date du 8 juin 2016.

Ti kourilet

Chak lè zot wè ni an manifestasion ka fet an koté an Fwans, kisiswa model manifestasion-an, toujou ni an krey moun, lapres vini ka kriyé "sé dépotjolè-a", ki ka suiv sé manifestan-an ek ka pété vit magazen, brilé loto ki garé nan bòdaj lari ek vréyé woch oben boutey an tjou sé kòlbòkò-a. Sé moun-tala adan owganizasion politik ki pa ka séré kò-yo an pies kalté manniè : anarchis, otonom kisasayésa...Yo pa anpil moun : ant 300 é 1.000 moun. Kidonk fok pa lapolis vini di kon sa yo pa sav sé ki moun, ki sa enposib koré yo, baboul kon sa.
 

Ti kourilet

   Sa ka fè dépi pasé 4 lanné nich-twel nou an ka goumen kont an bann madragè ki vòlè 14 million éwo andidan tjes Linivèsité-nou an. 4 lanné sé moun CEREGMIA a ka jouré, ka difamé, ka manti asou tou sa ki lé mété an koraj adan lo vakabonnajri-a yo fè a. Pa ni an jou ki pasé san ki labann Julie-FREMONT/Fred CELIMENE, Romain CRUSE, Camille CHAUVET ek dot isenbot pa vréyé an mel, matjé an salopté kont nou asou Fesbouk, palé pawol initil anlè nou ki laradio oben latélé, matjé kouyonnad anlè nou asou blog-yo. Pa an jou ! Pa yon sel...

Billet du Jour

   L'un s'appelle Dylan ROOF, il est Blanc et américain. L'autre s'appelle Omar MATEEN, il est d'origine afghane par ses parents et est aussi américain. Enfin "étasuniens" plutôt, tous les deux...

Billet du Jour

   (Ce lundi matin13 juin, 1.149è mail mensonger et diffamatoire de Fred CELIMENE-FREMONT auquel nous répondons ci-après)

Ti kourilet

   Ou sé di zafè koup foutbol l'Ewop tala rann dé sèten moun ankò pi kouyon, pi tèbè ki yo té za yé a. Apré chantez ZOUK MACHINE la, Christiane OBYDOL, ki té ka brennen bonda'y asou an vidéo pou djélé "Woulo ba lé Blé !", mi anvwala nou bité asou an lot vidéo an fanm nègres ki zot pé wè anba artik-tala. I li yonn anlè tribin an estad ka fè sik ek i dédjizé kò'y an sipòtè, tou ka sanm an mariyàn-lapo-fig.

Billet du Jour

Fred CELIMENE, alias Julie FREMONT, ex-directeur du CEREGMIA, qui vient d'être révoqué de son poste d'enseignant à l'Université des Antilles par le CNESER (Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche), 7 fois inculpé pour la disparition de 14 millions d'euros dans les caisses de cet établissement, placé sous contrôle judiciaire strict (saisie du passeport notamment), trouve encore des gens pour le défendre et bien évidemment ces gens sont certains de nos chers politiciens martiniquais.